Comment éviter les intoxications au monoxyde de carbone ?

Publié le 31/12/2015 - 15:31
Mis à jour le 31/12/2015 - 16:10

Chaque année, les intoxications au monoxyde de carbone figurent parmi les causes les plus graves de mortalité durant la saison hivernale. Raphaël Bartolt, préfet du Doubs et de la région Franche-Comté, souhaite rappeler les mesures simples à respecter pour éviter ces intoxications au monoxyde de carbone

monoxydecarbone.jpg
monoxydecarbone.jpg
PUBLICITÉ

Le monoxyde de carbone (CO) est un gaz invisible, inodore, et non irritant qui résulte d’une combustion incomplète du bois, de butane, de charbon, d’essence, de fuel, de gaz naturel, de pétrole ou de propane. L’utilisation d’appareils à combustion mal entretenus ou utilisés dans de mauvaises conditions présente un risque d’intoxication.

34 personnes décédées

En effet selon l’Institut de veille sanitaire (InVS) entre septembre 2014 et mars 2015, 3456 personnes ont été exposées aux émanations de gaz et 34 en sont décédées.

Il existe deux types d’intoxication :

  • l’intoxication faible dite « chronique » qui se manifeste par des maux de tête, des nausées, une confusion mentale, de la fatigue. L’intoxication est lente et les symptômes peuvent ne pas se manifester immédiatement.
  • l’intoxication aiguë, rapide, qui entraîne des vertiges, une perte de connaissance, une impotence musculaire, des troubles du comportement, voire coma ou le décès.

Qu’arrive-t-il ensuite ?

Les séquelles peuvent être très graves telles que des migraines chroniques, des dépendances neurologiques invalidantes (troubles de la coordination motrice, paralysies de toutes formes). 

Pour prévenir, des gestes élémentaires à suivre

Pour éviter ces risques d’intoxication, quelques gestes élémentaires peuvent être adoptés et mis en pratique tout au long de l’année sur les différents appareils à combustion (chaudières, cheminées, chauffe-eau, groupes électrogènes etc….) dans l’habitat :

  • Faire vérifier et entretenir chaque année les installations par un professionnel 
  • Faire effectuer un ramonage mécanique de vos conduits et cheminées au moins une fois par an
  • Bien ventiler et aérer le logement, même en hiver
  • Ne jamais boucher les entrées d’air
  • Respecter les consignes d’utilisation des appareils à combustion
  • Ne pas utiliser pour se chauffer des appareils non destinés à cet usage
  • Ne pas utiliser des chauffages d’appoint en continu
  • Ne jamais utiliser en intérieur un groupe électrogène

Que faire en cas d’accident ?

  • Aérer immédiatement les locaux en ouvrant portes et fenêtres
  • Arrêter si possible les appareils à combustion
  • Evacuer les locaux et vider les lieux de leurs occupants
  • Appeler les secours : le numéro unique d’urgence européen (112) ou les pompiers (18) ou le SAMU (15)
  • Ne réintégrer les locaux qu’après le passage d’un professionnel qualifié qui recherchera la cause de l’intoxication et proposera les travaux à effectuer
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

5 conseils pour retrouver un poids santé cet automne avec Energy Slim et sans régime !

5 conseils pour retrouver un poids santé cet automne avec Energy Slim et sans régime !

Publi-info vidéo • Régulièrement, nous avons envie de perdre quelques kilos, mais sommes sceptiques quant à l’efficacité des régimes. Peut-être est-ce le bon moment pour se tourner vers Energy Slim ? Pour bien démarrer, Delphine Huet, partenaire Energy Slim installée Place de la Révolution à Besançon, nous prodigue 5 conseils pour retrouver un « poids santé ».

Monoxyde de carbone : 177 personnes intoxiquées en un an dans la région

Monoxyde de carbone : 177 personnes intoxiquées en un an dans la région

L'Agence Régionale de Santé met en garde contre les risques d'intoxication au monoxyde de carbone et donne des conseils de prévention ; car l'intoxication au monoxyde de carbone reste trop peu connue, elle qui est pourtant responsable de plusieurs centaines de morts en France chaque année. En Bourgogne Franche-Comté, presque 180 personnes ont été intoxiquées en un an.

Urgences : Buzyn dévoile un « pacte de refondation » à 750 millions, sans lits supplémentaires

Urgences : Buzyn dévoile un « pacte de refondation » à 750 millions, sans lits supplémentaires

Acculée par la grève inédite touchant les services d'urgences depuis près de six mois, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a détaillé ce lundi 10 septembre 2019 un "pacte de refondation" de 750 millions d'euros sur trois ans, mais ne prévoyant ni les lits ni les effectifs supplémentaires réclamés par les grévistes. La CGT a annoncé lundi soir qu'elle maintenait son appel à manifester mercredi.

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Dans le cadre du plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques, la Ville de Besançon organise cette année encore, une campagne d’information et de prévention pour le grand public sur les morsures de tiques pour sensibiliser les Bisontins aux bonnes pratiques à adopter lors d’activités dans la nature.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.01
ciel dégagé
le 16/10 à 12h00
Vent
3.616 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
52 %

Sondage