Chevènement salue la "belle victoire" de "la force tranquille" de Hollande

Publié le 06/05/2012 - 22:19
Mis à jour le 07/05/2012 - 10:50

Jean-Pierre Chevènement, président d'honneur du Mouvement républicain et citoyen (MRC), a salué dimanche la "belle victoire" de "la force tranquille" de François Hollande, reprenant ainsi le slogan de François Mitterrand lors de la campagne victorieuse de 1981.

dsc_7095.jpg

présidentielle 2012

"Cette belle victoire est d'abord celle de François Hollande, de la force tranquille qu'il a exprimée avec talent et constance", c'est sa "posture présidentielle et ce sens des responsabilités conforme à l'esprit des institutions, qui lui ont fait gagner l'élection" et "cette victoire est aussi plus que la victoire de la gauche, celle de tous les républicains", écrit le sénateur de Belfort dans un communiqué.

"Elle témoigne d'un esprit de rassemblement qu'il faudra préserver pour la suite", poursuit celui qui avait apporté son "soutien ferme, sans démagogie, mais les yeux ouverts" au candidat PS le 13 mars dernier.  "L'échec de Nicolas Sarkozy exprime le rejet du néolibéralisme et d'une politique européenne à courte vue, telle que l'a manifestée le traité européen signé le 2 mars dernier. Je mesure l'amertume qui peut être celle du président sortant, qui n'avait pas que des défauts. Mais le peuple français a parlé. Il appartient désormais à tous les citoyens de servir ses intérêts".

Pour M. Chevènement, "maintenant les choses sérieuses vont commencer car la campagne ne permettait sans doute pas de traiter au fond les problèmes nés de la crise de la monnaie unique".  "Le président Hollande saura, j'en suis sûr, dessiner le projet de redressement européen à travers lequel la France pourra continuer son Histoire", conclut ce fervent critique de la monnaie unique.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Allégement du confinement : ce qu'il faut retenir de l'allocution présidentielle...

Trois phases • Saluant la mobilisation de la population, Emmanuel Macron a desserré l'étau du confinement  s'est félicité que la circulation du virus ait été "freinée", mais le Covid-19 "demeure très présent" en France comme dans le reste de l'Europe. De ce fait, Emmanuel Macron a annoncé que l'allègement des restrictions ne se ferait pas du jour au lendemain mais en trois phases jusqu'au 20 janvier. Sa mise en oeuvre dépendra de l'évolution de l'épidémie, a-t-il averti.

Commerces, vacances de Noël… Quelles mesures Emmanuel Macron devrait-il annoncer mardi soir ?

Le chef de l'Etat s'exprimera lors d'une allocution mardi 24 novembre 2020 à 20h pour annoncer le "cap" de ces prochaines semaines, de ces prochains mois et les premières mesures "d'allègement des contraintes" qui devraient prendre effet à partir du 1er décembre. Quelles seront-elles ?

Région Bourgogne Franche-Comté : 126 M€ en faveur de l’emploi, de l’écologie, de la solidarité et des territoires

Réunis en commission permanente, vendredi 20 novembre 2020, les élus régionaux ont voté près de 126 millions d’euros d’aides en faveur de l’emploi, de l’écologie, de la solidarité et des territoires. Une partie de ces crédits concerne le Plan d’accélération de l’investissement régional mis en place par la Région pour faire face à la crise sociale et économique provoquée par l’épidémie de Covid-19.

La loi Recherche définitivement adoptée au Parlement

Face au risque de "décrochage" de la recherche française, le Parlement a définitivement adopté ce vendredi 20 novembre 2020 le projet de loi de programmation (LPR), "un investissement historique" selon le gouvernement confronté à la défiance accrue de la communauté universitaire et scientifique. Fannette Charvier, députée du Doubs se félicite de cette décision (elle avait été désignée responsable de ce texte pour le groupe LaREM).
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.43
nuageux
le 27/11 à 12h00
Vent
0.97 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
38 %

Sondage