Conjoncture économique en Bourgogne Franche-Comté de juillet 2017

Publié le 14/08/2017 - 11:41
Mis à jour le 17/08/2017 - 14:44

Les derniers chiffres de la Banque de France concernant la conjoncture économique en Bourgogne Franche-Comté en juillet 2017 restent « au vert tant dans l’industrie que dans les services marchand », est-il indiqué.

 ©
©

Même si les chiffres restent au vert, les prix s'inscrivent globalement dans une "tendance haussière bien que maîtrisée" mais des "difficultés de recrutement se confirment", précise l'étude. Dans l’industrie, la production a continué de progresser en juillet pour satisfaire une demande toujours dynamique et assurer les livraisons en période de congés. Les effectifs sont renforcés d’un volant toujours important d’intérimaires. Le niveau satisfaisant des carnets de commandes laisse augurer des perspectives positives pour la rentrée.

Industrie (28,4 %)

L’activité a continué de progresser en juillet. Les rythmes de production se sont particulièrement intensifiés dans le secteur du matériel de transport, de l’agro-alimentaire et de la métallurgie. Pour assurer les plans de charges en cette période de pré-congés, le recours à l’intérim s’est accentué. La demande est restée dynamique, excepté pour le secteur des équipements électriques et électroniques. Les livraisons se sont accélérées et les stocks sont désormais en dessous de la normale. Les carnets de commandes sont jugés satisfaisants. Les prévisions de production demeurent optimistes.

Autres produits industriels (56,9%)

Cette catégorie concerne : les textiles, l'habillement, le cuir et chaussure – Industrie chimique – Produits en caoutchouc, plastique et autres produits non métalliques – Métallurgie et produits métalliques – Bois, papier et imprimerie.

Les cadences de production ont progressé au mois de juillet, excepté dans quelques sous-secteurs comme l’imprimerie. La demande est restée forte. Le niveau des stocks de produits finis est jugé insuffisant. L’évolution des prix des matières premières et des produits finis est variable selon les branches d’activité. Les effectifs, stables sur la période, devraient augmenter le mois prochain. Les carnets de commandes se maintiennent à un bon niveau et les prévisions sont optimistes.

Services marchands (40,0 %)

En juillet, la progression constante du courant d’affaires, observée dans l’ensemble des services marchands depuis plusieurs mois, s’est poursuivie. La demande a été particulièrement soutenue dans la branche « transports». Les prix se sont légèrement appréciés. Les trésoreries sont positives, excepté dans les branches « travail temporaire » et «ingénierie technique ». Quelques secteurs ont renforcé leurs effectifs par le recours à l’intérim malgré la difficulté récurrente à trouver du personnel qualifié et fiable. Les prévisions d’ensemble demeurent positives à court terme.

Matériels de transport (17,5%)

La production s’est accrue sous l’impulsion d’un bon courant d’affaires, notamment dans l’automobile. Le plan de charges est assuré grâce aux ajustements d’horaire et au maintien d’un volant d’intérimaires important. La demande est demeurée bien orientée, surtout en France. Les livraisons se sont accélérées. Au-delà des fermetures estivales, les perspectives sont jugées favorables.

Equipements électriques, électroniques, informatiques et autres machines (15,6 %)

L’activité est restée soutenue pour le mois de juillet, sauf pour le sous-secteur des équipements électriques. Les prises de commandes ont diminué mais les carnets sont toujours consistants. Les prix des matières ont progressé alors que ceux des produits finis sont restés stables. Le recours au personnel intérimaire et aux modulations horaires a permis d’assurer les cadences de production et de livraisons dans la plupart des entreprises. Le niveau des stocks est jugé un peu faible. Les perspectives sont favorables pour les semaines à venir.

Fabrication de denrées alimentaires et de boissons (10,0 %)

Comme annoncé en juin, production et livraisons ont augmenté en juillet au-delà des hausses saisonnières, eu égard à une demande intérieure plus soutenue. Le niveau des stocks est jugé adapté aux besoins. Les effectifs ont progressé avec un recours aux intérimaires, au-delà même des besoins de remplacement du personnel permanent en congés. Les prix des matières premières sont restés sur une tendance haussière. Les carnets offrent une bonne visibilité et une nouvelle hausse de la production est attendue au mois d’août.

Toutes les infos en détails : www.banque-france.fr/

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

De nouveaux aménagements de la circulation dans le cadran nord-est bisontin

Ces derniers mois, de nombreux riverains et collectifs de riverains ont témoigné des effets positifs ou négatifs du plan de circulation mis en place à titre expérimental à l’automne 2023 dans les quartiers de la Combe Saragosse et du Point du Jour à Besançon. La Ville indique avoir eu des rencontres "particulièrement constructives et riches en propositions" à la suite de quoi, de nouveaux aménagements ont été pensés, a-ton appris le 23 mai 2024.

La Bourgogne-Franche-Comté représentée au plus grand salon européen des nouvelles technologies…

L'intelligence artificielle (IA) règne en maître sur VivaTech, le plus grand salon européen sur les nouvelles technologies, qui s'ouvre mercredi 22 mai 2024 à Paris avec des têtes d'affiche internationales du secteur. La Bourgogne-Franche-Comté est présente avec un pavillon régional dédié…

Quoi de neuf pour le printemps et l’été 2024 chez Baud ?

QUOI DE NEUF ? • Le printemps est déjà bien entamé et l’été se profile à l’horizon. Fête des mères, fête des pères, jeux olympiques, évènements personnels… la maison BAUD vous propose des desserts et créations adaptés à tout évènement de l’année, de même que nous ajustons notre offre en fonction des saisons. C’est le moment des communions, le début de la saison des mariages, bientôt des envies de glaces lorsque la température va augmenter…

Pour ses 50 ans, mignotgraphie ouvre ses portes le 24 mai 2024 !

PUBLI-INFO • Aujourd’hui, Mignotgraphie® compte une quarantaine de salariés et réalise des impressions à destination de toute la France, mais tout a commencé dans la boucle en 1974 de l’association de deux frères photographes, Yves et Alain Mignot. Récemment diplômés d’une école de photographie, fils d’un photographe installé à Pontarlier, ils décident de se lancer dans l’aventure photographique.

Effondrement rue de Vesoul : Laurent Croizier demande la mise en place “d’un mécanisme d’aide financière pour les commerces en difficultés”

Suite à l’effondrement de la chaussée survenu le 25 février dernier rue de Vesoul à Besançon, le député du Doubs alerte ce mois de mai 2024 sur l’avenir des commerces. A ce titre, il demande qu’une aide soit mise en place…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 11.27
couvert
le 28/05 à 0h00
Vent
1.29 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
84 %