Covid-19 : l'Office de tourisme de Besançon s'adapte à la crise et repense son programme estival

Publié le 16/07/2020 - 14:05
Mis à jour le 16/07/2020 - 14:53

Depuis le début de la crise sanitaire liée au covid-19, l'Office de tourisme et des congrès du Grand Besançon a dû s'adapter à la demande pendant le confinement, mais aussi a dû revoir son programme estival. Rencontre avec Laura Ordinaire, directrice adjointe en charge de l'administration, des ressources humaines et de la stratégie et du développement de l'Office de tourisme…

Après avoir fermé ses portes au public le 15 mars dernier conformément aux annonces gouvernementales liées au covid-19, le 16 mars, toute l'équipe de l'Office de tourisme s'est mise au télé-travail. Si quelques agents ont dû être en chômage partiel, l'activité de l'organisme ne s'est pas arrêtée pour autant. Entre le 16 mars et le 31 mai, l'Office du tourisme a dû répondre aux nombreuses sollicitations et questionnements de professionnels du tourisme du secteur. Une permanence a été mise en place à cet effet tous les après-midis du lundi au vendredi.

"L'équipe a redoublé d'efforts pour être aux côtés des socio-professionnels et on a pris un certain nombre d'initiatives qu'on a mis en place tels que des audits gratuits à destination des socio-professionnels de notre territoire de compétence notamment sur le référencement de leur site internet" nous explique Laura Ordinaire. "Le but étant, d'une part, de soutenir les professionnels, et d'autre part, de prendre ce temps qui nous était imposé pour les aider à améliorer leur visibilité sur le web."

En effet, depuis 2019, l'Office de tourisme développe une stratégie essentiellement axée sur la relation avec les acteurs locaux. "Cette offre d'audit aux socio-professionnels était totalement en adéquation avec notre nouveau positionnement", souligne la directrice adjointe.

De nouveaux guides pour tous

Parmi les autres initiatives prises par l'Office de tourisme : la mise en place de publications renforcées sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram), soit quatre publications quotidiennes avec notamment des visites guidées virtuelles, des images du territoire et des textes descriptifs détaillés sur l'architecture, l'histoire et le patrimoine de Grand Besançon Métropole, des portraits de partenaires adhérents pour donner envie aux futurs visiteurs de venir à Besançon et ses alentours. L'Office de tourisme s'est également fait le relai sur tous ses réseaux sociaux des commerces proposant un service en drive, en livraison ou de la vente à emporter, ainsi que les initiatives prises par les partenaires de l'Office.

Pendant le confinement, de nouveaux guides ont vu le jour pour visiter Besançon et ses environs, guide touristique traduit en trois langues, un autre guide des hôtels et résidences hôtelières, un guide des chambres d'hôte, un guide des gîtes de groupes et hébergements collectifs et un plan du centre-ville. Toutes ces éditions sont disponibles gratuitement à l'Office de tourisme et en téléchargement sur le site.

Une réouverture totale le 1er juillet

En juin, l'Office de tourisme a partiellement rouvert ses portes au public pour offrir un accueil "normal" le 1er juillet et ainsi accueillir les habitants et les touristes du lundi au dimanche de 10h00 à 18h00 (horaires valables en juillet et août). L'Office de tourisme a aménagé ses locaux pour respecter et faire respecter les gestes barrières dont l'installation de plaques en plexiglas à l'accueil, un marquage au sol pour le sens de circulation et un distributeur de gel hydroalcoolique. Les conseillers en séjour sont équipés de masque et de visières. Trois personnes maximum sont autorisées à l'accueil et deux personnes dans le hall d'entrée en cas d'attente.

La documentation est protégée par un film plastique, toutefois, les visiteurs peuvent y accéder sur simple de demande. L'ensemble de la documentation est disponible sur le site de l'Office sans la rubrique "téléchargement".

Les touristes suisses, belges et hollandais sur le podium

Actuellement, les visiteurs accueillis à l'Office de tourisme viennent des régions et des départements limitrophes tels que le Bas-Rhin, la Côte d'Or, l'Ile-de-France, le Nord, la Saône-et-Loire, la Haute-Saône et le Haut-Rhin.

Selon un bilan propre aux visiteurs accueillis à l'Office de tourisme à Besançon entre mi-juin et le 13 juillet 2020, "on observe que les touristes étrangers sont de retour", indique Laura Ordinaire, et les plus nombreux à Besançon sont en première position, les Suisses, puis les Belges et en fin les Hollandais.

Patrimoine culturel, naturel, historique et sports nature 

Les touristes souhaitent particulièrement découvrir le patrimoine culturel et naturel, le patrimoine historique, ainsi que des pratiques sportives et nature notamment en cyclo-tourisme et pédestre et particulièrement la Via Francigena et l'Eurovélo 6. "Besançon est à la croisée de deux grands axes d'itinérance européens dont la Via Francigena pour le pédestre, de Canterbury à Rome, et l'Eurovélo 6 de Nantes à Budapest", précise la directrice adjointe.

Une programmation estivale "repensée"

Puisque la France et notre territoire vivent une crise sanitaire, l'Office de tourisme de Besançon a dû "repenser" sa programmation estivale. Si de nombreux rendez-vous sont maintenus, d'autres ont dû être annulés.

Parmi les rendez-vous au programme de cet été, des visites guidées traditionnelles et des visites guidées avec des artistes et des écrivains en journée, mais aussi des nouveautés. L'Office de tourisme propose "La vie et l'œuvre de Pierre-Joseph Proudhon", et des visites nocturnes quatre fois par semaine avec des chanteurs et des danseurs : "Voyage Flamenco", "Une voix pour faire résonner les pierres", "Battant couleur sépia" et "De l'oppidum séquane à la capitale comtoise". (Toutes les infos sur le site de l'Office de tourisme)

À noter que toutes les visites guidées doivent être réservées (par téléphone, par mail ou à l'accueil de l'Office) et payées à l'avance. Il n'y aura plus de vente de billets sur les lieux des visites par les guides. Les visiteurs doivent obligatoirement porter un masque et respecter les gestes barrières (les guides porteront également un masque et une visière).

Toutefois, si depuis 2 ans des balades en calèche et des concerts gratuits dans le kiosque du parc Micaud étaient au programme, il va falloir attendre 2021 (si tout va bien) pour profiter à nouveau de ces rendez-vous. "Dans une calèche, il n'est pas garanti que les distanciations physiques soient respectées ainsi que lors des concerts", commente Laura Ordinaire.

Infos +

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Nouvelle gouvernance et nouvelles ambitions pour la Vallée de l’énergie

Lundi 22 novembre 2021, le conseil d’administration de la Vallée de l’Energie a renouvelé ses instances de gouvernance. EDF prend la présidence de l’association qui a été confiée à Alain Daubas, d’EDF Bourgogne-Franche-Comté. Il succède à  Jean-Luc Habermacher, de General Electric. Le CA a ensuite élu au poste de vice-président Damien Delmont, dirigeant de la société 3DLM, ainsi que douze membres au bureau exécutif.

Noël à Besançon : des décorations lumineuses particulièrement écolo

Une entreprise qui a développé une matière 100 % biosourcée, fabriquée en circuit court en France, Greenfib, s'est associée à Leblanc Illuminations, concepteur d'éclairage et de décorations lumineuses, pour développer des décorations de Noël éco-responsables dans les villes de Besançon et Bordeaux, a-t-on appris ce mercredi 24 novembre.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 3.35
couvert
le 01/12 à 0h00
Vent
4.83 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
92 %

Sondage