Agression de deux commerçantes : l'Union des Commerçants de Besançon monte au créneau

Publié le 22/03/2012 - 08:40
Mis à jour le 16/04/2019 - 17:25

L'Union des commerçants de Besançon réagit après l'agression de commerçantes par un individu mal intentionné en plein centre ville le 7 mars dernier. Elle appelle au maintien de la sécurité aurpès des commerces déjà fragilisés par la crise économique et les conséquences des travaux du tramway.

PUBLICITÉ

Les faits remontent au mercredi 7 mars 2012. Dans l’après midi, aux alentours de 16h, un individu manifestant « un comportement très déplacé » aurait fortement importuné les employées de deux échoppes, Grande Rue et Rue Morand. Le communiqué allant même jusqu’à l’emploi du terme « agression sexuelle« . Les victimes auraient porté plainte selon un message émis par Jérôme Cart, président de l’Union des Commerçants (et ex vice président délégué au commerce de la CCI) à l’attention du Maire, du Préfet et du président de la CCIT du Doubs, ainsi qu’aux différents membres de l’association.

Outre cet évènement inquiétant, le communiqué indique également la crainte de l’ensemble des acteurs du commerce de voir le retour, avec l’arrivée des beaux jours, des « incivilités déjà signalées« . De plus, le monde du commerce serait « une nouvelle cible de certaines infractions » suscitant une vive inquiétude. M. Cart de préciser par ailleurs que la présence policière régulière et celle très récente des CRS a été accueilli très favorablement.

Dispositif « Alerte Commerce »

Enfin, ce communiqué est l’occasion de rappeler l’engagement « très volontaire » de l’UCB quant à la promotion du dispositif « Alerte Commerce« , mis en place conjointement par la Préfecture et la CCIT du Doubs.

Cette semaine, un courrier à destination de ces 230 adhérents sera envoyé, accompagné d’un contrat d’adhésion au dispositif en question. Rappelons que « Alerte Commerce » permettra gratuitement à tous les adhérents, lorsqu’un professionnel appelle le 17 après avoir été victime d’un vol ou d’une escroquerie, d’être immédiatement informé par l’intermédiaire d’un SMS. Celui-ci décrivant succinctement les faits constatés, le lieu et les renseignements connus sur le ou les auteurs.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Le département de Côte-d'Or va envoyer deux bouteilles de Bourgogne au président américain Donald Trump pour tenter de le faire changer d'avis sur les sanctions douanières contre l'Union Européenne, qui doivent viser le vin français, a annoncé son président François Sauvadet le 14 octobre 2019 sur Twitter.

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Publi-infos • Le Crédit Agricole Franche-Comté a de bonnes raisons d’être présent au Salon de l’Habitat à Micropolis Besançon. D’abord, c’est un partenaire historique de cette manifestation. Et puis, c’est l’occasion de présenter son offre régionale à succès «?Mon 1er toit comtois?», un prêt Habitat à taux zéro %. C’est donc le moment idéal pour rencontrer les conseillers du Crédit Agricole Franche-Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.55
peu nuageux
le 16/10 à 9h00
Vent
2.787 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
71 %

Sondage