Comment préserver notre ressource en eau ?

Publié le 30/07/2015 - 10:53
Mis à jour le 30/07/2015 - 11:44

La nouvelle vidéo de l'"Actu des labos" de l'Université de Franche-Comté s'intéresse à la dépollution de l'eau. Quand chimistes et industriels francs-comtois sont à l'oeuvre pour préserver cette ressource indispensable à la vie...

1306789180.JPG
Le niveau des rivières, ici le Doubs à Besançon, est particulièrement bas ©carvy

Industrie et recherche

PUBLICITÉ

Quels sont les processus dans les eaux de rejets ? Pourquoi trouve t-on encore de nombreuses substances chimiques dans les cours d’eau malgré les nombreuses réglementations ? Des chercheurs du laboratoire Chrono-environnement travaillent à trouver des solutions pour diminuer la présence de ces substances nocives, en collaboration avec diverses entreprises locales.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

En Bourgogne-Franche-Comté, un quart des personnes sont en situation de vulnérabilité énergétique selon l’Insee. Pour chauffer convenablement leurs logements, les habitants doivent y consacrer une part importante de leur revenu. Actuellement, la part des ménages vulnérables est plus forte en Bourgogne-Franche-Comté qu’au plan national.

Deux bisontines à la conquête du Maroc… et de sponsors

Deux bisontines à la conquête du Maroc… et de sponsors

Anne Gay-Mignerot, 40 ans, et Karine Mary-Odelot, 44 ans, prendront le départ de la 30ème édition du rallye Aïcha des Gazelles au Maroc l’an prochain, le 13 mars 2020. Une course folle qui nécessite de l’entraînement et une entente irréprochable. Mais avant cela, les deux copines devront trouver quelques sponsors pour participer à cette aventure.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.25
ciel dégagé
le 18/06 à 3h00
Vent
1.07 m/s
Pression
1015.86 hPa
Humidité
94 %

Sondage