Législatives : Christophe Lime lance sa campagne

Publié le 12/02/2017 - 09:40
Mis à jour le 12/05/2017 - 09:27

Christophe Lime, candidat PCF aux éléctions législatives (11 et 18 juin 2017)  sur la 2e circonscription du Doubs, a lancé officiellement sa camapgne devant plus de 120 soutiens ce samedi 11 février 2017 à Besançon

Ils étaient plus de 120 ce samedi matin au centre Pierre Mendes France pour lancer la campagne de Christophe Lime. Se sont succedés au micro pour apporter leur soutien : les Maires de Vennans, Montferrand le chateau, Mondons et Roche les beauprès, mais aussi des personnalités du milieu associatif et syndical à l'image d'André Trezo délégué FO du commerce, un hydrogéologue Jean-pierre Méttétal, Jean marie Pertusier de la confédération paysanne et  Guillaume Aldebert et son équipe en direct du Zénith d'Aurillac.

Une des premieres question abordée a bien évidemment été celle des élections présidentielles. Christophe Lime a confirmé son soutien à Jean luc Mélenchon tout en appelant le candidat à travailler au rassemblement avec les autres forces de gauche afin, dit-il, "de ne pas se contenter d'un bon score au premier tour mais d'être présent au second tour pour gagner".

Pour clore la matinée Christophe Lime a dévoilé quelques éléments de son programme élaboré a partir de questionnaires que les militants ont fait remplir à plus de 500 bisontins. Le candidat dit vouloir prendre le pouvoir sur l'argent, agir pour l'emploi en soutenant la création d'un système de sécurisation des parcours d'emploi et de formation, pour un ministère de l'égalité femme-homme, pour un autre modèle de production et pour une 6e république...

Christophe Lime annonce avoir déja plus de 200 soutiens depuis le début de la semaine et se donne pour objectif d'obtenir très rapidement 1.000 soutiens. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Allégement du confinement : ce qu'il faut retenir de l'allocution présidentielle...

Trois phases • Saluant la mobilisation de la population, Emmanuel Macron a desserré l'étau du confinement  s'est félicité que la circulation du virus ait été "freinée", mais le Covid-19 "demeure très présent" en France comme dans le reste de l'Europe. De ce fait, Emmanuel Macron a annoncé que l'allègement des restrictions ne se ferait pas du jour au lendemain mais en trois phases jusqu'au 20 janvier. Sa mise en oeuvre dépendra de l'évolution de l'épidémie, a-t-il averti.

Commerces, vacances de Noël… Quelles mesures Emmanuel Macron devrait-il annoncer mardi soir ?

Le chef de l'Etat s'exprimera lors d'une allocution mardi 24 novembre 2020 à 20h pour annoncer le "cap" de ces prochaines semaines, de ces prochains mois et les premières mesures "d'allègement des contraintes" qui devraient prendre effet à partir du 1er décembre. Quelles seront-elles ?

Région Bourgogne Franche-Comté : 126 M€ en faveur de l’emploi, de l’écologie, de la solidarité et des territoires

Réunis en commission permanente, vendredi 20 novembre 2020, les élus régionaux ont voté près de 126 millions d’euros d’aides en faveur de l’emploi, de l’écologie, de la solidarité et des territoires. Une partie de ces crédits concerne le Plan d’accélération de l’investissement régional mis en place par la Région pour faire face à la crise sociale et économique provoquée par l’épidémie de Covid-19.

La loi Recherche définitivement adoptée au Parlement

Face au risque de "décrochage" de la recherche française, le Parlement a définitivement adopté ce vendredi 20 novembre 2020 le projet de loi de programmation (LPR), "un investissement historique" selon le gouvernement confronté à la défiance accrue de la communauté universitaire et scientifique. Fannette Charvier, députée du Doubs se félicite de cette décision (elle avait été désignée responsable de ce texte pour le groupe LaREM).
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.57
nuageux
le 27/11 à 12h00
Vent
0.97 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
36 %

Sondage