Combat des régions : Mathieu Pretet perd en finale malgré un parcours exemplaire

Publié le 03/09/2022 - 10:01
Mis à jour le 02/09/2022 - 21:35

La grande finale de l’émission estivale de M6 le « Combat des régions » s’est déroulée ce vendredi 2 septembre. Le Doubs n’est pas parvenu à la remporter, la Côte-d’Or non plus. C’est finalement l’Hérault qui a remporté la compétition culinaire ainsi que la somme de 20.000 euros.

 © Capture écran
© Capture écran "Combat des régions"/M6

Il y a huit semaines, ils étaient 56 chefs venus de toute la France, prêts à s’affronter à coup de fouets, d’émulsions, de cuisson et de recettes ultra originales. Lors de la grande finale vendredi soir, pour le chef Norbert Tarayre, la critique culinaire Aurélie Chaigneau et le chef Gilles Goujon, jury de la première saison du Combat des régions, c’est l’Hérault et son chef Sébastien Misseri, qui ont su tirer leur épingle du jeu. Malgré tout, Mathieu Pretet et son équipe auront eu un parcours exemplaire.

Pour tenter de remporter la victoire, le Doubs a réalisé un plat à base de pommes de terre, condition du jury pour cette épreuve technique. Mathieu Pretet a choisi de travailler le féculent avec de la saucisse de Montbéliard et une émulsion au vin jaune. Même si le jury a été très élogieux, deux memebres sur trois ont attribué leurs points à l'Hérault.

Score final : 7 – 3 pour l’Hérault sacré "meilleure cuisine de France" et remporte les 10.000 euros.

Allez + loin

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Nuit du Droit : un procès fictif « historique » s’est tenu au tribunal administratif de Besançon

À l’occasion de la 4e édition de la Nuit du Droit, mardi 4 octobre, le tribunal administratif de Besançon a ouvert les portes de sa salle d’audience au public, lors d’un procès fictif où avocats et magistrats ont échangé leurs rôles. À l’ordre du jour, une affaire "historique" entre collectivité et intelligence artificielle : qui de l’homme ou de la machine est le vrai coupable ?

Travaux publics et coût de l’énergie : la FRTP BFC évoque de « grosses difficultés »

CRISE ÉNERGÉTIQUE • La 10e édition du Carrefour des collectivités locales se tiendra les 13 et 14 octobre 2022 à Besançon, à Micropolis. Quelques jours avant cet événement, Vincent Martin, président de la Fédération régionale des travaux publics de Bourgogne-Franche-Comté, a exprimé ses inquiétudes sur l’avenir lors d’un échange avec les élus locaux mardi 4 octobre. 

Université de Franche-Comté : Thomas Buhler reçoit le prix AESOP du meilleur article scientifique européen en urbanisme

Thomas Buhler, maitre de conférence en urbanisme à l’UFR SLHS à l’Université de Franche-Comté et chercheur au laboratoire ThéMa, vient d’être récompensé pour son article « When vagueness is a strategic resource for planning actors » par le prix AESOP Best Published Paper 2022. Il est le premier français à recevoir ce prix.

Dépénalisation du cannabis : les élus de Générations, Social, Ecologie, Démocratie approuvent les propos de la maire

Suite aux déclarations publiques de la maire et de Benoît Cypriani, adjoint en charge de la sécurité, de la lutte contre les incivilités, de la tranquillité publique, sur la dépénalisation du cannabis, les élus du groupe Générations, Social, Ecologie, Démocratie ont souhaité réagir par voie de communiqué de presse signé du président du groupe Kévin Bertagnoli. 

Crise énergétique : dès ce lundi, France Télévisions va diffuser une météo de l’électricité

Face à la crise énergétique, France Télévisions s'est engagé à sensibiliser les Français sur les gestes à mettre en oeuvre pour éviter les coupures d'électricité cet hiver, en relayant notamment Ecowatt, la météo de l'électricité, dès ce lundi 3 octobre sur ses antennes.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 21.59
ciel dégagé
le 05/10 à 15h00
Vent
4.79 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
65 %

Sondage