Alerte Témoin

Coup de froid pour l’ESB M

Publié le 11/10/2013 - 22:16
Mis à jour le 11/10/2013 - 22:16

Tombés sur plus forts, les handballeurs bisontins ont concédé leur deuxième revers (22-30) de la saison - le deuxième à la maison - contre une équipe d’Istres qui a (trop) rapidement plié le suspense.

Handball (Pro D2)

C’est ce qu’on appelle un méchant coup sur le bec. Invaincus depuis trois rencontres, bien lancés dans la course au podium, les joueurs de Christophe Viennet sont tombés de haut… et sur un os. Cette équipe istréenne, qui a imposé un défi physique assez impressionnant en défense, avait directement donné le ton. Un 5-0 glacial pour refroidir l’atmosphère, l’ESB M apparaissait comme démembrée (0-5, 7e).

Il faut dire que les Provençaux, derrière leur excellent gardien Rezar (12 arrêts à la pause), avaient érigé un rideau de fer imperméable. La 0-6 des boys à Gilles Derot (bien représenté sur le nouveau taraflex bisontin par son fiston) bloquait tout le secteur axial. Il fallait un kung-fu, d’aile à aile, entre Decaudin et Claire pour dépoussiérer le compteur. Claire, le seul Bisontin à surnager, ramenait même les siens (3-5, 13e). L’entame catastrophique bisontine était cela dit un pompe énergie trop conséquent. Istres, la meilleure formation vue jusqu’ici au Palais des sports, continuait à appuyer, y compris sur chasuble, par l’intermédiaire de Vieyra (5-10, 18e).

Istres plie vite son affaire

En resserrant sa défense, Besançon revenait dans le coup, en contres, avec un 3-0 en un peu plus d’une minute (8-10, 20e). Mais le début de match trouvait un terrible écho dans cette fin de premier acte, bigrement bâclée. Cismondo, Perronneau et les Istréens se régalaient de nouveau, avec un but du premier cité au buzzer. A la pause, les carottes n’étaient pas cuites. Elles étaient bouillies (10-17, 30e).

La suite le confirmait malheureusement. Les Bisontins ne parvenaient même pas à souffler sur les cendres, Rezar se chargeant de climatiser tout embryon de révolte (12-22, 39e). Face à la vista d’un Cismondo (l’homme à la chasuble), les Doubistes tentaient bien de varier avec une défense étagée. Le courage ne suffisait pas face à cette équipe estampillée play-offs. Pour être également légitime dans cette catégorie, les partenaires de Sylvain Rognon devront aller s’imposer la semaine prochaine chez le mal classé Vernon.


ESB M - Istres 22 - 30

Besançon. Palais des sports. Environ 1700 spectateurs. Arbitrage de MM. Oudin et Meyer. Mi-temps : 10-17.

ESB M :
Les gardiens : Gros 0/5 en 8' ; Thirion 12/37 (dont 3/4 aux penalties)  en 52’.
Les marqueurs : Decaudin 0/4, Rognon 1/4, Calandre 1/4, Benga 2/4, Bedel 2/3, Tokic 0/1 puis Laguillaumie 0/1, Claire 8/14 (0/1), Barrere 5/8, Portet-Harleaux 0/2, Scotto 1/2, Col 2/7.

Istres :
Les gardiens : Rezar 22/42 (1/1) en 56‘ ; Andry 3/5 en 4'.
Les marqueurs : Tricaud 1/1, Perronneau 3/5 (1/2), Dude 1/1, Fleurival 2/2, Gerard 7/9 (0/2), Derot 5/8 puis Fernandes 0/1, Cismondo 4/6, Vayre 1/1, Vieyra 5/8, Ruiz 1/1, Dewit 0/2.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

Où faire du canoë en Franche-Comté ?

Il fait si chaud cet été ! Heureusement, une activité vous permet de sortir de chez vous sans pour autant souffrir de la chaleur : le canoë-kayak ! Se laisser glisser sur un cours d'eau, la cime des arbres environnants prodiguant fraîcheur et beauté des paysages… tout en musclant son corps. maCommune.info vous dévoile où pratiquer cette activité en Franche-Comté

Les meilleurs parachutistes français de Voile Contact disputent les titres nationaux à Besançon

Du 14 au 16 août 2020, la Fédération Française de Parachutisme organise la Coupe de France et les Championnats de France de Voile Contact à l’école de parachutisme Besançon Franche-Comté. Après plus de trois mois de restrictions liées à la pandémie, les meilleurs parachutistes français de la discipline pourront, enfin, s’affronter dans le ciel de Besançon..

Un sportif doubien va tenter de parcourir 500 km en mode survie pour une association

Le 17 août prochain, équipé seulement d'outils rudimentaires (une couverture de survie, une pierre à feu, une petite scie à main et une pancarte décrivant son trek caritatif), Valentin Mertz va marcher de Valdahon dans le Doubs à la Bergerie du Faucon, au cœur du Parc Régional des Gorges du Verdon. Objectif de cette aventure : récolter des fonds pour l'association du Père Guy Gilbert.

La « Grande Traversée » : un nouveau challenge sportif et solidaire…

La « Grande Traversée » est un challenge sportif et solidaire pour huit athlètes de la Team Salomon dont Thibaut Baronian, ambassadeur Grandes Heures Nature. La deuxième étape du challenge a été lancée ce lundi 6 juillet 2020 à 8h00 depuis la place Ganvelle en présence d'Anne Vignot, maire de Besançon et Abdel Ghezali, 1er adjoint.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     19.58
    légère pluie
    le 13/08 à 6h00
    Vent
    1.41 m/s
    Pression
    1018 hPa
    Humidité
    64 %

    Sondage