Création d'un commissariat à Planoise : Laurent Croizier écrit à Gérald Darmanin

Publié le 18/11/2022 - 14:51
Mis à jour le 18/11/2022 - 15:36

Laurent Croizier, député de la 1ère circonscription du Doubs, a adressé une lettre à Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur et des Outre-mer, afin de demander l'étude de la création d'un commissariat dans le quartier de Planoise à Besançon, en remplacement de l'actuel hôtel de police.

Laurent Croizier © Hélène Loget
Laurent Croizier © Hélène Loget

"La sécurité et le bien-être de nos concitoyens est une priorité de mon mandat de député. Durant la campagne des élections législatives, je me suis engagé à défendre la création d’un second commissariat à Besançon, au cœur du quartier de Planoise, en remplacement de l’actuel poste de police dont les horaires d’ouverture sont inadaptés.

Après trois visites et échanges, place Beauvau avec M. le ministre de l’Intérieur, au cours desquelles nous avons évoqué ensemble la sécurité à Besançon et les difficultés dans le quartier de Planoise, j’ai remis à M. Gérald Darmanin une demande écrite d’étude de la création d’un second commissariat à Besançon.

Ce commissariat rassurerait les habitants qui en ont tant besoin. Il permettrait de renforcer le plan d’action de la police nationale sur l’ensemble de l’Ouest bisontin, d’étendre et de moderniser les locaux des services de police devenus exigus suite à l’augmentation conséquente de 40% des effectifs ces 5 dernières années à Besançon.

Les bénéfices :

  • Une présence policière 24 heures sur 24 dans le quartier de Planoise
  • Des délais d’intervention raccourcis
  • Une extension des plages horaires d’ouverture pour l’accueil et les dépôts de plaintes

Un commissariat de plein exercice au cœur du quartier de Planoise, enverrait de plus un message fort aux trafiquants, réaffirmant que le quartier est un territoire de la République. Les Planoisiens peuvent compter sur mon engagement.

Laurent Croizier"

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Présidence des Républicains : Jacques Grosperrin votera pour Bruno Retailleau

Ce jeudi 1er décembre, par voie de communiqué de presse, le sénateur du Doubs Jacques Grosperrin a annoncé son intention de voter pour Bruno Retailleau lors de l’élection du futur président des Républicains (LR). Il y a quelques jours, lundi 28 novembre, l’élu avait reçu un autre candidat à Besançon, le secrétaire général du parti Aurélien Pradié.

Dégradation des conditions de travail dans les lycées : FO adresse une lettre ouverte à Marie-Guite Dufay

Vendredi 25 novembre, le secrétaire de Force Ouvrière (FO) Franche-Comté Bourgogne Frédéric Vuillaume a adressé une lettre ouverte à la présidente de la région Marie-Guite Dufay. Il dénonce la dégradation des conditions de travail des agents dans les lycées.

Extinction de l’éclairage public : Besançon Maintenant craint une recrudescence de faits divers…

À partir du 30 novembre, plusieurs quartiers de Besançon vont voit leur éclairage s’éteindre à certains horaires pour permettre à la Ville de Besançon de faire des économies d’énergie. Pour le groupe de la droite et du centre au conseil municipal Besançon maintenant, cette mesure pourrait « renforcer le sentiment d’insécurité » chez les habitants et créer un regain de faits divers nocturnes.

Violences faites aux femmes : depuis Dijon, Emmanuel Macron appelle à ne pas " relâcher l’effort "

Le président de la République, qui a rencontré vendredi 25 novembre à Dijon des victimes, a appelé à ne "pas relâcher l'effort" dans la lutte contre les violences faites aux femmes, estimant qu'il fallait améliorer formation et prévention malgré d'importants "progrès collectifs".

Départ de Vallourec de la Côte-d’Or : Marie-Guite Dufay déplore " un gâchis humain et industriel "

La direction de l’entreprise Vallourec Umbilicals a annoncé, ce jeudi 23 novembre 2022, la fermeture du site de Venarey-les-Laumes, en Côte-d’Or. Plus de cinquante emplois sont ainsi menacés. La présidente de Région Marie-Guite Dufay déplore "un gâchis humain et industriel".

Olivier Rietmann, sénateur de la Haute-Saône, obtient l’exonération de malus écologique pour les véhicules de pompiers

Dans la nuit du samedi 19 au dimanche 20 novembre 2022, à l’occasion de l’examen du projet de loi de finance pour 2023, Olivier Rietmann, sénateur de la Haute-Saône, a obtenu l’adoption de son amendement visant à exonérer de malus écologique les véhicules affectés aux besoins de la protection civile et des services de lutte contre les incendies.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 2.66
nuageux
le 02/12 à 6h00
Vent
2.05 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
88 %