Coup de couteau au foyer des Glacis : l'auteur présumé écroué

Publié le 20/02/2015 - 09:12
Mis à jour le 20/02/2015 - 09:12

L'homme de 21 ans soupçonné d'avoir poignardé un occupant du centre d'hébergement des Glacis, à Besançon, a été présenté en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Besançon, jeudi 19 février 2015.

 ©
©

Le prévenu a demandé un délai pour préparer sa défense et il a été placé en détention provisoire dans l'attente de son procès, le 27 mars2015.  

Une altercation violente avait éclaté entre les deux hommes lundi 16 février 2015 vers 21 heures, dans le centre d'hébergement, car, selon l'agresseur présumé, la victime avait essayé de lui prendre la bombe lacrymogène avec laquelle il jouait. Lourdement alcoolisé, il lui avait porté un coup de couteau au thorax. Sérieusement touché au poumon, le blessé avait été hospitalisé dans un état critique, mais il a finalement survécu à ses blessures.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Attaque de Rambouillet : le suspect souffrait d’une dépression

L'attaque meurtrière vendredi contre une fonctionnaire de police au commissariat de Rambouillet dans les Yvelines a replacé samedi 24 avril la menace terroriste au sommet de l'agenda politique, avec une réunion de crise à Matignon et la visite d'Emmanuel Macron auprès de la famille de la victime.

Affaire Péchier : l’anesthésiste n’a pas « les traits d’un tueur en série » selon une contre-expertise psychiatrique

D'après les conclusions d'un rapport confidentiel publiées par le Journal du Dimanche le 11 avril 2021, la contre-expertise psychiatrique de Frédéric Péchier, anesthésiste soupçonné d'avoir empoisonné volontairement 24 patients à Besançon entre 2008 et 2017, ne révèle pas "les traits d'un tueur en série" dans sa personnalité.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10
légère pluie
le 07/05 à 0h00
Vent
5.96 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
100 %

Sondage