Crash du mirage : Monseigneur Bouilleret exprime son soutien aux proches des victimes

Publié le 12/01/2019 - 10:18
Mis à jour le 12/01/2019 - 10:18

Suite à l’accident du mirage 2000D entraînant la mort de deux membres de l’équipage, Monseigneur Bouilleret, l’archevêque de Besançon, a souhaité apporter son soutien ce 11 janvier 2019 à la base aérienne 133 de Nancy Ochey, aux proches des victimes et au diocèse de Nancy.

© Hélène Loget   ©
© Hélène Loget ©

Jean-Luc Bouilleret, archeve?que de Besanc?on :

"A l’annonce de l’accident qui a touche? le Mirage 2000D de la Base ae?rienne 133 de Nancy-Ochey, nous avons espe?re? jusqu’au bout que les personnels engage?s dans cette mission d’entrainement pourraient e?tre retrouve?s sains et saufs.

Aujourd’hui, nous savons que le capitaine Baptiste Chirie? et la lieutenant Audrey Michelon ont perdu la vie a? Mignovillard, dans le Jura.

Nous mesurons le danger que repre?sentent ces missions de basse altitude et la force de caracte?re que suppose l’engagement de ces pilotes d’e?lite. En 2015, de?ja?, cette base ae?rienne avait e?te? e?prouve?e par un accident mortel, c’est un terrible coup du sort.

Nous avons une pense?e particulie?re pour les e?quipages : pilotes, me?caniciens et tout le personnel concerne?. Je partage la profonde tristesse de leurs compagnons et tiens particulie?rement a? assurer les parents et les proches de chacun des membres du personnel de la base de notre conside?ration et de notre e?motion.

Nous assurons les membres de la base de Luxeuil de notre proximite?. Nous adressons aux familles des victimes nos tre?s since?res condole?ances et nous les assurons de nos prie?res".

Jean-Luc Bouilleret, Archeve?que de Besanc?on

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Il y a 80 ans, les femmes obtenaient le droit de vote : l’hommage d’Aline Chassagne à Besançon

Il y a 80 ans, le 21 avril 1944, les femmes obtenaient le droit de vote en France. Aline Chassagne, adjointe à la maire de Besançon en charge de la culture et du patrimoine historique, a rendu hommage, samedi matin rue Gisèle Halimi, à celles qui se sont battues pour avoir ce droit. Elle a également appelé à "retourner aux urnes".

Qui sont les travailleurs indépendants en Franche-Comté ?

Depuis novembre 2022, le nombre de travailleurs indépendants (TI) n’a cessé d’augmenter en Franche-Comté avec un rythme moins soutenu qu’en 2021, selon les dernières donnés de l'Urssaf Franche-Comté. La région compte désormais 59.500 indépendants dont 27.900 travailleurs indépendants classiques et 31.600 auto-entrepreneurs (AE).

Un Français n’obtient pas la naturalisation suisse… après avoir tondu le gazon les jours fériés

INSOLITE • Un résident français de Clos-du-Doubs, commune suisse du canton du Jura, s’est vu refuser la naturalisation suisse lors de l’assemblée communale du canton du Jura le 10 avril 2024. Pourquoi ? Il lui a été reproché notamment d’avoir tondu sa pelouse pendant des jours fériés, rapporte nos confrères du Quotidien Jurassien.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 -0.16
peu nuageux
le 22/04 à 0h00
Vent
1.42 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
95 %