Délinquance dans le Doubs : les cambriolages en baisse, les violences physiques en hausse

Publié le 07/02/2017 - 17:42
Mis à jour le 30/04/2018 - 12:18

Raphaël Bartolt, préfet du Doubs, entouré des procureurs de la République de Besançon et Montbéliard et des forces de police et de gendarmerie, a dévoilé le bilan de la délinquance de 2016 pour le département du Doubs. Une "très forte baisse" des atteintes aux biens a été constatée. En revanche, les violences contre des personnes sont en augmentation. 

1cambriolageNocibe.JPG
©Alexane Alfaro

Bilan

PUBLICITÉ

L’année 2016 a été une « bonne année, la meilleure depuis 5 ans » a déclaré le préfet du Doubs. 

Les faits enregistrés en 2016 en matière d’atteintes aux biens sont en baisse significative de -11,6% par rapport à 2015 soit 1 721 faits de moins qu’en 2015. Le taux pour 1 000 habitants est inférieur au taux national (8 points de moins). 

Légère hausse des violences physiques

Les atteintes volontaires à l’intégrité physique sont en légère hausse en 2016 avec 4 729 faits, soit +2,3% en 2016. Le taux pour 1 000 habitants (8,87) est quasi au même niveau que le taux national (8,71). Ce sont surtout les violences physiques crapuleuses qui sont en légère baisse alors que les violences physiques non crapuleuses (violences conjugales et autres violences sans motif) accusent une légère augmentation avec 113 faits supplémentaires par rapport à 2015. 

En chiffres… 

Les faits enregistrés par les services de sécurité en 2016 qui ont été commis dans le Doubs et l’évolution par rapport à 2015 :

  • Vols avec armes : 88 faits (+37,5%)
  • Vols violents sans armes : 367 (-10%)
  • Vols sans violence contre des personnes : 3 633 (-6,7%)
  • Coups et blessures volontaires : 2 029 (+1,35%)
  • Cambriolages de logement : 1 677 (-20,6%)
  • Vols de véhicule (automobiles ou deux RM) : 861 (+13,1%)
  • Vols dans les véhicules : 1 338 (-15,6%)
  • Vols d’accessoires sur véhicules : 582 (-17%) 

Pour cette baisse des atteintes aux biens ? 

D’après Raphaël Bartolt, la raison pour laquelle les atteintes aux biens ont baissé serait « l’augmentation des élucidations ». Dans le Doubs, et notamment à Montbéliard, de nombreux individus ont été arrêtés pour des faits relatifs à l’atteinte aux biens. Par rapport à 2015, l’augmentation des faits élucidés dans cette matière est de +5,9% soit +173 faits. Le taux d’élucidation s’élève à 23%, soit un fait élucidé sur 5. Plus précisément, en matière de cambriolages de logements, l’augmentation est de 94,2%. 

Une légère hausse des élucidations pour des violences physiques 

En matière d’atteintes volontaires à l’intégrité physique, le nombre de faits élucidés augmente également (+9,3%) en 2016, ce sont 271 faits supplémentaires élucidés en 2016 par rapport à 2015. 

Les élucidations en chiffres… 

  • Vols avec armes : 33%
  • Vols violents sans armes : 20%
  • Vols sans violence contre des personnes : 12%
  • Coups et blessures volontaires : 75%
  • Cambriolages de logement : 24%
  • Vols de véhicule (automobiles ou deux RM) : 19%
  • Vols dans les véhicules : 12%
  • Vols d’accessoires sur véhicules : 7%

 Info +

  • A noter que depuis le 1er janvier 2017, les chiffres de la police et ceux de la gendarmerie ne sont plus distinguées mais comptés ensemble. Les chiffres donnés dans cet article regroupent donc ceux de la police et ceux de la gendamerie.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Marche pour le climat  : EELV Besançon fustige la récupération politique de la France Insoumise

Marche pour le climat  : EELV Besançon fustige la récupération politique de la France Insoumise

À deux jours de la marche pour le climat samedi 21 septembre à Besançon, le groupe local EELV Grand Besançon met en garde dans un communiqué le groupe Alternatiba Besançon d'une forme de récupération politique à la veille des élections municipales de 2020. "Une marche pour sauver le climat n’est pas une marche de promotion d'un parti politique pour les municipales" estime Europe Écologie Les Verts.

Retraites : les avocats et d’autres professions dans la rue

Retraites : les avocats et d’autres professions dans la rue

Avocats, médecins et paramédicaux, pilotes, hôtesses et stewards... Après la RATP vendredi, des professions "qui n'ont pas l'habitude de manifester" descendent dans la rue ce lundi 16 septembre 2019 pour défendre leurs "régimes autonomes" de retraite contre le "système universel" voulu par l'exécutif. Une trentaine d'avocats bisontins sont montés à la capitale pour manifester...

« Je suis loin d’être aux 35 heures. La mairie c’est tout le temps » (maire de La Longeville)

« Je suis loin d’être aux 35 heures. La mairie c’est tout le temps » (maire de La Longeville)

"Je suis loin d'être aux 35 heures. La mairie c'est tout le temps", déclare Adrien Pellegrini (LR), constructeur immobilier de 40 ans et maire de La Longeville (Doubs) depuis 2014. Cette commune boisée de 800 habitants, qui compte neuf fermes laitières et de nombreux travailleurs frontaliers, est située dans le Jura, près de la frontière suisse.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.95
partiellement nuageux
le 19/09 à 21h00
Vent
3.26 m/s
Pression
1025.17 hPa
Humidité
66 %

Sondage