Covid-19 : l'ARS Bourgogne Franche-Comté appelle à la mobilisation pour la prévention et la vaccination avant les fêtes

Publié le 10/12/2022 - 09:07
Mis à jour le 10/12/2022 - 09:07

Dans un contexte de forte circulation virale, l’ARS encourage la population de Bourgogne-Franche-Comté à faire son rappel vaccinal contre le COVID-19 dans un communiqué du 9 décembre 2022 et à se faire vacciner contre la grippe "sans attendre".

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

Le Covid-19 a continué sa progression cette dernière période dans la région, où le taux de positivité des tests de dépistage atteint près de 32%, supérieur de plus de 3 points au taux national.

Les indicateurs de surveillance de Santé publique France montrent par ailleurs une entrée de la Bourgogne-Franche-Comté en phase épidémique concernant la grippe.

Les bronchiolites qui continuent de sévir chez les jeunes enfants, contribuent à une pression élevée et continue sur le système de soins.

Triple épidémie

Dans ce contexte de triple épidémie, le ministère de la Santé et de la Prévention en appelle en particulier à "un sursaut de vaccination" contre la grippe et contre le COVID-19. Toute personne qui le souhaite peut se faire vacciner.

"Le bénéfice de cette vaccination est individuel d’abord, pour réactiver ses propres défenses immunitaires et se protéger des formes graves de la maladie", indique l'ARS BFC, "pour son cercle proche évidemment, puisque se vacciner contribue à protéger les plus fragiles qui nous entourent, notamment dans la perspective des retrouvailles familiales de fin d’année ; pour le collectif tout entier enfin, la vaccination du plus grand nombre permettant de limiter la vague épidémique."

L’ARS insiste auprès des habitants de Bourgogne-Franche-Comté pour redonner "une vraie dynamique" aux campagnes de vaccination. Les doses sont disponibles, les professionnels de santé mobilisés : médecins, infirmiers, pharmaciens…

Porter le masque quand il y a du monde

Pour l'ARS, "C’est le moment de faire ce geste simple, responsable et solidaire, qui s’ajoute aux mesures barrières accessibles à tous : porter le masque lorsqu’il y a du monde, et en particulier dans les transports, en présence de personnes fragiles, se laver les mains le plus souvent possible, aérer les locaux régulièrement…" L'agence ajoute que "chacun peut se motiver en gardant en tête le potentiel de dangerosité des virus."

Depuis mars 2020, le COVID a entraîné 7.069 décès dans les établissements de santé de la région ; 2.537 dans les établissements médico-sociaux. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Températures en hausse : le risque d’allergie " moyen " en Bourgogne Franche-Comté

Le temps anticyclonique, calme et les températures plus clémentes favorisent la floraison des arbres, selon le bulletin allergo-pollinique de Atmo BFC de ce vendredi 3 février. Les concentrations de pollens de noisetier sont en augmentation, le risque d'allergie sera de niveau moyen ces prochains jours dans la région.

L’Assemblée vote l' "accès direct " des patients à des infirmiers : " un retour au XIXe siècle " selon des médecins à Besançon

L'Assemblée nationale a adopté dans la nuit de mercredi à jeudi l'ouverture d'un "accès direct" des patients aux infirmiers en pratique avancée (IPA), l'une des mesures d'une proposition de loi sur l'accès aux soins vivement critiquée notamment par le collectif Médecin pour demain à Besançon.

L’œil de la Diet : la galette de riz, est-elle si bonne pour la santé ?

CONTRIBUTION • On la croyait bonne, quoiqu'un peu "polystyrèné", on la croyait top pour la santé et la perte de poids, on la croyait efficace... Ce mois de janvier 2023, Valentine Caput, diététicienne à Besançon, nous parle de la galette de riz, ce trophée de l’innovation à la sauce… supercherie.

Hiver très doux : Atmo Bourgogne Franche-Comté commence déjà ses prélèvements polliniques dans l’air !

En raison d’un hiver particulièrement doux, certains arbres ont déjà démarré leur période de pollinisation en Bourgogne-Franche-Comté. Les premiers prélèvements pollinique ont donc démarré plus tôt que d’habitude pour Atmo BFC, avec la remise en service des capteurs le lundi 9 janvier dernier. Les premiers résultats sont attendus pour ce vendredi 20 janvier.

En BFC, les chutes des personnes âgées représentent près de 8.000 hospitalisations et 600 décès par an

L’Agence Régionale de Santé, le Pôle de gérontologie et d’innovation (PGI) Bourgogne-Franche-Comté et la Carsat sont mobilisés dans le plan antichute des personnes âgées, lancé officiellement à l’échelle régionale, ce jeudi 12 janvier 2023 à Dijon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 6.55
ciel dégagé
le 07/02 à 15h00
Vent
3.69 m/s
Pression
1034 hPa
Humidité
54 %