Conjoncture du mois de décembre 2020 : "des prévisions prudentes"

Publié le 18/01/2021 - 08:00
Mis à jour le 15/01/2021 - 16:23

La Banque de France vient d'éditer une note de conjoncture (enquête auprès des dirigeants d'entreprises sur leur niveau d’activité) pour le mois de décembre 2020. La production industrielle progresse en fin d'année. Les carnets s’étoffent mais demeurent insuffisants. Une baisse est attendue. Les services enregistrent une faible hausse d’activité, à l’exception de la restauration, lourdement affectée par le reconfinement. Les prévisions sont prudentes.

 

 ©
©

L’activité trimestrielle poursuit sa hausse dans le bâtiment, mais baisse dans les travaux publics. Les perspectives sont plutôt favorables.

Voici plus de précisions secteur par secteur :

Industrie

Les cadences de production et de livraison ont progressé, dans quasiment tous les secteurs. Les flux de commandes, en France comme à l’export, ont entamé un redressement, mais les carnets demeurent insuffisants. Le renchérissement des prix des matières premières est significatif. Les effectifs se sont stabilisés et devraient baisser à nouveau. Un recul de la production est attendu.

Fabrication de denrées alimentaires et de boissons

Les cadences de production se sont globalement intensifiées, avec des disparités selon les sous-secteurs. L’évolution des commandes est plus favorable tant sur le marché national qu’en provenance de l’étranger ; cependant les carnets sont encore jugés insuffisants. Les prix des matières premières et des produits finis continuent de progresser, mais un retournement de tendance est attendu. L’érosion des effectifs va se poursuivre. Les prévisions sont positivements orientées.

Équipements électriques électroniques, informatiques et autres machines

La production continue de progresser de manière assez soutenue. Elle demeure cependant nettement inférieure à celle de l’année dernière. Les carnets de commandes sont toujours dégradés. Les prix de certaines matières premières sont orientés à la hausse. Les effectifs se rétractent à nouveau, évolution qui devrait perdurer. Les anticipations de production sont prudentes.

Matériels de transport

La production et les livraisons se sont accélérées. La demande en provenance de l’étranger repart à la hausse. Cependant, les carnets de commandes sont encore jugés insuffisants. Les prix des matières premières sont en baisse avec une répercussion sur ceux des produits finis.

Les prévisions de production évoluent peu dans le secteur automobile et elles affichent une légère baisse dans le matériel de transport.

Autres produits industriels

La production est en hausse. Dans l’ensemble, les commandes sont dynamiques, principalement sur le marché intérieur. Les carnets ont retrouvé un niveau jugé adapté. Les prix des matières premières, telles que le bois, l’acier et le pétrole, sont en hausse. L’érosion des effectifs se poursuit. Les prévisions restent prudentes.

Services marchands

L’activité s’est légèrement améliorée, sauf dans la restauration qui est toujours en net recul. Les prix des prestations sont en augmentation. Les trésoreries sont toujours négativement impactées. Les effectifs s’inscrivent globalement à la hausse, mais fléchissent dans l’hébergement restauration.Confrontés aux incertitudes liées à la situation sanitaire, les chefs d’entreprises anticipent une nouvelle baisse d’activité.

Bâtiment et Travaux Publics (Enquête trimestrielle)

L’activité sur le dernier trimestre est globalement en hausse, surtout dans le second œuvre. Elle est dans l’ensemble en ligne avec celle réalisée sur la même période l’année dernière. Une évolution divergente à la baisse est constatée dans les travaux publics. Les carnets de commandes sont correctement garnis. Le premier trimestre 2021 devrait connaitre une activité soutenue.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Grand Besançon Métropole : pas de hausse de la fiscalité en vue pour 2021

À l'instar de la Ville de Besançon, le Grand Besançon Métropole oriente son budget de telle sorte qu'aucune augmentation d'impôts n'est prévue en 2021 malgré l'impact de la crise sanitaire. Les orientations budgétaires seront discutées ce jeudi 25 février lors du conseil communautaire du GBM. Le vote définitif se tiendra le 8 avril prochain.

Un coup de pouce pour un ébéniste malvoyant et sa manufacture à Besançon

Sami Dubosc, à la tête de la Manufacture Dubosc & Fils à Deluz, est ébéniste et atteint d'une rétinite pigmentaire ce qui le rend malvoyant. Malgré ce handicap, l'entrepreneur pratique son métier-passion avec du matériel et un espace adapté. Il a besoin d'un petit coup pour agrandir son entreprise et la rendre plus éco-responsable, nous explique-t-il le 22 février 2021.

Crédit Agricole Franche-Comté : participez à l’assemblée générale de votre caisse locale chez vous et en direct !

PUBLI-INFO • Chaque année, le Crédit Agricole invite ses sociétaires à participer à l'assemblée générale de leur caisse locale. Cette année, du 3 au 19 mars 2021, ce rendez-vous se déroulera dans un nouveau format en ligne pour respecter les mesures sanitaires. Pour autant, les participants pourront poser leurs questions et faire entendre leur voix en votant en ligne. Découvrez le calendrier des assemblées générales locales du Crédit Agricole Franche-Comté.

Deux boutiques à Besançon proposent les menus d'une trentaine de restaurateurs !

En partenariat avec plusieurs organismes, le grossiste Métro a souhaité donner un coup de pouce aux restaurateurs du coin en ouvrant deux boutiques regroupant les menus des chefs du Grand Besançon. Une première a ouvert samedi dernier au 58 rue des Granges Besançon (anciennement le K2). Une seconde enseigne verra le jour ce samedi 20 février 2021 dans les Galeries des Passages Pasteurs...
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.83
ciel dégagé
le 24/02 à 21h00
Vent
1.68 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
68 %

Sondage