CETA : 110 députés demandent la "suspension" du traité tant qu'il n'est pas ratifié

Publié le 18/12/2019 - 15:30
Mis à jour le 18/12/2019 - 12:06

110 députés d’opposition, dont Annie Genevard et Jean-Marie Sermier,  demandent que le Ceta, accord de libre-échange UE-Canada, soit « suspendu » en attendant sa ratification par le Parlement, dans une tribune publiée sur le site de l’hebdomadaire Marianne.

© greg70 CC0 PXB ©
© greg70 CC0 PXB ©

Fin juillet, l’Assemblée nationale avait approuvé le Ceta par 266 voix contre 213 et 74 abstentions. Mais 9 députés LREM s’étaient prononcés contre et 52 s’étaient abstenus. La droite avait voté contre.

Sur une initiative du LR Julien Dive, les élus interpellent le gouvernement sur le "retard d'inscription à l'ordre du jour du Sénat" de ce traité controversé, que l'Assemblée avait examiné "rapidement, en session extraordinaire et dans des conditions de débat limitées", selon eux.

Négocié pendant plus de sept ans, "l'Accord économique et commercial global" (AECG) - en anglais Ceta - avait été approuvé par le Parlement européen en février 2017. Il supprime notamment les droits de douanes sur 98% des produits échangés entre l'Union européenne et le Canada.

Dans l'attente d'une ratification de l'accord, celui-ci est déjà provisoirement appliqué, depuis près de deux ans.

Les signataires de la tribune accusent le gouvernement de vouloir "jouer la carte de l'application provisoire indéfinie", rejoignant des critiques formulées il y a deux semaines par le patron des sénateurs LR Bruno Retailleau.

"Cette application provisoire sans ratification du Parlement national serait injustifiable !", lancent ces députés, parmi lesquels les LR Damien Abad et Valérie Boyer, les socialistes Valérie Rabault et Boris Vallaud, les insoumis Danièle Obono et Bastien Lachaud, les communistes André Chassaigne et Elsa Faucillon, et quelques centristes.

Les députés de Franche-Comté signataires de la tribune :

  • Annie GENEVARD Députée du Doubs (LR)
  • Jean-Marie SERMIER Député du Jura (LR)

Les députés de Bourgogne signataires de la tribune :

  • Josiane CORNELOUP Députée de Saône-et-Loire (LR)
  • Cécile UNTERMAIER Députée de Saône-et-Loire (PS)
  • Rémi DELATTE Député Côte-d’Or (LR)

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Planoise : des élus proposent de « renforcer la présence d’adultes pour accompagner les collégiens »

Le 28 septembre, par voie de communiqué de presse, les conseillers départementaux du Doubs Monique Choux et Aly Yugo, tous deux résidents à Planoise à Besançon, ont partagé des propositions pour le quartier lors de la dernière assemblée départementale. Parmi elles, renforcer la présence d'adultes pour accompagner les collégiens, quand ils doivent passer par des points de deals.

Vivez en direct le conseil municipal de Besançon du 29 septembre 2022

Les conseillers municipaux de la Ville de Besançon se réunissent l’hôtel de Ville de Besançon ce jeudi 29 septembre pour leur séance du conseil municipal de rentrée après deux mois. A l’ordre du jour : la crise énergétique, plan de rénovation des écoles, projet Grette-Brulard-Polygone, nouvelle possibilité pour les élus municipaux d’obtenir le paiement de tout ou partie des indemnités en Pive, etc.

Pornographie : un rapport du Sénat qui dénonce des « violences systémiques »

Ce mardi 27 septembre, quatre sénatrices de divers partis politiques ont rendu un rapport accablant dénonçant de nombreuses et graves dérives dans l’industrie du porno. « Violences systémiques », l’exploitation des femmes, des mineurs trop facilement exposés à la pornographie… Ce rapport intitulé "Porno : l'enfer du décor" appelle le gouvernement à agir.

Crise énergétique : la Ville de Besançon va devoir faire des coupes budgétaires, mais lesquelles ?

La maire de Besançon, accompagnée de 11 membres de la majorité municipales, a convié les médias locaux à une conférence de presse sur la forte augmentation du prix de l’énergie et ses conséquences sur le service public. À ce jour, la Ville de Besançon doit trouver des solutions pour économiser 8 millions d’euros sur sa facture de 2023. Quoi qu’il en soit, comme dans d’autres communes, des coupes budgétaires seront envisagées, mais lesquelles ? Fermeture des musées plusieurs jours par semaine ? Un marché de Noël annulé ou plus sobre ? Des extinctions de l’éclairage des équipements sportifs ?

Bourgogne Franche-Comté : connaissez-vous le CREFOP et ses missions ?

La réunion plénière d'installation du Comité Régional de l'Emploi, de la Formation et de l'Orientation Professionnelles (CREFOP) Bourgogne-Franche-Comté s’est tenue ce jeudi 21 septembre en salle des séances du conseil régional en présence de Fabien Sudry, préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté, et de Marie-Guite Dufay, présidente du conseil régional.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.22
nuageux
le 30/09 à 21h00
Vent
1.74 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
93 %

Sondage