Covid-19: le maire LR de Chalon défie l'État et autorise la fête foraine

Publié le 02/03/2021 - 08:15
Mis à jour le 02/03/2021 - 08:20

Mise à jour ce 2 mars • Gilles Platret, maire de Chalon-sur-Saône  en Saône-et-Loire et chef de file LR aux régionales en Bourgogne-Franche-Comté, a autorisé, lundi 1er mars 2021, la tenue de la traditionnelle fête foraine dans sa ville, défiant une interdiction préfectorale.

Gills Platret  (illustration) © FBK Gilles Platret
Gills Platret (illustration) © FBK Gilles Platret

Connu pour son franc-parler et sa défiance envers l’actuel gouvernement, Gilles Platret avait déjà autorisé, fin octobre, l’ouverture des commerces non-alimentaires dans sa ville, bravant ainsi leur fermeture décrétée au niveau national. L’arrêté municipal avait été retoqué par la justice.

"La Ville de Chalon a estimé que les conditions sanitaires sont désormais réunies et c'est pourquoi, ce lundi matin, Gilles Platret a signé un arrêté autorisant la fête foraine du 5 au 14 mars", indique la mairie dans un communiqué.

La préfecture a peu après annoncé qu'elle avait saisi le tribunal administratif de Dijon d'une demande d'annulation et de suspension de l'arrêté municipal.  "Cet arrêté apparaît en contradiction avec le décret du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures pour faire face à l'épidémie de Covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire. En effet, le décret prévoit expressément l'interdiction des fêtes foraines (article 45)", explique la préfecture dans un communiqué.

Début février, M. Platret avait déjà menacé de "ne pas en rester là" quand la préfecture de Saône-et-Loire avait signifié l'interdiction de la traditionnelle fête foraine "sans aucune concertation", selon M. Platret. "Je ne sais pas quand ce naufrage de l'Etat va prendre fin. Mais c'est une situation intolérable", avait-il réagi, assurant que, pour lui, la fête foraine n'était "pas annulée".

Chalon se targue d'être la "seule ville en France" à avoir fait des forains des "citoyens d'honneur".

Selon le maire, l'arrêté signé lundi est fondé "sur deux nécessités complémentaires: celle de lutter contre la crise épidémique par des mesures appropriées que les forains sont tout à fait disposés à prendre, mais aussi la nécessité de lutter contre la crise psychologique lourde qui est la conséquence tout à la fois de la crise épidémique et des mesures de restriction des libertés qui l'ont accompagnée".

M. Platret estime de plus que "l'état du droit et de la jurisprudence, avec la volonté gouvernementale de territorialiser les mesures en vigueur, ouvre à nos yeux la possibilité de permettre cette fête foraine".

Connu pour son franc-parler et sa défiance envers l'actuel gouvernement, Gilles Platret avait déjà autorisé, fin octobre, l'ouverture des commerces non-alimentaires dans sa ville, bravant ainsi leur fermeture décrétée au niveau national. L'arrêté municipal avait été retoqué par la justice. Chalon se targue d'être la "seule ville en France" à avoir fait des forains des "citoyens d'honneur".

"Le préfet, conscient des difficultés rencontrées par les forains concernés par les mesures de restrictions de leur activité, rappelle que l'État a mis en place un dispositif de soutien destiné à les aider à traverser la crise sanitaire", a précisé la préfecture.

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Fortes chaleurs : les Colmariens appelés à l’aide pour sauver les fleurs

Opération sauvetage pour les massifs floraux de Colmar. Face aux interdictions d'arrosage liées à la sécheresse, le maire de la très touristique ville de Colmar a incité jeudi 11 août la population et les restaurateurs à arroser eux-mêmes les jardinières et massifs floraux des espaces publics, quitte à recourir aux "fonds de carafe", un "moyen citoyen de répondre à l'absurdité administrative".

Pouvoir d’achat : coup d’envoi des débats au Sénat

Prolongement de la "prime Macron", augmentation des retraites et allocations... le Sénat à majorité de droite a entamé ce jeudi 28 juillet 2022 l'examen du premier volet des mesures en soutien au pouvoir d'achat, que le ministre Bruno Le Maire souhaite contenir à 20,7 milliards d'euros.

Besançon : souffrant d’un cancer, un artiste intermittent du spectacle se retrouve dans une faille juridique, sans aucun revenu

Stéphane M., un Bisontin de 47 ans, père de famille, artiste musicien au régime de l’intermittence du spectacle, vit depuis le mois d’avril dernier avec 0€ de revenu. En octobre 2021, les médecins lui diagnostiquent un cancer ce qui l’empêche d’exercer sa profession. Suite aux mesures sanitaires contre la Covid-19, une faille juridique ne lui permet plus de bénéficier d’indemnité. Nous l’avons rencontré dans sa chambre d’hôpital à Besançon mardi 26 juillet.

L’Assemblée vote la suppression de la redevance, au cours d’un week-end électrique

L'Assemblée nationale a voté ce samedi 23 juillet 2022 la suppression de la redevance audiovisuelle dans le cadre du soutien au pouvoir d'achat et rejeté in extremis une taxe sur les "superprofits" des gands groupes, mais doit encore déminer des points très débattus comme la remise carburant et la renationalisation d'EDF.

Wifi, électricité, clim… : le gouvernement appelle à « des petits gestes » pour faire des économies d’énergie

Climatisation, électricité, wifi,… "Nous demandons un effort aux citoyens, aux Françaises et aux Français", a déclaré le porte-parole du gouvernement Olivier Véran à l’issue du Conseil des ministres ce mercredi 20 juillet, estimant qu’il "n’y a pas de petit geste" en matière d’économie d’énergie dans la perspective d’une coupure de l’approvisionnement en gaz russe à l’automne.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.56
légère pluie
le 15/08 à 21h00
Vent
1.83 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
94 %

Sondage