Covid-19 : l’ARS appelle à la prudence malgré une baisse de la circulation du virus

Publié le 22/07/2022 - 18:05
Mis à jour le 22/07/2022 - 17:17

La circulation du virus COVID-19 a diminué ces sept derniers jours en Bourgogne-Franche-Comté, mais reste à un niveau élevé, prévient l’ARS ce 22 juillet 2022…

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

L’ARS encourage les personnes éligibles à la deuxième dose de rappel vaccinal "à faire sans attendre cette démarche simple pour un été et un automne sereins".

Avec un taux d’incidence désormais inférieur à 1 000 cas pour 100 000 habitants en population générale, la décélération de l’épidémie amorcée au cours de la précédente période s’est confirmée ces 7 derniers jours dans tous les départements de la région.

Le taux de positivité, qui progresse encore, à plus de 36%, doit inciter au maintien de la prudence.

Le nombre de nouvelles hospitalisations conserve une tendance à la hausse.

© ARS Bourgogne Franche-Comté

Qui peut avoir un deuxième rappel ?

Au plan de la vaccination, la possibilité de recevoir une deuxième dose de rappel, qui concernait jusqu’alors les plus de 60 ans, est désormais étendue aux personnes de 18 à 60 ans à risque de forme grave, aux femmes enceintes dès le 1 er trimestre de grossesse, aux personnes dans l’entourage de personnes vulnérables ou immunodéprimées.

Cette vaccination est assurée par les professionnels de santé de proximité (médecins généralistes, infirmiers, pharmaciens…)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Cernés par le sucre ? Valentine Caput fait le point sur la présence du sucre dans les produits

Une toute récente étude de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) de mars 2024, vient de livrer ses conclusions concernant l’utilisation de sucres ou de produits sucrants dans quelques 54.000 produits alimentaires transformés de consommation courante. Notre diététicienne bisontine, Valentine Caput, commente ces résultats pour le moins vertigineux...

Pour une “école promotrice de santé”, les académies de Bourgogne Franche-Comté et l’ARS signent une convention

Pour renforcer la coordination entre ARS et rectorats de la région académique, au service de la santé des élèves de Bourgogne-Franche-Comté, Nathalie Albert-Moretti, rectrice de la région académique et de l’académie de Besançon, Pierre N’Gahane, recteur de l’académie de Dijon, et Jean-Jacques Coiplet, directeur général de l’ARS, ont signé une convention de partenariat, ce lundi 15 avril, à Dijon, dans les locaux de l’Agence Régionale de Santé.

Numérique en santé : l’Europe consolide son soutien à la plateforme régionale eTICSS

Au cœur de la stratégie e-santé en Bourgogne Franche-Comté, eTICSS est l’outil clé de la transformation numérique des parcours de santé dans la région. Dans un communiqué daté du 3 avril 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté annonce avoir mobilisé 10,5 millions d'euros de financements européens pour la seconde phase du projet numérique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 -0.21
partiellement nuageux
le 22/04 à 0h00
Vent
1.42 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
95 %