Contre la réforme des collèges : journée de grève et de manifestation le 19 mai 2015

Publié le 18/05/2015 - 11:18
Mis à jour le 18/05/2015 - 15:51

Le Snes-FSU appelle à la grève et à une manifestation mardi 19 mai 2015 à 14 heures à Besançon contre le projet de réforme du collège. Pour le syndicat, "cette réforme ne résoudrait pas les problèmes actuels des collégiens"… 

 ©
©

-De plus, pour le Snes-FSU, cette réforme aurait "pour seul effet de diminuer les acquis des élèves à l'entrée en seconde". 

Le syndicat explique qu’actuellement, la situation est la suivante :

  • "La moitié des élèves se trouvent dans des classes aux effectifs entre 25 et 30, même en cours de langues vivantes
  • Un tiers des élèves maîtrise mal la lecture et l'écriture à son arrivée en sixième
  • Tous les dispositifs parallèles permettant de scolariser les élèves ayant des difficultés spécifiques disparaissent"

Que propose le ministère selon le Snes-FSU ? 

  • Des horaires hebdomadaires réduits par rapport à l'existant
  • De "l'aide personnalisée" a priori en classe entière, au mieux par demi-groupes
  • Une heure de moins en maths, en français, en histoire-géo…(au choix des établissements) par niveau : l'aide personnalisée sera prise sur les heures d'enseignements disciplinaires
  • Des programmes et des grilles horaires modulables sur trois ans et différents d'un collège à l'autre : "les déménagements deviendront problématiques, les disparités entre établissements s'accentueront" selon le syndicat
  • Un bloc « sciences » regroupant physique, techno et SVT : "des problèmes de transmission des savoirs : les profs n'ont pas été formés pour enseigner plusieurs disciplines" selon le syndicat.
  • La suppression des classes européennes et bilingues : "la mort de l'allemand, la fin des sections euro en lycée également" selon le syndicat
  • La relégation du latin et du grec, qui deviennent un module de six mois en enseignement interdisciplinaire (maintien de l'option facultative avec 1/3 d'horaire en moins et surtout aucun moyen pour la financer) 

Que veut le Snes ? 

  • Des effectifs par classe réduits qui permettent un travail de fond
  • Une vraie mixité scolaire
  • Des enseignements disciplinaires solides, suffisants, non globalisés avec des dédoublements dans toutes les disciplines
  • Un cadrage national des horaires et des programmes
  • Une carte des langues diversifiée et accessible à tous
  • Des programmes disciplinaires progressifs permettant le lien avec les trois voies du lycée, et une interdisciplinarité proposée par les personnels donnant du sens à leurs enseignements
  • Manifestation organisée mardi 19 mai 2015 à 14 heures sur le parking Battant à Besançon
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Territoires Numériques Educatif : le Doubs entre dans le dispositif

Jean Castex, Premier ministre, Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, et Guillaume Boudy, secrétaire général pour l’investissement, ont dressé un premier bilan des enseignements suite à la crise dans le domaine du la transition numérique éducative.

Précarité numérique : 6.000 ordinateurs prêtés aux lycéens de Bourgogne-Franche-Comté

Ce mardi 19 octobre, Océane Charret-Godard, vice-présidente de la Région en charge des lycées, de l’offre de formation, de l’apprentissage et de l’orientation, a procédé à la remise des ordinateurs portables de prêt aux jeunes du lycée Le Castel à Dijon, en présence de Nathalie Albert-Moretti, rectrice de l’académie de Dijon et de Philippe Viollon, proviseur de l’établissement.

L’université de Franche-Comté rend hommage à Samuel Paty : « La seule réponse qui vaille consiste à s’appuyer, encore et toujours, sur notre socle républicain et laïque »

Il y a presqu’un an, le 16 octobre 2020, Samuel Paty était sauvagement assassiné aux abords de son collège. Afin de lui rendre hommage, la communauté universitaire de l'université de Franche-Comté s'est rassemblée dans la cour d'honneur de la maison de l’université ce vendredi matin.

Les accompagnants des élèves en situation de handicap en grève le 19 octobre à Besançon

L'intersyndicale nationale appelle les AESH à faire grève mardi 19 octobre 2021. Pourquoi ? Les syndicats dénoncent des conditions de travail précaires et demandent notamment une augmentation des salaires et la garantie de la possibilité de contrat à temps complet. Un rassemblement est prévu devant le rectorat de Besançon.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.05
peu nuageux
le 28/10 à 12h00
Vent
0.91 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
10 %

Sondage