Condamnation pour négligence de Christine Lagarde : réaction de Laurent Croizier

Publié le 20/12/2016 - 16:12
Mis à jour le 20/12/2016 - 16:12

Le président du Modem du Doubs, Laurent Croizier a réagit suite à la condamnation pour négligence avec dispense de peine par la Cour de Justice de la République de l'ancienne ministre de l’Économie Christine Lagarde, dans l'affaire de l'arbitrage en faveur de Bernard Tapie. Selon l’élu local, cette décision prouve que "tous les citoyens ne sont pas égaux devant la justice".

 ©
©

" Certaines décisions sont des symboles qui font du mal à notre République et cette condamnation avec dispense de peine accrédite l’idée que tous les citoyens ne sont pas égaux devant la justice" dénonce Laurent Croizier, président du Modem du Doubs. 

"Ils doivent assumer leurs erreurs"

Pour le conseiller municipal Modem de Besançon, ce n’est la conception de la justice de la République. Les parlementaires, ministres ou anciens présidents de la République sont des "justiciables comme tous les autres citoyens. Ils doivent assumer leurs erreurs et leurs fautes".

A noter qu’en 2015 la justice a annulé l’arbitrage de Christine Lagarde qui aurait coûté plus de 400 millions d'euros publics aux contribuables français.

Laurent Croizier espère que l’année 2017 sera, "l'année au cours de laquelle les Français auront le courage de passer un grand coup de balai devant tant d'irresponsabilités et de renoncements".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Castex n’a « jamais été convaincu » par la création d' »immenses régions »

À l'occasion d'un déplacement en Alsace samedi 23 janvier 2021, le Premier ministre Jean Castex a dit n'avoir "jamais été convaincu" par la création d'"immenses régions", qui ne répondent pas "aux besoins grandissants" de proximité. Ce qui n'a pas manqué de réjouir le fédéraliste bisontin Jean-Philippe Allenbach du Mouvement Franche-Comté

« Mise en difficulté par la crise sanitaire, la culture ne doit pas devenir l’enjeu de polémiques stériles » selon Marie-Guite Dufay

Interpellée sur les lieux culturels par François Sauvadet, président du département de la Côte-d'Or et président de l'opposition de droite à la Région, la présidente de la Région Bourgogne Franche-Comté Marie-Guite Dufay, lui répond dans un communiqué ce mercredi 20 janvier.

2022 : Engageons-nous présente ses premières propositions de « transformation » de la société

Élections législatives et présidentielle le même jour, un référendum d'initiative populaire moins restrictif, ou encore un "indicateur de bien être" au côté du PIB:L'association Engageons-nous, créée en septembre par Laurent Joffrin, ex-directeur de Libération, a présenté  ses propositions en vue de 2022.

Covid-19 : jeunes de Bourgogne Franche-Comté, « ne restez pas seuls ! »

Dans un communiqué du 13 janvier 2021, Denis Lamard, conseiller régional Bourgogne Franche-Comté délégué à la jeunesse et la vie associative et président du CRIJ de Bourgogne Franche-Comté, appelle les jeunes à ne pas rester seuls en cette longue période de crise sanitaire et de travail à distance…
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -0.23
partiellement nuageux
le 24/01 à 9h00
Vent
2 m/s
Pression
1005 hPa
Humidité
98 %

Sondage