"Contribuables et associés" tacle Besançon

Publié le 18/10/2013 - 19:34
Mis à jour le 16/04/2019 - 16:37

À l'heure du paiement de la taxe d'habitation et de la taxe foncière, l'émission "C Dans l'air" de France 5 présentée par Yves Calvi s'est penchée sur la fiscalité des communes. Dans le dernier reportage diffusé, l'association "Contribuables Associés" donne l'exemple de Besançon qui obtient 2/20.

c_dans_lair.png.jpg
©capture écran France 5
PUBLICITÉ

Au cours d'un reportage sur le "ras-le-bol fiscal" ambiant, les journalistes de l'émission ont interrogé l'association "Contribuables associés" qui revendique une hausse de 20% de ses adhérents depuis le début de l'année. Cécile Labrousse, chargé de mission pour l'association y présente son "Argus des communes" qui répond à la question "provocatrice", votre maire est-il dépensier ? Et elle prend l'exemple de Besançon. Le site lui inflige un 2/20 en prenant en compte les tendances du budget de la commune avec une augmentation par an de 3,2% des dépenses, de 3,5% des prélèvements et de 2,7% de la dette. 

"Les contribuables n'ont pas vraiment les moyens de savoir ce qui se passe dans leur commune. Notre idée, c'est de simplifier les choses et de donner une notre très claire pour que le contribuable vote en connaissance et surtout on a un moyen de pression sur les maires, car s'il n'y a pas de baisse de la dépense publique, il n'y aura pas de baisse des impôts locaux..." 

En Chiffres

À Besançon, pour 2012, les dépenses totales de la commune atteignent 2.247 €/habitant pour une moyenne de 1930€. La dette est légèrement inférieure à celle de la moyenne : 938€/habitant (1050 en moyenne). Concernant les impôts, les prélèvements totaux s'élèvent à 613 euros (570 euros en moyenne). Voir la méthodologie de l'Argus des communes.

 Une vision "simpliste" selon Vincent Drezet de "Solidaires Finances publiques" 

Suite à la diffusion du reportage (regarder à 46'30), Vincent Drezet, secrétaire général du syndicat Solidaires Finances publiques a minimisé les résultats de l'étude.  "Attribuer une note comme ça simplement parce que la dépense augmente, ça n'a pas de sens. C'est du simpliste. Ce qu'il faut voir, c'est la contre-partie en forme de dépenses (...) s’il y a eu des crèches pour répondre à des besoins, à ce moment la dépense peut être justifiée. Il faut regarder pour voir pourquoi on paye (...) alors que l'on bénéficie tous les jours, notamment dans la commune, de services publics parfois sans le savoir..." Une vision partagée par le cabinet du maire de Besançon qui estime que les dépenses doivent être analysées au regard du niveau de service rendu à la population et du partage des compétences avec les communeautés d'agglomération. Le maire devrait s'exprimer à ce sujet en début de semaine prochaine. 

Et toi t'as combien ? 

Voici les autres notes des principales villes de Franche-Comté et proches de Besançon : 

 Jura 

  • Lons-le-Saunier : 12/20
  • Dole : 7/20

 Haute-Saône 

  • Vesoul : 11/20
  • Lure : 16/20
  • Luxeuil : 19/20 

Doubs 

  • Besançon : 2/20
  • Montbéliard : 8/20
  • Pontarlier : 8/20
  • Morteau : 3/20

Autres villes : 

  • Dijon : 14/20
  • Mulhouse : 0/20

L'Argus des communes

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Département du Doubs : 80 millions d’euros d’investissements pour 2020

Département du Doubs : 80 millions d’euros d’investissements pour 2020

Christine Bouquin, présidente du Conseil Départemental du Doubs, a présenté ce 21 octobre 2019 les grandes orientations budgétaires pour l’année 2020. Et selon elle, «on continue de monter en puissance » avec 80 millions d'euros d'investissements prévus pour l'an prochain…

« Macron, réponds-nous » : trois convois de tracteurs à Besançon mardi 22 octobre

« Macron, réponds-nous » : trois convois de tracteurs à Besançon mardi 22 octobre

La Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles et les Jeunes agriculteurs appellent à une mobilisation nationale mardi 22 octobre 2019. Trois convois de tracteurs circuleront à Besançon pour arriver devant la préfecture du Doubs à 11 heures. Objectif : interpeller      le président de la République Emmanuel Macron.

ID Soudage, Rue Jouchoux à Besançon pour mieux servir ses clients

ID Soudage, Rue Jouchoux à Besançon pour mieux servir ses clients

Publi-Info • En ouvrant, début octobre, ses nouveaux locaux Rue Jouchoux à Besançon, Nicolas Donard, directeur d’ID Soudage, souhaitait se donner les moyens de mieux servir ses clients. Quoi de plus normal lorsque les solutions proposées à ses clients sont liées à trois univers allant de la soudure au travail du métal, en passant par la sécurité au travail ?

Peugeot accueille à Besançon sa nouvelle star, la 208 et bientôt la e-208

Peugeot accueille à Besançon sa nouvelle star, la 208 et bientôt la e-208

Publi-Info • Il y a quelques jours, Yves Dejean directeur de Peugeot Besançon accueillait près de 500 personnes dans ses locaux pour présenter la toute nouvelle 208, en attendant sa sœur jumelle, électrique, la e-208. Dans les semaines qui viennent les équipes de Peugeot Besançon seront à votre disposition pour vous présenter la star de cette fin d’année.

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Dans le cadre des rencontres "Bienvenue dans mon entreprise" proposées par Coopilote, coopérative d'entrepreneurs salariés à Besançon, la micro-brasserie Les2FÛTS a ouvert ses portes pour découvrir et échanger autour de leur activité et de l’entrepreneuriat… L'occasion de faire un focus sur cette petite entreprise artisanale bisontine. 

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Le département de Côte-d'Or va envoyer deux bouteilles de Bourgogne au président américain Donald Trump pour tenter de le faire changer d'avis sur les sanctions douanières contre l'Union Européenne, qui doivent viser le vin français, a annoncé son président François Sauvadet le 14 octobre 2019 sur Twitter.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.67
partiellement nuageux
le 22/10 à 18h00
Vent
2.15 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
94 %

Sondage