Cet été, plongez dans Le Monde de Folon à la Saline royale d’Arc-et-Senans

Publié le 19/06/2023 - 07:00
Mis à jour le 03/07/2023 - 15:46

PUBLI-INFO • Pendant tout l'été et jusqu’au 5 novembre 2023, la Saline royale d’Arc-et-Senans emmène les visiteurs dans le Monde de Folon à travers une exposition de Jean-Michel Folon. Dessins, photographies, sculptures, sérigraphies, encres de couleurs et autres aquarelles témoignent de l’évolution de l’artiste pendant 50 ans. Des rendez-vous estivaux sont également à ne pas manquer pour découvrir ou re-découvrir l’oeuvre de Folon autrement…

À l’instar de Claude-Nicolas Ledoux qui bâtit une architecture pour ”éveiller les sens”, Jean-Michel Folon initie un langage artistique large, débordant d’une curiosité inlassable pour des univers graphiques très différents dénonçant les maux de la société contemporaine. L’exposition à la Saline royale présentera plus de deux cents œuvres issues des collections de la Fondation Folon et permettra de retracer plus de cinquante années de quête artistique. 

Trois salles, trois univers

  • Salle 1 - Les Métamorphoses

Cette première salle initie au langage poétique de Folon, qu’il développera tout au long de sa carrière dans une multitude de techniques. L’artiste part d’un vocabulaire constitué de signes archétypaux et universels (flèche, masque, main, oiseau, personnage, œil, soleil, etc.) et les mixte suivant une grammaire complexe héritée des surréalistes. Ainsi, il soumet ses représentations à des métamorphoses, à des contaminations et à des hybridations, qui dépassent la simple représentation de la réalité pour nous emmener vers les espaces du rêve et de la poésie…

Dans cette salle, les visiteurs pourront notamment découvrir des encres de Chine sur papier blanc, mais aussi des photographies réalisées entre 1950 et 1970 invitant à plonger au coeur du processus créatif de l’artiste.

© Yoan Jeudy

  • Salle 2 - Des dessins et des actes

Dès le début des années 1960, Folon développe une forte conscience écologique, qui anticipe bien des constats actuels. Si elle se matérialise d’abord par des dessins en noir et blanc, la vision environnementale de l’artiste se décline également en couleur, à l’aquarelle et en sérigraphie.
Folon pointe également les grands maux de la société contemporaine et fustige l’absence de droits de l’Homme. Chaise électrique attendant sa victime, squelette atomique nourri d’explosifs... : ces œuvres des années 1970 et 1980, pour la plupart dédiées à la presse, dénoncent l’irrémédiable cruauté humaine. Le rouge vif domine, couleur de sang à travers laquelle l’artiste affiche le mal avec une impitoyable ironie.
En 1988, à la demande d’Amnesty International, Folon illustre la Déclaration universelle des Droits de l’Homme, adoptée en 1948 par les Nations Unies. Outre les aquarelles originales, des dizaines d’esquisses témoignent de l’élaboration de la pensée visuelle de l’artiste. 

  • Salle 3 - Agence de voyages imaginaires

Conçue comme un cabinet de curiosités, la troisième salle de l’exposition nous plonge au cœur de l’atelier de Folon, dans la tête de l’artiste. C’est ici qu’il récupérait des objets délaissés du quotidien et les métamorphosait, leur donnant ainsi une nouvelle vie. Bateaux, totems, masques hantent l’espace.
En contrepoint à ces voyages imaginaires, cette salle présente également des carnets de l’artiste. Dès les années 1980, Folon, voyageur et curieux, emmène systématiquement dans ses bagages un cahier où il relate des instants de vie et de rencontre sous forme d’écrits et de créations passionnantes, faites souvent aux crayons de couleur, rehaussées de collages et d’aquarelle. 

Des sculptures monumentales dans les jardins

La sculpture s’inscrit comme un défi dans l’œuvre de Folon. Un challenge que se lance l’artiste dans la seconde partie de sa carrière. Depuis toujours, Folon collecte des objets déclassés qui l’inspirent, avec pour visée de les ressusciter en sortes de ready-made. Au cours de la décennie 1990, encouragé par son ami César, Folon se lance résolument dans la statuaire, parfois monumentale, que ce soit en taille directe (bois, plâtre) ou en modelage. Il la traduira en bronze ou en pierre par la suite. 

Caractérisées par leur frontalité et leur corporalité, parfois rehaussées de pigments et de multiples patines, ses sculptures se nourrissent des arts premiers, des Cyclades aux Étrusques, des masques africains aux totems amérindiens. Largement centrées sur l’humain, elles incarnent des thèmes traités autrefois graphiquement et projettent ainsi l’univers de l’artiste dans des environnements hétéroclites : paysages, jardins, parcs, galeries, musées. Cette démarche trouve son aboutissement sur la plage de Knokke (Belgique) où Folon installe en 1997 un personnage en bronze, sempiternellement patiné par les marées (La mer, ce grand sculpteur). 

Autour de l’exposition

  • C’est mon patrimoine ! 

L’opération ”C’est mon patrimoine !” lancée par le Ministère de la culture. et organisée en partenariat avec le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET) vise à sensibiliser les enfants et les adolescents à la diversité des patrimoines. En partenariat avec les Francas du Doubs, la Saline royale accueillera des centres de loisirs du 17 au 28 juillet et des activités participatives en lien avec l’exposition : jeu de piste ludique, ateliers de détournement d’objets, fabrication d’un mobile aux formes préférées de Folon, atelier collage... 

  • Des ateliers destinés aux familles 

La Saline royale programme chaque année des rendez-vous pour les familles. Cette saison, plusieurs seront directement liés à l’exposition : initiation à la technique du collage, au Mail Art, à l’aquarelle... 

  • Un partenaire de visite 

Afin que la visite des petits comme des plus grands s’effectue dans les meilleures conditions, un livret ludique d’aide à la visite sera disponible gratuitement à l’accueil pour tous les visiteurs. 

© Yoan Jeudy

Les rendez-vous à ne pas manquer cet été : les nuits de la Saline

En écho à l’exposition temporaire Le Monde de Folon, la Saline royale propose des soirées de projections sur les façades des bâtiments, réalisées par Laurent Langlois (Artslide), autour de l’œuvre de Jean-Michel Folon. Un mapping unique créé pour l’occasion. 

La soirée commence par une visite décalée des jardins thématiques et du Festival des jardins Peinture et poésie et se poursuit avec un dîner au coeur de la Saline royale. 

Le visiteur peut ensuite déambuler librement dans les jardins éclairés en attendant le spectacle dédié aux carnets de voyage de Jean-Michel Folon. 

Calendrier : 

  • 13, 14, 15, 27, 28 et 29 juillet
  • 3, 4, 5, 17, 18, 19, 24, 25 et 26 août

Infos +

La Fondation Folon

Fondée par Jean-Michel Folon en 2000, la Fondation Folon prend place dans l’un des plus beaux parcs de Belgique, le Domaine régional Solvay, un écrin vert de 227 ha à une vingtaine de kilomètres du cœur de Bruxelles. Havre de paix et de beauté, la Fondation offre à ses visiteurs un parcours muséal original à la découverte des multiples facettes de l’œuvre de l’artiste belge. 

Reconnue d’utilité publique, la Fondation remplit plusieurs missions. L’une d’elles est bien entendu d’assurer le rayonnement de l’œuvre de Jean-Michel Folon, en Belgique mais aussi dans le monde.  

Infos pratiques

Horaires d'ouverture :

  • Avril, mai, juin, septembre, octobre : 9h-18h
  • Juillet et Août : 9h-19h
  • Novembre à mars : 10h-12h ; 14h-17h

Tarifs :

Droit d’entrée à la Saline royale pour la visite des musées et expositions incluant la location de la tablette numérique Histopad.

  • Adultes : 14 €
  • Jeunes de 16 à 25 ans : 10,50 €
  • Enfants de 6 à 15 ans : 9 €
  • Enfants de moins de 6 ans : gratuit
  • Étudiants, demandeurs d'emploi, minima sociaux, handicapés : 10,50 €
  • Forfait famille (2 adultes et jusqu'à 5 enfants entre 6 et 15 ans) : 41 €
  • Tarifs réduits (se renseigner) : 12,50 €
  • Abonnement annuel à partir de 27,00 €
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Monument préféré des Français : la Saline royale d’Arc-et-Senans comme représentant de la Bourgogne-Franche-Comté

Opposée à La Grande Forge de Buffon (Côte d’Or) lors du premier tour, la Saline Royale d’Arc-et-Senans a finalement été sélectionnée comme représentant de Bourgogne-Franche-Comté pour le deuxième tour de l’émission de Stéphane Bern, le Monument préféré des Français. 

En images – Les 140 ans de l’Observatoire de Besançon

VIDÉO • Construit en 1884, l’Observatoire des sciences de l’univers de Besançon a fêté mercredi 10 juillet son 140e anniversaire en présence notamment de Anne Vignot, maire de Besançon, Macha Woronoff, présidente de l’université de Franche-Comté, et Philippe Rousselot, directeur de l’observatoire.

Un bus cabriolet pour découvrir Besançon autrement

Les Vedettes de Besançon passent cette fois à la terre ferme. Déjà connues pour leurs croisières sur le Doubs, elles proposent désormais de visiter la cité comtoise en montant à bord d'un bus cabriolet lors d’un circuit de 45 minutes. Premier départ prévu, le samedi 13 juillet 2024. 

“Encore une chanson d’amour” : Chloé M, la slameuse doloise, sort un nouveau clip

Chloé M, jeune doloise, découvre une nouvelle passion à l’âge de 15 ans : le slam. À 26 ans aujourd’hui, elle peut se targuer d’avoir réalisé les premières parties de Grand Corps Malade, Amel Bent ou encore Benjamin Biolay, des inspirations pour la jeune femme qui rêve de partager ses morceaux avec le grand public. Pleine d’ambition et de projets, découvrons cette franc-comtoise qui manie les mots avec élégance et poésie dans son premier clip, Encore une chanson d'amour sorti en juin 2024.

Le directeur du Fica de Vesoul, président jury du festival du film asiatique au Viêtnam

De retour de Danang où il avait "l’impression d’être à Vesoul" après avoir croisé de nombreux réalisateurs passés par le Festival International des Cinémas d’Asie (FICA) de Vesoul ces dernières années, le codirecteur et cofondateur du FICA Jean-Marc Thérouanne a présidé le Jury Netpac du deuxième festival du film asiatique du 2 au 6 juillet 2024 au Vietnam.

”Inventaire”, une performance artistique pour et par le grand public : envie d’y participer ?

L'arÊTE invite les publics à participer à son nouveau projet : Inventaire, qui se déroulera au parc des Chaprais à Besançon et donnera lieu à une performance le samedi 27 juillet. Financé par la Direction régionale des affaires culturelles dans le cadre de l’été culturel, ce projet propose une immersion artistique combinant gestes dansés, exploration des matériaux et performances.

La plateforme Quizzer fête ses 6 mois

Avec une communauté forte de 5.000 joueurs potentiels, la plateforme spécialisée dans la publication d’articles et la diffusion de quiz interactifs, Quizzer, a déjà fait 450 gagnants heureux depuis son lancement début 2024, il y a six mois.

“Colosses – Lutteurs, culturistes et costaud dans les arts” : la nouvelle exposition d’été au musée Courbet à Ornans !

PUBLI-INFO • Exposition du 1er juin au 13 octobre 2024. À l’occasion des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024, le musée départemental Gustave Courbet présente une exposition inédite, intitulée COLOSSES. Lutteurs, culturistes et costauds dans les arts.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 18.77
ciel dégagé
le 16/07 à 09h00
Vent
4.94 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
77 %