La chaîne de montage de la 308 à l'arrêt à Sochaux

Publié le 28/08/2018 - 15:01
Mis à jour le 17/04/2019 - 10:22

Trois séances de travail ont été annulées ce mardi 28 août 2018 et mercredi matin sur le Système 1 des chaînes de montage de PSA à Sochaux en raison d'une rupture d'approvisionnement des BMV6, les boîtes de vitesse manuelle à six rapports.

peugeot 308 sochaux
© groupe PSA
PUBLICITÉ

L’usine PSA de Sochaux (Doubs) a interrompu sa production de Peugeot 308 mardi matin en raison d’un manque de boîtes de vitesse en provenance du site du constructeur à Valenciennes (Nord), a-t-on appris de source syndicale.

Le défaut d’approvisionnement en boîtes 6 vitesses a contraint les équipes de montage de la 308 à ne pas travailler mardi matin et mardi après-midi, la production devant également être arrêtée mercredi matin, a indiqué Guy Miseré, responsable CFDT de l’usine de Sochaux.

L’annulation de ces trois tournées a été confirmée par la direction dans un message téléphonique aux salariés. Elle représente une perte de plus d’un millier de véhicules.

Un nouveau point de situation sera établi mercredi matin, a annoncé la direction dans son message. Le personnel de cette équipe de montage va enregistrer une perte de salaire en raison de ces annulations car il a désormais dépassé son quota annuel d’heures de chômage partiel, a relevé M. Miseré.

Face au déficit d’approvisionnement, l’usine sochalienne a choisi de privilégier le maintien de la fabrication de la Peugeot 3008 qui est équipée des mêmes boîtes, a-t-il ajouté. Ces boîtes 6 vitesses fournissent d’autres usines PSA qui n’étaient pas affectées mardi après-midi mais restaient « en vigilance » comme celle de Mulhouse (Haut-Rhin), a relevé Laurent Gautherat, responsable CFE-CGC de cette usine.

Le site de Valenciennes éprouve depuis plusieurs mois une difficulté à monter en cadence pour ces boîtes 6 vitesses (dites BVM6), faisant face en parallèle à une demande plus forte que prévue de boîtes 5 vitesses de génération précédente, a expliqué à l’AFP Sébastien Leroy, responsable CFTC du  site.

« Il nous faudrait produire 3.000 BVM6 par jour, or notre capacité est de 2.400 et nous ne l’atteignons pas en production effective », a-t-il dit. Le président du directoire de PSA Carlos Tavares était en déplacement mardi à Valenciennes pour s’enquérir de la situation. Selon M. Leroy, « il n’a pas fermé la porte à des investissements » pour y remédier, mais pas à court terme car il faudrait attendre, de son point de vue, que la forte demande actuelle se confirme dans le temps.

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Publi-infos • Le Crédit Agricole Franche-Comté a de bonnes raisons d’être présent au Salon de l’Habitat à Micropolis Besançon. D’abord, c’est un partenaire historique de cette manifestation. Et puis, c’est l’occasion de présenter son offre régionale à succès «?Mon 1er toit comtois?», un prêt Habitat à taux zéro %. C’est donc le moment idéal pour rencontrer les conseillers du Crédit Agricole Franche-Comté.

Waves Concept, un nouveau salon de coiffure-café bientôt au centre-ville de Besançon

Waves Concept, un nouveau salon de coiffure-café bientôt au centre-ville de Besançon

Courant novembre 2019, un nouveau concept de commerce ouvrira ses portes rue Gustave Courbet, dans les anciens locaux de la maroquinerie Prieur-Boisson à Besançon. Il s'agit de Waves Concept : un café au rez-de-chaussée, un salon de coiffure à l'étage. Antoine, le gérant, nous en parle…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.2
ciel dégagé
le 14/10 à 9h00
Vent
0.7 m/s
Pression
1013.61 hPa
Humidité
66 %

Sondage