Contre "le sexisme, le racisme et le nationalisme"

Publié le 08/03/2022 - 18:15
Mis à jour le 08/03/2022 - 18:15

8 mars 2022 • Environ 200 personnes se sont rassemblées à Besançon pour la journée internationale des droits des femmes.

Un rassemblement sur l'esplanade des droits de l'homme pour célébrer les droits des femmes. Tout un symbole à Besançon. Ils étaient près de 200 à l'occasion de cette journée internationale.

"Rien n'est acquis. Tout est conquis" pouvait-on lire sur une banderole en mémoire aux multiples combats menés par les féministes.

Bien que la France se soit dotée il y a 50 ans d'une loi sur l'égalité salariale, les écarts de rémunération sont encore supérieurs à 20 %, "parce qu'il n'y a pas de sanction", dénoncent des militantes féministes.

Pour illustrer symboliquement les inégalités persistantes, les collectifs féministes appelaient aussi les femmes à débrayer mardi à 15h40, heure à partir de laquelle elles "travaillent gratuitement" chaque jour.

À Paris, 35.000 manifestants ont défilé selon les organisateurs entre gare du Nord et l'hôpital Tenon pour "exiger des moyens contre les violences sexistes" et une lutte accrue contre les inégalités. Des dizaines de milliers de manifestants ont également battu le pavé dans de nombreuses autres villes de France.

Pour changer de regard sur les inégalités entre sexes, le gouvernement a dévoilé mardi une campagne de communication qui vise à "interpeller" les hommes sur leur "rôle dans l'éducation et la transmission de modèles de respect, de non-violence et d'égalité".

Seize hommes célèbres, dont le footballeur Kylian Mbappé, le nageur Théo Curin ou le chanteur Amir, y lisent une "lettre ouverte aux garçons nés le 8 mars 2022". "Nous ne laisserons rien passer, aucun geste déplacé, aucune remarque sexiste ( ?) Cher homme de demain, tu seras le meilleur des hommes, celui qui s'engage pour l'égalité", y proclament-ils.

Au travail, dans les relations ou à la maison, le sexisme reste ancré dans le quotidien des Français malgré leur volonté croissante de le combattre, a relevé lundi dans un rapport le Haut conseil à l'égalité femmes-hommes.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Qui sont les travailleurs indépendants en Franche-Comté ?

Depuis novembre 2022, le nombre de travailleurs indépendants (TI) n’a cessé d’augmenter en Franche-Comté avec un rythme moins soutenu qu’en 2021, selon les dernières donnés de l'Urssaf Franche-Comté. La région compte désormais 59.500 indépendants dont 27.900 travailleurs indépendants classiques et 31.600 auto-entrepreneurs (AE).

Un Français n’obtient pas la naturalisation suisse… après avoir tondu le gazon les jours fériés

INSOLITE • Un résident français de Clos-du-Doubs, commune suisse du canton du Jura, s’est vu refuser la naturalisation suisse lors de l’assemblée communale du canton du Jura le 10 avril 2024. Pourquoi ? Il lui a été reproché notamment d’avoir tondu sa pelouse pendant des jours fériés, rapporte nos confrères du Quotidien Jurassien.

Besançon et Montbéliard : 4.500 personnes et 3.500 véhicules contrôlés en 5 jours

Du 8 au 12 avril 2024, une opération "Place Nette" de grande ampleur s’est déroulée dans le département du Doubs. Réalisée en étroite coordination avec les procureurs de Besançon et de Montbéliard, cette action "coup de poing" s’inscrit dans le cadre des actions de lutte contre la délinquance liée aux trafics de stupéfiants, à l’économie souterraine et au proxénétisme voulues par le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer et le Garde des Sceaux. L'heure est au bilan...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 3.88
nuageux
le 20/04 à 3h00
Vent
1.07 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
95 %