Alerte Témoin

CINEMA Rien à déclarer de Dany Boon

Publié le 12/02/2011 - 15:29
Mis à jour le 12/02/2011 - 15:29

A la veille de l’Europe, deux douaniers qui ne s’apprécient guère se voient contraints de former une brigade antidrogue franco-belge.

1297513991.jpg
©dr
** Pourquoi pas
 
Une frontière. Des douaniers qui ne peuvent pas se sentir. L’un est belge, franchement francophobe, fou furieux sous ses airs de bon papa ; l’autre est français et vit une idylle avec la sœur du premier. Problème : un mariage avec un Français est inenvisageable.
 
Alors quand une brigade franco-belge est formée pour lutter contre des trafiquants de drogue, le Français se porte volontaire pour accompagner le Belge.
 
Plein de bons sentiments, le nouveau film de Dany Boon ne fait pas mystère de ses intentions. Un peu de tolérance dans un monde plus juste, l’amour triomphe de tout, etc...
 
Gentillet, le film se laisse porter par le duo Poelvoorde-Boon, principale (et sans doute unique) source comique. Poelvoorde excelle dans les rôles exubérants. Même si d’un film à l’autre ses prestations sont inégales, son potentiel comique (qui passe principalement par l’expressivité de son visage et sa gestuelle) est ici bien exploité et arrache des sourires sinon des rires.
 
Son partenaire, lui, se contente de deux trois blagues belges par ci par là, imitant aussi l’accent belge de façon volontairement caricaturale, histoire de nous rappeler lourdement à quel point les a priori et la méconnaissance de l’autre mènent aux imbécilités les plus affligeantes. Le duo Viard-Damiens, pourtant si prometteur, se contente d’être terriblement anecdotique.
 
Le message passe, un peu trop facilement certes, mais il passe. Le racisme, c’est mal. Bon. L’amour c’est mieux. Bon. Un film qui se laisse regarder.
 
Mais je m’adresse à vous, vous le plaisantin qui amuse la galerie dans les soirées branchées, mondaines ou les petits diners entre amis. Quand le choix s’offre à vous de reprendre du dessert ou de raconter une blague sur les Belges, par pitié, reprenez du dessert.
 
 
Quentin Buchberger
Réalisation : Dany Boon
Scénario : Dany Boon
Avec : Dany Boon, Benoît Poelvoorde, Julie Bernard, Karin Viard, François Damiens
Durée : 1h48
Genre : Comédie
Photographie : David Koskas, Pierre Aïm
Musique : Phillipe Rombi
Année de production : 2010
Distribution : Pathé Distribution
Date de sortie : 2 février 2011
 
A voir du même réalisateur : La Maison du Bonheur (2006), Bienvenue chez les ch’tis (2008).

Prochaine rubrique cinéma le samedi 19 février 2011

**** à voir absolument

***  à voir
** pourquoi pas
*   mieux vaut éviter
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

« Il n’était pas envisageable de renoncer à Livres dans la Boucle » selon Anne Vignot

La cinquième édition du festival Livres dans la Boucle à Besançon a été inaugurée ce samedi 19 septembre 2020 à la Cité des Arts. À cette occasion, la maire et présidente de Grand Besançon Métropole a déclaré qu"'il n'était pas envisageable de renoncer à Livres dans la Boucle" alors que cette édition se déroule en pleine crise de la covid-19.

Le Gentil Godjo veut « faire la nique au marché de l’art » lors de sa prochaine expo

Artiste bisontin qu'on ne présente plus, le Gentil Godjo organise une exposition unique de ses œuvres picturales à la Maison de quartier municipale Grette Butte les 2, 3 et 4 octobre 2020. Pourquoi unique ? L'artiste invite les visiteurs à repartir avec une de ses œuvres gratuitement "pour faire la nique au marché de l'art qui ne parle que de gros sous". Le titre de cette expo : "La foire de l'art hors de prix du Gentil Godjo".

Le Lion et la Citadelle de Belfort, élus monuments préférés des Français

Cet été, le Lion de Bartholdi et la Citadelle ont été sélectionnés pour représenter la région Bourgogne Franche-Comté lors de l’édition 2020 du "Monument préféré des Français" parmi 14 nouveaux monuments en compétition. Finalistes au côté de deux autres monuments, le Lion et la Citadelle ont été élus.

"Livres dans la Boucle" : trois week-ends pour fêter la rentrée littéraire à Besançon

60 auteurs sur chaque week-end • Covid-19 oblige, le cinquième chapitre des "Livres dans la Boucle" de Grand Besançon Métropole  s'écrira sur trois week-ends les 19-20, 26-27 septembre et 3-4 octobre 2020. Une édition "particulière" sous un autre format, mais qui permettra de retrouver 180 auteurs et une soixantaine de rencontres avec des temps forts comme la lecture musicale d'Olivia Ruiz en ouverture et la désormais traditionnelle dictée.

Covid-19 et évènementiel : La Rodia en « alerte rouge » à Besançon. Pourquoi ?

Mardi 15 septembre, la tour de La Rodia était en rouge comme de nombreuses salles de concerts et de spectacles en France. Pourquoi ? Les prestataires du secteur de l'évènementiel sont au bord du gouffre suite à la crise sanitaire de la covid-19. Le syndicat professionnel de prestations techniques lance l'"alerte rouge"…

Hamid Asseila, producteur de spectacles à Besançon : « Moi-même je suis perdu, je ne sais pas »

Pendant le confinement, nous avions contacté Hamid Asseila, producteur de spectacles en Bourgogne Franche-Comté. À l'époque, l'idée de faire jouer des humoristes avec un public masqué était inenvisageable. À l'époque, nous ne savions pas comment l'épidémie évoluerait. Ce lundi 14 septembre, nous avons posé nos questions à Hamid Asseila pour savoir comment il envisage l'avenir, un avenir qui voit le public des spectacles masqué et des départements qui deviennent des "zones rouges"...

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     14.17
    partiellement nuageux
    le 20/09 à 6h00
    Vent
    0.57 m/s
    Pression
    1014 hPa
    Humidité
    96 %

    Sondage