Comment lutter contre l’isolement social des retraités ?

Publié le 13/03/2017 - 15:05
Mis à jour le 16/04/2019 - 15:15

L’UFCV s’est occupée durant plusieurs années des activités de loisirs pour enfants dans la commune de Roche-lez-Beaupré. Ainsi l’idée de dédier des activités aux seniors pour lutter contre le phénomène d’isolement social s’est imposé naturellement pour prévenir et aider les 1,5 million de personnes âgées déjà dans cette situation.

dsc02762.jpg
La santé des aînés © Hannah
PUBLICITÉ

Selon l’enquête de la Fondation de France menée en 2014, 27% des personnes âgées sont en situation d’isolement relationnel. Avec le temps et l’âge, les proches disparaissent, la mobilité devient un problème, et la solitude s’ancre de plus en plus dans le quotidien. 

« Tous les travaux de recherche le montrent : une personne âgée qui s’isole se fragilise beaucoup plus qu’une personne âgée qui reste inscrite dans des relations familiales et de voisinage, qui entretient une vie sociale riche », souligne Yves Bard, président du groupement d’intérêt économique (GIE) Impa (ingénierie maintien à domicile des personnes âgées).

 

Exemple de projet financé en 2016

 

En février 2016 L’UFCV a pris l’initiative d’adressé un questionnaire à l’ensemble des personnes, âgées de plus de 60 ans pour connaître leur situation et les interroger sur les activités qu’elles aimeraient voir se développer au sein de Roche-lez-Beaupré. Ces dernières ne participent que très peu voire pas du tout aux activités organisées dans la commune. Après avoir restitués les questionnaires publiquement courant avril, les premiers projets ont commencé à se mettre en place. 

L’originalité de cette action repose sur le fait que le programme d’activités est co-construit avec les intéressés qui choisissent eux-mêmes ce qu’ils ont envie de faire.

« Nous avons accompagné les personnes qui voulaient monter des sorties », raconte Sandy Maillot, coordinatrice de l’animation territoriale à l’UFCV. Une quinzaine de personnes étaient partantes pour ce projet, parmi elles : « un retraité, ancien garde-chasse, qui voulait, bénévolement, faire visiter la forêt ». De plus, l’animation du projet, est confiée à une jeune femme en service civique : Mandine. Pour exemple elle va relancer cette année « les activités à la maison », pour que « des voisins viennent prendre le café chez les uns et chez les autres », dit-elle

 

Projets soutenus en 2017

 

En Bourgogne-Franche-Comté, la Carsat, la MSA et le RSI s’engagent pour la troisième fois autour d’un appel à projets commun afin de financer des actions de terrain qui ont pour ambition première :  la prévention et la lutte contre l’isolement social des personnes retraitées.

Cette année, leur dotation commune, s’élève à 400 000 euros, est sont abondée par les départements volontaires qui, depuis l’adoption de la loi de 2015 relative à l’adaptation de la société au vieillissement, coordonnent leurs actions avec les caisses de retraite.

Les porteurs de projets peuvent être des associations, des collectivités, des établissements publics, des entreprises, des organismes privés répondant à une mission de service public. Ils doivent présenter des projets qui touchent en particulier les personnes isolées ou en risque d’isolement : pour les repérer et les accompagner ; pour former des bénévoles qui iront à leur rencontre.

Une attention particulière sera portée aux projets :

  • S’appuyant sur des partenaires locaux ;
  • Favorisant le bénévolat de retraités à retraités ;?
  • Prenant en compte le développement de relations intergénérationnelles ;
  • Développant de nouvelles technologies. 

INFO +

Les porteurs de projet ont jusqu’au 31 mars 2017 pour déposer leurs dossiers. Les dossiers de demande de subvention et de règlement de l’appel à projets sont disponibles sur le site Gie IMPA : www.gie-impa.fr

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Peut-ont vacciner contre le cancer ?

Peut-ont vacciner contre le cancer ?

recherche • C’est l’enjeu de recherches menées depuis dix ans déjà par le Professeur Olivier Adotévi et l’UMR 1098 Inserm/EFS/UFC de Besançon. L’équipe qu’il dirige a mis en place un vaccin thérapeutique anti-cancer universel, et non préventif,  appelé UCPVax, breveté en 2012. Les premiers essais cliniques ont été engagé depuis la fin de l'année 2016 au CHRU de Besançon

15 août : une semaine de dons en Franche-Comté

15 août : une semaine de dons en Franche-Comté

Pour l’EFS, le jour férié du 15 août représente 600 pochettes de sang en moins, rien qu’en Franche-Comté. Pour pallier à ce manque, il organise une semaine du don, jusqu'au 17 août, à Besançon, Belfort et dans plusieurs villages de la région. Un masseur sera même aux Hauts-du-Chazal...

Neuf astuces pour éviter les piqûres de moustiques…

Neuf astuces pour éviter les piqûres de moustiques…

Le soleil, la chaleur… Que de bons côtés dans l’été qui nous feraient presque oublier que cette saison est également synonyme d’invasion de moustiques. Chaque année, les femelles moustiques (car oui, ce sont elles qui nous piquent !) sont responsables de millions de boutons qui démangent. Après avoir essayé les prises ou les sprays, nous nous sommes demandés quels étaient les remèdes naturels anti-moustiques...

Ambroisie : Comment en venir à bout ?

Ambroisie : Comment en venir à bout ?

Depuis quelque temps, une tache d'ambroisie, plante très allergisante, a été repérée à Besançon. Elle sera rapidement arrachée par les autorités compétentes. Que doit-on faire si l'on est confronté à cette plante sur son terrain ? Un agent de Fredon Franche-Comté nous répond.

Santé : évitez l’hydrocution

Santé : évitez l’hydrocution

Choc thermique • L'été est chaud, c'est donc l'occasion de profiter des lacs et des piscines des environs pour se rafraîchir et se détendre. Mais attention à l'hydocution ! Après un bon barbecue et quelques verres de rosé au soleil, on pourrait avoir envie courir dans l'eau pour se rafraîchir... Les professionnels de la santé vous diront que c'est une très mauvaise idée ! Voici quelques précautions à prendre avant de plonger.

Un pic allergique à l’ambroisie prévu en août

Un pic allergique à l’ambroisie prévu en août

Après la canicule et les pluies de ce week-end, on pouvait croire que le pic des pollens était terminé… et bien c’était sans compter sur l'ambroisie… Des prélèvements sont d'ailleurs effectués dès ce mardi 30 juillet 2019. Hélène Tissot, chargée de mission à ATMO Bourgogne Franche-Comté, spécialisée dans la surveillance de la qualité de l'air dans la région, nous en parle.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.03
ciel dégagé
le 22/08 à 9h00
Vent
4.07 m/s
Pression
1024.26 hPa
Humidité
61 %

Sondage