Décès du chef d'orchestre allemand Gerd Albrecht

Publié le 07/02/2014 - 10:34
Mis à jour le 07/02/2014 - 10:36

Artiste associé sur la saison 2012/2013 et Président du jury du 53e concours de jeunes chefs 2013, Gerd Albrecht était un habitué du Festival de musique de Besançon. Il est décédé ce 2 février 2014 à Berlin à l’âge de 78 ans. 

gerd_albrecht_cy.petit_27-001.jpg
Gerd Albrecht en 2013 ©Y. Petit - Festival de musique de Besançon
PUBLICITÉ

Gerd Albrecht s’était fait remarquer en remportant, à 22 ans, en 1957, le Premier Prix du Concours international de jeunes chefs d’orchestre. Il était alors devenu le plus jeune directeur musical d’Allemagne à Lübeck et avait succédé la même année à Rudoph Kempe à la tête de l’Orchestre de la Tonhalle de Zurich. 

56 ans plus tard, c’est en qualité de président du jury du 53e Concours de jeunes chefs qu’il couronnait le 21 septembre dernier à Besançon Yao-Yu Wu : un jeune taiwanais de 24 ans. 

Engagé pour la jeunesse

Le Festival de Besançon a tenu à saluer “la mémoire d’un grand artiste avec qui des liens très forts s’étaient créés de 1957 à 2013, en particulier autour du Concours de jeunes chefs d’orchestre (…)

Son engagement en faveur de la jeunesse et de la transmission était à l’origine du « Musée sonore itinérant » que le Festival a accueilli ces deux dernières années, permettant aux jeunes et moins jeunes de tester tous les instruments de l’orchestre« .

Gerd Albrecht a enregistré plus de 150 disques et a dirigé des opéras et concerts symphoniques dans les plus grands Festivals de Salzburg à  Munich en passant par  Lucerne, Édimbourg et Vienne. Le nom de Gerd Albrecht reste également attaché à celui de la prestigieuse Philharmonie tchèque dont il a été le premier chef étranger nommé, en 1991. Il a dirigé pour la dernière fois en Europe l’Orchestre national de Lyon dans le cadre du Festival de musique, le 27 septembre dernier

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Les Eurockéennes s’ouvrent en force avec la furia NTM

Les Eurockéennes s’ouvrent en force avec la furia NTM

Avec son post punk sombre, Interpol a drapé de noir le chapiteau intermédiaire des Eurockéennes jeudi en ouverture de la 31e édition à Belfort (est de la France), mais les festivaliers en ont surtout vu de toutes les couleurs sur la grande scène avec les vétérans français du rap, NTM.

Eurockéennes : des trains à tarifs réduits…

Eurockéennes : des trains à tarifs réduits…

La région Bourgogne-Franche-Comté et SNCF Mobilités mettent en place une tarification spéciale pour des allers-retours en TER à destination des Eurockéennes de Belfort du 4 au 7 juillet 2019 au prix de 4, 10 ou 24 € et au départ de toutes les gares de Bourgogne-Franche-Comté. En 2019, 30.800 festivaliers ont rejoint Les Eurockéennes en train...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 23.48
ciel dégagé
le 21/07 à 18h00
Vent
2.38 m/s
Pression
1021.97 hPa
Humidité
62 %

Sondage