Alerte Témoin

Coronavirus : un geste fiscal pour les militaires engagés

Publié le 02/07/2020 - 07:52
Mis à jour le 02/07/2020 - 07:52

L'Assemblée nationale a voté mercredi soir un geste fiscal pour les militaires engagés dans la lutte contre le coronavirus, via un amendement du gouvernement au troisième projet de budget de crise. Les indemnités versées aux militaires engagés depuis le 25 mars, principalement les 2.500 de l'opération "Résilience", seront ainsi exonérées d'impôt sur le revenu.

armée
Soldats du 19e régiment du génie de Besançon qui déposait un don de 200 combinaisons avec masques à l’ARS jeudi 16 avril 2020 ©19e régiment du génie de Besançon

"Le niveau de mobilisation, d'engagement et de réactivité demandé au personnel déployé dans le cadre des opérations de lutte contre la propagation du Covid-19 est comparable à celui de l'opération +Sentinelle+ (post-attentats) et de ses pendants maritime et aérien", pour lesquelles une exonération existe également, a justifié le gouvernement dans son exposé des motifs.

Les députés ont adopté quelques autres amendements à ce projet de budget rectificatif, dont un de LREM visant à assurer un financement minimal des chambres de commerce et d'industrie en zones rurales et insulaires, qui ont joué un rôle important auprès des entreprises pendant la crise du coronavirus.

Au vu de son coût, l'Assemblée n'a pas contre adopté un amendement pourtant passé en commission, qui prévoyait un assouplissement des critères de report ("carry back") des déficits des entreprises, dans le calcul de l'impôt sur les sociétés, afin d'aider leur trésorerie.

"Nous préférons garder des marges de manoeuvre pour le plan de relance" à la rentrée, a déclaré le secrétaire d'Etat Olivier Dussopt.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

16 % des ménages de Bourgogne-Franche-Comté se chauffent au fioul

Alors que le gouvernement vient d'annoncer qu'à partir de 2022, les Français ne pourraient plus installer chez eux de chaudière à fioul ou charbon, l'Insee Bourgogne Franche-Comté explique que 206.300 ménages se chauffent au fioul, soit 16,1% des ménages de la région. La Bourgogne Franche-Comté se place devant les régions Grand-Est et Bretagne (15 %) bien loin devant l'île-de-France (6%) et la Corse (3%).

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Sécurité à Planoise : le préfet du Doubs saisit l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     30.11
    ciel dégagé
    le 08/08 à 12h00
    Vent
    1.62 m/s
    Pression
    1019 hPa
    Humidité
    30 %

    Sondage