Comment préserver le capital auditif des enfants ?

Publié le 13/11/2010 - 08:12
Mis à jour le 13/11/2010 - 08:12

Lundi 15 novembre de 18h30 à 20h30 aura lieu au Centre Nelson Mandela une conférence-débat intitulée « Parents : comment préserver le capital auditif de vos enfants ? ». Elle a pour objet d’informer et de sensibiliser les parents aux risques d’une écoute prolongée et d’une pratique excessive des musiques amplifiées chez leurs enfants.

PUBLICITÉ
Aujourd’hui, de plus en plus de personnes sont concernées par des troubles de l’audition : 1 enfant sur 1000 et un adulte sur 10. 40% des 12-25 ans ont déjà ressenti des acouphènes après une écoute prolongée de leur baladeur. C’est un capital que chaque individu doit protéger.
 
Face à ce constat, le service Prévention Promotion de la Santé de la Mutualité Française Franche-Comté, l’association Rezo Parleur et la ville de Besançon ont souhaité travailler en partenariat sur la thématique des troubles auditifs.
 
La conférence sera co-animée par le professeur Jean-Claude Chobaut, ORL à l’Hôpital Minjoz et Martine Bultot, adjointe au maire de Besançon, déléguée à la santé, l’hygiène et la prévention sanitaire.
 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

L’anesthésiste F. Péchier mis en examen pour 17 nouveaux cas d’empoisonnements « sur personne vulnérable »

L’anesthésiste F. Péchier mis en examen pour 17 nouveaux cas d’empoisonnements « sur personne vulnérable »

Mise à jour à 21h •  30 mois d'enquête, 1.300 procès verbaux, 60 cas suspects. Le procureur de Besançon a tenu une conférence de  presse à l'issue des 48h de garde à vue du Dr Péchier. L'anesthésiste de Besançon doit être mis en examen pour "empoisonnement sur personne vulnérable" dans 17 nouveaux cas dont sept mortels sur des patients de 4 à 80 ans. Le parquet a requis un placement en détention provisoire. 

Incidents médicaux suspects : la garde à vue de l’anesthésiste de Besançon prolongée

Incidents médicaux suspects : la garde à vue de l’anesthésiste de Besançon prolongée

La garde à vue de l'anesthésiste de Besançon, Frédéric Péchier, mis en examen en 2017 pour sept empoisonnements et interrogé sur une cinquantaine d'autres incidents médicaux suspects, a été prolongée mercredi pour 24 heures supplémentaires, a annoncé le parquet de Besançon. Randall Schwerdorffer, un des avocats du médecin a déclaré que son client restait sur la même ligne de défense et nie toute implication "de près ou de loin" dans un empoisonnement.

Cabinet médical éphémère : « On voulait voir comment cela se passait sur le terrain » (J.F Longeot)

Cabinet médical éphémère : « On voulait voir comment cela se passait sur le terrain » (J.F Longeot)

Jean-François Longeot, sénateur du Doubs, s'est rendu ce lundi 13 mai 2019 dans une maison de santé à Belleherbe, à l'Agence Régionale de Santé puis au cabinet éphémère de Pontarlier dans le cadre de l’examen du projet de loi relatif à l’organisation et à la transformation du système de santé où il est rapporteur pour avis. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.61
légère pluie
le 25/05 à 21h00
Vent
2.03 m/s
Pression
1018.08 hPa
Humidité
95 %

Sondage