Démission de Pierre de Villiers : la réaction de Cédric Perrin

Publié le 19/07/2017 - 11:50
Mis à jour le 19/07/2017 - 16:48

Après l'annonce de la démission du chef d'état-major des armées Pierre de Villiers, ce mercredi 19 juillet 2017, Cédric Perrin, sénateur du Territoire de Belfort a tenu à s'exprimer sur le sujet. Le chef de l'Etat avait "recadré" le chef d'état-major, à la veille du 14 juillet 2017, sur ses critiques concernant le budget militaire.

cperrin.jpg
© twitter Cédric Perrin
PUBLICITÉ

« Apprenant aujourd’hui la démission du chef d’état-major des armées Pierre de Villiers, je tiens à faire part de toute mon estime et mon respect pour ce grand personnage militaire. C’est avec intelligence et détermination qu’il dirigea nos soldats dans l’unique but de garantir la sécurité de la France et des Français » explique Cédric Perrin.

Des « légitimes inquiétudes sur les arbitrages budgétaires »

« C’est avec loyauté, sincérité et à huis clos qu’il a fait part à la représentation nationale de ses légitimes inquiétudes sur les arbitrages budgétaires présentés par le gouvernement. Ce défenseur sincère et lucide des intérêts de nos armées et de la protection de l’Etat Français manquera indéniablement à nos soldats qu’il a défendus avec courage », poursuit-il.

« J’espère que son départ ne sera pas vain »

« Je regrette profondément que ce départ sonne comme une sanction à ses propos tenus dans l’enceinte du Parlement. Existerait-il désormais une jurisprudence Soublet ? Les parlementaires ne peuvent pas le tolérer. J’espère que les réserves du général de Villiers seront entendues et que son départ ne sera pas vain », conclut le sénateur.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Port du voile par les accompagnatrices scolaires : un projet de loi soutenu par Alain Joyandet sera examiné au Sénat

Port du voile par les accompagnatrices scolaires : un projet de loi soutenu par Alain Joyandet sera examiné au Sénat

Le Palais du Luxembourg examinera le mardi 29 octobre 2019 une proposition de loi à l'initiative du groupe Les Républicains, qui sera défendue par Jacqueline Eustache-Brinio avec le plein soutien d'Alain Joyandet. L'objet est de fixer dans le droit l'obligation pour toutes les personnes qui concourent au service public de l'éducation nationale "de faire preuve d'une totale neutralité religieuse".

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

Les "Licra" (ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme) de Besançon et Dijon ont annoncé qu’elles accompagneraient la mère voilée dans ses démarches en estimant qu’elle ne méritait pas le bruit et la fureur alors qu’« elle accomplissait un paisible devoir civique » en accompagnant la classe de son fils au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté. 

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

La députée du Doubs Annie Genevard (LR), invitée du « petit déjeuner politique » de Sud Radio ce lundi 15 octobre 2019, a réagi à « l’incident du voile » du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté. Et a globalement suivi la ligne directrice des Républicains, avec son président Christian Jacob demandant l’interdiction du voile durant les sorties scolaires…

Fatima, la maman voilée s’exprime…

Fatima, la maman voilée s’exprime…

La mère voilée originaire de Belfort qui a déclenché malgré elle la sortie du RN  Julien Odoul au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté s'exprime dans un entretien au site islamophobie.net du collectif contre l'islamophobie en France. Elle souhaite que son fils "passe à autre chose" mais semble garder un goût amer de cette expérience... 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.38
légère pluie
le 21/10 à 15h00
Vent
0.97 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
95 %

Sondage