Crédit agricole Franche-Comté : pour vous ouvrir les portes de votre 1er logement

Publié le 23/04/2018 - 07:01
Mis à jour le 18/06/2019 - 09:53

Vous rêvez d’acheter votre 1er logement ? Vous vous dites « c’est le moment » mais vous vous demandez aussi « comment m’y prendre ? ». Le Crédit Agricole Franche-Comté a tout prévu pour vous accompagner dans la concrétisation de votre projet immobilier. De la recherche de votre bien jusqu’à la signature, nous sommes à vos côtés pour vous aider à vous poser les bonnes questions et faire les bons choix. 

PUBLI-INFO

Grâce à l’application MON PROJET IMMO, vous suivez votre projet en temps réel depuis chez vous et vous pouvez interagir avec votre conseiller.

Et parce qu’au Crédit Agricole, le digital ne signifie pas la fin de l’humain, vous pouvez rencontrer votre conseiller dans l’une de nos 133 agences en Franche-Comté.

projet immobilier crédit agricole Franche-Comté

cliquez sur l'image pour l'agrandir

Au Crédit Agricole Franche-Comté, nous accompagnons les jeunes dans leur projet de première acquisition immobilière, à travers des conseils et des financements adaptés.

Vous êtes éligibles au Prêt à Taux Zéro de l’Etat (PTZ)* ? Le CAFC vous accompagne en doublant votre enveloppe avec « Mon 1er Toit Comtois ».

*Mensualités de 166,67 €. Taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe de 0,39 %, soit un montant total dû de 40 000 €.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.  

Exemple : pour un prêt Mon 1er Toit Comtois d’un montant de 40 000 €, décaissé en une seule fois, d’une durée totale de 240 mois, au taux annuel débiteur fixe de 0%, le remboursement s’effectue en 239 mensualités de 166,67 € et une dernière ajustée de 165,87 €. Montant total dû de 41 600.80 € dont intérêts de 0€, pas de frais de dossier, assurance emprunteur obligatoire de 1 600,80 €. Taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe de 0.39 % . 

Le coût standard de l’assurance emprunteur obligatoire « garanties décès, perte totale et irréversible d’autonomie, et incapacité temporaire totale et invalidité totale » est de 6,67 € par mois pour un assuré à 100 % âgé de moins de 30 ans, et s’ajoute à la mensualité du crédit. 

Le montant total dû par l’emprunteur au titre de l’assurance sur la durée totale du prêt sera de 1 600,80 € pour un Taux Annuel Effectif de l’Assurance (TAEA) de 0.39 %. Le coût de l’assurance peut varier en fonction de votre situation personnelle. Une garantie réelle ou personnelle sera demandée pour l’octroi du projet global habitat. 

Mon 1er Toit Comtois est une offre de prêt du Crédit Agricole Franche-Comté, à taux nominal de 0% (conditions en vigueur jusqu’au 31/12/2018), réservée aux particuliers majeurs primo-accédants éligibles au prêt règlementé PTZ dans le cadre d’une acquisition dans le neuf ou une construction

Montant équivalent au prêt réglementé PTZ, avec un plafond de 40 000 €. Le prêt Mon 1er Toit Comtois est valable dans le cadre d’un projet global comprenant un prêt principal habitat ; l’ensemble des prêts ne pourront être accordés que sous réserve d'étude et d'acceptation définitive de votre dossier global habitat par la Caisse Régionale du Crédit Agricole Franche-Comté. L'emprunteur dispose d'un délai de réflexion de dix jours. La vente est subordonnée à l'obtention du prêt principal habitat. Si celui-ci n'est pas obtenu, le vendeur doit lui rembourser les sommes versées.



Renseignements 

"N'hésitez pas à nous parler de votre projet. 

Pour prendre rendez-vous rien de plus simple : 
  • en contactant une agence ou votre conseiller
  • depuis votre banque en ligne www.ca-franchecomte.fr ou depuis l'application MaBanque
Vous pouvez à tout moment réaliser une simulation sur e-immo.credit-agricole.fr
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Commerce historique à Besançon… Eve Boutique fête ses 55 ans !

Il fait partie des magasins emblématiques du centre-ville de Besançon, il est la référence historique en matière de lingerie féminine, il a vu trois générations de femmes tout au long de son histoire familiale… Le magasin Eve Boutique fête ses 55 ans en ce mois d’avril 2024. Pour autant, il n’a pas pris une ride.

Suppression de l’aide à l’embauche sous contrats de professionnalisation

Le président de l'Union des entreprises de proximité (U2P) a rencontré hier, jeudi 18 avril 2024, la ministre du travail, de la santé et des solidarités, Catherine Vautrin, qui a fait part du projet de suppression générale de l'aide à l'embauche de salariés sous contrat de professionnalisation (600€), dès le 1er mai prochain.

Ligne des horlogers : des travaux d’ampleur jusqu’au mois d’octobre 2024

Depuis le 4 mars 2024, d’importants travaux sont engagés sur la ligne historique des horlogers. Cette dernière, qui s’étend sur 75 km, fête ses 140 ans. Au total, deux enveloppes de 50 millions d’euros ont été allouées pour le projet de modernisation. La fin des travaux est prévue le 31 octobre prochain…

Faute de neige, la station de Métabief déplore un manque à gagner de 3 millions d’euros cet hiver…

Face au manque cruel de neige sur la saison 2023-2024, la station de Métabief n’a pas pu faire le chiffre d’affaires espéré malgré la réactivité des équipes. La station a d’ailleurs dû fermer mi-février. Philippe Alpy, président du syndicat mixte du Mont d’Or, nous en parle…

Haut Conseil des finances publiques : le gouvernement n’a “pas les moyens” de réaliser des baisses d’impôts sèches

Pierre Moscovici, président du Haut Conseil des finances publiques (HCFP), a estimé mercredi 17 avril 2024 que le gouvernement "n'avait pas les moyens" au vu de l'état de ses finances publiques, de faire des "baisses d'impôts sèches", contrairement aux promesses de l'exécutif.

La CCI Saône Doubs encourage les entreprises locales à prendre des élèves secondes en stage

La Chambre des Commerces et de l'Industrie Saône - Doubs propose aux entreprises du territoire d'envoyer par le biais du site 1jeune1solution des offres de stage pour la période du 17 au 28 juin. Cette plateforme permet de répertorier les offres des entreprises, associations ou d'autres organismes où les élèves peuvent candidater.

Qui sont les travailleurs indépendants en Franche-Comté ?

Depuis novembre 2022, le nombre de travailleurs indépendants (TI) n’a cessé d’augmenter en Franche-Comté avec un rythme moins soutenu qu’en 2021, selon les dernières donnés de l'Urssaf Franche-Comté. La région compte désormais 59.500 indépendants dont 27.900 travailleurs indépendants classiques et 31.600 auto-entrepreneurs (AE).

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 2.31
couvert
le 21/04 à 3h00
Vent
1.11 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
95 %