Crèches : du personnel non diplômé bientôt recruté

Publié le 10/08/2022 - 16:21
Mis à jour le 10/08/2022 - 16:21

En proie à d'importantes pénuries de personnel, les crèches pourront bientôt recruter plus facilement des salariés non diplômés et les former en interne : un assouplissement assumé par le gouvernement et approuvé par les employeurs, mais qui inquiète une partie des professionnels. 

Un récent arrêté ministériel, applicable le 31 août, officialise et harmonise les dérogations accordées "à titre exceptionnel" aux établissements pour le niveau de qualification exigé des adultes qui prennent en charge les moins de 3 ans.

Ces dérogations seront applicables dans un "contexte local de pénurie", précise le texte. L'employeur, s'il peut prouver qu'il a vainement cherché un salarié qualifié pendant au moins trois semaines, pourra embaucher un candidat non qualifié : il devra seulement prendre en compte son expérience, "notamment auprès d'enfants", voire tout simplement sa "motivation".

Les syndicats s'inquiètent de la baisse du niveau de service

Il ne s'agit pourtant pas de laisser croire que les métiers de la petite enfance ne requièrent aucune "compétence spécifique", assure à l'AFP le ministère des Solidarités, qui gère ce dossier. Mais, pour le Syndicat national des professionnels de la petite enfance (SNPPE), le risque est bien de "brader" les qualifications des salariés déjà en place et de voir des mesures exceptionnelles "devenir ensuite permanentes".

"L'État se contente d'organiser la pénurie", soupire Cyrille Godfroid, secrétaire général de ce syndicat. "Certains gestionnaires vont utiliser cet arrêté pour maintenir les crèches ouvertes coûte que coûte. Mais pour quel niveau de service ensuite ?" interroge-t-il.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Filière odontologie en Bourgogne-Franche-Comté : les premiers étudiants ont fait leur rentrée 

Cinquante-six étudiants en odontologie ont fait leur rentrée à Dijon et Besançon, les deux sites de la nouvelle formation proposée pour la première fois dans la région. C’est la concrétisation d’un travail partenarial engagé depuis plusieurs années par les acteurs de l’éducation, de l’enseignement supérieur et de la santé en Bourgogne-Franche-Comté ainsi que trois collectivités territoriales (Région Bourgogne- Franche-Comté, Grand Besançon Métropole et Dijon métropole) réunis au sein d’un comité de pilotage.

L’université de Franche-comté souhaite la bienvenue à ses étudiants

Du 12 au 15 septembre, l'Université de Franche-Comté célèbre la rentrée en présentant ses services, associations et partenaires à ses nouveaux et actuels étudiants. Plusieurs animations réparties sur les différents sites universitaires de Besançon ont en ce moment lieu avec comme point d'orgue un concert de clôture à la Gare d'eau le jeudi 15 septembre.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.9
partiellement nuageux
le 03/10 à 18h00
Vent
2.64 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
84 %

Sondage