Claude-Boxberger positive à l'EPO: Montbéliard, sa ville natale, reporte son aide financière

Publié le 20/11/2019 - 18:58
Mis à jour le 20/11/2019 - 19:02

La ville de Montbéliard (Doubs), dont est originaire Ophélie Claude-Boxberger, a annoncé mercredi 20 novembre 2019 qu’elle reportait le versement de l’aide financière qu’elle devait verser à la spécialiste du 3.000 m steeple après avoir appris son contrôle positif à l’EPO.

 ©
©

La municipalité a indiqué dans un communiqué avoir "pris acte de l'enquête en cours" à l'encontre de l'athlète montbéliardaise de 31 ans. Elle a de fait "décidé de surseoir le versement de l'aide financière qu'elle s'était engagée à lui verser conformément à l'article 4 de la convention prévoyant son annulation en cas de tricherie avérée".

La ville de Montbéliard "s'en remet aux instances compétentes et attend les conclusions de l'enquête pour statuer définitivement sur l'avenir de ce partenariat, espérant que celles-ci soient favorables à Ophélie Claude-Boxberger".

La municipalité s'était engagée "à soutenir Ophélie dans son parcours d'athlète de haut niveau, en vue de sa participation aux Jeux olympiques de Tokyo", par délibération du conseil municipal du 14 octobre 2019.

A ce titre, une convention de partenariat avait été récemment signée avec la championne licenciée au FCSMO athlétisme à Montbéliard, prévoyant de lui verser au départ 2.000 euros, puis 500 euros à chaque qualification pour une rencontre nationale ou internationale, dans la limité de 5.000 euros par saison.

Rappel

Le pôle santé publique du parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire le 14 octobre des chefs "d'infractions à la législation sur le dopage et les substances vénéneuses", confiée à l'Oclaesp (Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique) et qui fait suite à un signalement de l'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) le 11 octobre.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Plan de circulation : des riverains de la rue du Clos-Munier à Besançon se plaignent de la circulation

Après avoir reçu des plaintes de la part de riverains, le président du groupe Besançon Maintenant dénonce publiquement dans un communiqué du 27 janvier 2023 les conséquences "néfastes et inattendues" de la modification du plan de circulation aux abords des avenues de Montrapon et Léo Lagrange.

Huit ans après la fusion, le Mouvement Franche-Comté lance une nouvelle pétition pour séparer la Bourgogne de la Franche-Comté

Le Mouvement Franche-Comté, présidé par Jean-Philippe Allenbach, a lancé ce dimanche 15 janvier, une nouvelle pétition pour la séparation de la Bourgogne et de la Franche-Comté, soit huit ans, quasi jour pour jour, après la fusion des régions.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 6.78
nuageux
le 03/02 à 18h00
Vent
1.71 m/s
Pression
1034 hPa
Humidité
73 %