Covid-19 : l'âge d'entrée des ados dans le Pass sanitaire sera de 12 ans et deux mois

Publié le 09/09/2021 - 07:35
Mis à jour le 12/09/2021 - 18:26

Pour laisser le temps aux adolescents de 12 ans de se faire vacciner avant la mise en oeuvre du pass sanitaire le 30 septembre, l’âge à partir duquel il sera exigé sera finalement de 12 ans et deux mois, a précisé mercredi Matignon.
 

 © D Poirier
© D Poirier

Initialement, le pass sanitaire (parcours vaccinal complet ou test récent) obligatoire devait s'étendre aux adolescents de plus de 12 ans au 30 septembre.

Une situation qui risquait d'être compliquée pour ceux dont le douzième anniversaire tombait un peu avant ou après le 30 septembre: cela ne leur aurait pas laissé le temps de présenter un schéma vaccinal complet (trois semaines entre les deux doses, plus une autre après la deuxième injection) pour être autorisés à aller au restaurant, cinéma ou pratiquer leurs activités extrascolaires.

L'âge d'entrée sera en réalité de 12 ans et deux mois, "le temps que les enfants qui viennent juste d'avoir 12 ans aient le temps de se faire vacciner", a précisé mercredi Matignon à l'AFP.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Mauvais goût de l’eau au centre ville de Besançon : des analyses “temporairement renforcées”

Suite à un incident technique survenu lundi soir sur la station de production d’eau de Chenecey Buillon, les équipes d’astreinte du service de l’eau ont dû modifier les conditions de production et distribution de l’eau alimentant le centre-ville de Besançon

Prévention solaire des dermatologues francs-comtois : “Où que tu sois, du soleil méfie-toi !”

Avec la météo et les températures actuelles, le premier réflexe que l’on a le matin n’est surement pas celui de s’appliquer de la crème solaire avant de partir travailler. Et pourtant… les dermatologues de Franche-Comté, Caroline Biver-Dalle et Hervé Van Landuyt associés à la Ville de Besançon ont rappelé au cours d’une conférence de presse mardi 11 juin 2024 les dangers liés à l’exposition solaire qui ne surviennent pas uniquement lors d’une séance de bronzage...

Comité de vigilance, syndicats et associations montent au créneau pour sauver le service d’addictologie d’Héricourt

Le Comité de Vigilance pour les services publics (CV 70) apporte son total soutien aux collectifs, associations, syndicats, et toutes les personnes qui se sont et qui vont se mobiliser contre la fermeture du service d'addictologie du centre de psychiatrie d’Héricourt, apprend-on mardi 11 juin 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.08
nuageux
le 18/06 à 6h00
Vent
0.64 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
95 %