Chutopolis : "jouer pour ne plus chuter"

Publié le 14/09/2021 - 09:49
Mis à jour le 15/09/2021 - 10:55

La Fondation Arc-en-Ciel, gestionnaire d’établissements de soins, d’accueil et de service à la personne en Bourgogne Franche-Comté a développé un jeu de plateau destiné principalement aux centres de santé. Chutopolis est un outil pédagogique sur la prévention des chutes.

Chutopolis a été imaginé par des ergothérapeutes et kinésithérapeutes du CMPR Bretegnier (centre de médecine physique et de réadaptation)  à Héricourt en Haute-Saône en collaboration avec l'Université de Technologie de Belfort-Montbéliard.

Il a fallu quatre ans pour la fondation arc-en-ciel pour développer ce jeu de plateau géant (80 x 80 cm) destiné aux professionnels et établissements de santé et qui sert à animer des ateliers de prévention auprès de patients qui ont subi une hospitalisation suite à une chute et entrainant une rééducation spécialisée.

Chutopolis peut également convenir pour une sensibilisation auprès de personnes âgées.

"Chutopolis s’intègre facilement au parcours de soins du patient" explique  Marion Bitsch, ergothérapeute du CMPR Bretegnier d' Héricourt. "Nous animons toutes les semaines des ateliers thérapeutiques dans nos services d’hospitalisation complète et d’hospitalisation de jour."

Après une chute, le risque de tomber à nouveau dans la même année est multiplié par 20 et entraîne souvent un placement en institution.

Les chutes sont fréquentes chez les personnes de plus de 65 ans et sont à l’origine de complications. "Au-delà des conséquences physiques liées au traumatisme, une cascade de complications psychologiques et sociales peut également survenir : isolement, syndrome post-chute..." explique la fondation Arc-en-Ciel, organisme à but non lucratif.

Deux à douze joueurs peuvent participer à chaque partie qui dure environ une heure. Les participants sont immergés dans l’ambiance de la ville de Chutopolis, où les habitants étourdis ont la particularité de chuter régulièrement. Les apprentis infirmiers spécialisés dans la chute, doivent passer leur certification à bord de leur ambulance. Pour l’obtenir, ils interviennent dans chaque maison et s’arrêtent pour apporter de l’aide et des conseils aux habitants pour qu’ils ne chutent plus.

Vendu 120 €, Chutopolis est destiné aux établissements et professionnels de santé (centres de soins de suite et de réadaptation, centres hospitaliers, CARSAT, CCAS, professions libérales, services d’aides et de soins à domicile, maison de santé et de quartier, etc.

Il peut également servir en centre de formation dans les instituts de formation aux métiers de la santé, de la kinésithérapie, d’ergothérapie, du domicile.

La boîte de jeu a été conçue sans plastique, en utilisant uniquement des matières renouvelables comme le carton et le bois d’origine du Jura.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

« Aucun danger » à vacciner simultanément contre la grippe et le Covid, estime la HAS

Le vaccin contre le Covid dans un bras et celui contre la grippe dans l'autre: cette solution ne comporte aucun danger et permet de se protéger efficacement contre les deux épidémies, a estimé lundi la Haute autorité de santé (HAS). "La réalisation concomitante des vaccins" contre la grippe et le Covid-19 est "possible afin d'éviter tout délai dans l'administration de l'une ou l'autre de ces injections", assure la HAS dans un communiqué. "Concrètement, les deux injections peuvent être pratiquées le même jour", mais à deux endroits du corps distincts, "un vaccin dans chaque bras", selon la HAS. Et dans le cas contraire, il n'y a pas de délai à respecter entre les deux vaccinations, précise la HAS. La campagne de vaccination contre la grippe débutera le 26 octobre.

Les défis du Hacking Health de Besançon

Vidéos •
En 48 heures chrono, 400 participants vont se remuer les méninges pour tenter de trouver la meilleure solution à chacune des 22 problématiques soulevées par des patients, professionnels de santé, professionnels du me?dico-social et du handicap, ou jeunes innovateurs désireux de créer un nouveau produit. Voici les 21 défis (+ 1 à venir !) du Hacking Health 2021 de Besançon.

Covid-19 : 73 % des 12-17 ans ont reçu une première injection du vaccin en Bourgogne Franche-Comté

Le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer s'est félicité lundi de la progression de la vaccination des collégiens et lycéens contre le Covid-19, qui dépasse 69% pour la première injection, appelant au "volontarisme" des familles pour poursuivre dans cette dynamique. En Bourgogne-Franche-Comté près de 148.000 adolescents de 12 à 17 ans ont reçu au moins une dose soit 73 % de cette classe d'âge.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.42
couvert
le 28/09 à 12h00
Vent
3.17 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
100 %

Sondage