Claude-Boxberger positive à l'EPO: Montbéliard, sa ville natale, reporte son aide financière

Publié le 20/11/2019 - 18:58
Mis à jour le 20/11/2019 - 19:02

La ville de Montbéliard (Doubs), dont est originaire Ophélie Claude-Boxberger, a annoncé mercredi 20 novembre 2019 qu'elle reportait le versement de l'aide financière qu'elle devait verser à la spécialiste du 3.000 m steeple après avoir appris son contrôle positif à l'EPO.

 ©
©

La municipalité a indiqué dans un communiqué avoir "pris acte de l'enquête en cours" à l'encontre de l'athlète montbéliardaise de 31 ans. Elle a de fait "décidé de surseoir le versement de l'aide financière qu'elle s'était engagée à lui verser conformément à l'article 4 de la convention prévoyant son annulation en cas de tricherie avérée".

La ville de Montbéliard "s'en remet aux instances compétentes et attend les conclusions de l'enquête pour statuer définitivement sur l'avenir de ce partenariat, espérant que celles-ci soient favorables à Ophélie Claude-Boxberger".

La municipalité s'était engagée "à soutenir Ophélie dans son parcours d'athlète de haut niveau, en vue de sa participation aux Jeux olympiques de Tokyo", par délibération du conseil municipal du 14 octobre 2019.

A ce titre, une convention de partenariat avait été récemment signée avec la championne licenciée au FCSMO athlétisme à Montbéliard, prévoyant de lui verser au départ 2.000 euros, puis 500 euros à chaque qualification pour une rencontre nationale ou internationale, dans la limité de 5.000 euros par saison.

Rappel

Le pôle santé publique du parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire le 14 octobre des chefs "d'infractions à la législation sur le dopage et les substances vénéneuses", confiée à l'Oclaesp (Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique) et qui fait suite à un signalement de l'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) le 11 octobre.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

« Mise en difficulté par la crise sanitaire, la culture ne doit pas devenir l’enjeu de polémiques stériles » selon Marie-Guite Dufay

Interpellée sur les lieux culturels par François Sauvadet, président du département de la Côte-d'Or et président de l'opposition de droite à la Région, la présidente de la Région Bourgogne Franche-Comté Marie-Guite Dufay, lui répond dans un communiqué ce mercredi 20 janvier.

2022 : Engageons-nous présente ses premières propositions de « transformation » de la société

Élections législatives et présidentielle le même jour, un référendum d'initiative populaire moins restrictif, ou encore un "indicateur de bien être" au côté du PIB:L'association Engageons-nous, créée en septembre par Laurent Joffrin, ex-directeur de Libération, a présenté  ses propositions en vue de 2022.

Covid-19 : jeunes de Bourgogne Franche-Comté, « ne restez pas seuls ! »

Dans un communiqué du 13 janvier 2021, Denis Lamard, conseiller régional Bourgogne Franche-Comté délégué à la jeunesse et la vie associative et président du CRIJ de Bourgogne Franche-Comté, appelle les jeunes à ne pas rester seuls en cette longue période de crise sanitaire et de travail à distance…
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.52
pluie modérée
le 21/01 à 21h00
Vent
6.76 m/s
Pression
999 hPa
Humidité
58 %

Sondage