Des distributeurs de jus d'orange frais arrivent dans les entreprises à Besançon…

Publié le 04/06/2018 - 11:58
Mis à jour le 21/06/2018 - 10:16

Le concept est clair : apporter une "boisson saine" aux Bisontins en mettant à disposition des entreprises des distributeurs de jus d'orange frais "Naturévous". Les particuliers auront aussi droit à leur presse-agrume en juillet 2018. L'idée pourrait d'ailleurs faire son chemin dans les lycées et universités…

Trois enseignes bénéficient déjà des machines de Romain Adjakly (gérant) et Lucien Bernabeu (associé) : le magasin Leroy Merlin, Géant Casino à Chateaufarine et le Crédit Agricole. "L'idée nous est venue grâce à nos enfants", expliquent les deux associés. "Un jour, après leur sport, ils voulaient boire du jus d'orange mais ils n'ont trouvé que des distributeurs de soda". Un de leur ami avait d'ailleurs ce concept au Luxembourg et des enseignes commençaient à proposer ce type de service. "On s'est alors rendu compte que Besançon n'était pas à l'heure du jus".

Des oranges sans pesticide

Pour fabriquer leur jus d'oranges frais "Naturévous", se sont des fruits "sans pesticides ni conservateur" venant de Sicile, de France, d'Espagne, d'Amérique du Sud ou encore d'Afrique du Sud qui sont choisis. "Elles sont juste lavées". Les jus sont pressés en "trente secondes" afin de conserver "100% de la qualité de leur jus", soulignent les associés. 

Comment procéder lorsqu'on est une entreprise ou un particulier ?

Il suffit de prendre contact avec la marque Naturévous sur le site internet : http://www.natur-e-vous.com/index.html. Concernant le distributeur, il peut : 

  • être mis à disposition de l'entreprise avec une subvention et le prix est réduit de 1euros le verre de 0.20cl soit être implantée 
  • être mis gratuite avec un jus d’orange de 0.20cl est à 2€.
  • être loué. Une formation continue gratuite sera dispensée sur le fonctionnement et l’utilisation de la machine.

Pour les particuliers, le presse-agrume sera disponible à partir de juillet 2018 et sera livré avec plusieurs kilos d'orange chaque mois.

Bientôt dans les lycées et universités ?

Les deux associés y réfléchissent : "Je me suis posté devant une université pour voir ce que les étudiants consommait comme boisson. J'ai vu qu'ils buvaient des sodas et autres boissons sucrées", explique Lucien Bernabeu. "Nous envisageons d'en distribuer dans ces endroits en janvier 2019". 

Info +

Naturévous, 15a rue Tristan Bernard à Besançon

  • 03 81 50 72 20
  • www.naturevous.fr
  • Horaires: du lundi au vendredi de 9h00 à 17h00. Fermé le samedi et le dimanche
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Bourgogne Franche-Comté : plus de 580 millions d’euros d’aides régionales votés en commission permanente

Réunis en commission permanente, vendredi 28 janvier à Besançon, les élus régionaux ont voté 580,4 millions d’euros d’aides régionales. Une partie de ces crédits concerne le Plan d’accélération de l’investissement régional (PAIR) mis en place par la Région pour faire face à la crise sociale et économique provoquée par l’épidémie de Covid-19.

Anne Vignot choisit les banques vertes : « une discrimination » pour le Mouvement Franche-Comté

Le 20 janvier dernier, la maire de Besançon Anne Vignot a annoncé que la Ville de Besançon allait emprunter auprès des banques engagées dans la réduction de leur empreinte climatique pour financer ses projets en faveur de la transition écologique. Pour Jean-Philippe Allenbach, président du Mouvement Franche-Comté, parle "boycott" des autres banques et de "discrimination" dans un communiqué du 26 janvier.

Aménagement paysager du Cercle immense : la Saline royale lance une campagne de financement participatif

A l'occasion des 40 ans de son inscription au patrimoine mondial de l'Unesco, la Saline royale d'Arc-et-Senans lance dès le 1er février 2022 sa première campagne de financement participatif pour le nouvel aménagement paysager de son Cercle immense qui sera inauguré le 4 juin prochain.

Bourgogne-Franche-Comté : le chômage au plus bas depuis 10 ans

Au lendemain de la publication des derniers chiffres du chômage en France, le préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté Fabien Sudry, se réjouit de noter que les données du quatrième trimestre 2021 des demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi "confirment une forte baisse du chômage depuis un an et portent le niveau des demandeurs d’emploi au plus bas depuis 10 ans sur la région Bourgogne-Franche-Comté."

Le chômage a baissé de 6 % en Bourgogne-Franche-Comté au 4e trimestre 2021

Au quatrième trimestre 2021, le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A,  et donc tenus de rechercher un emploi et sans activité, a diminué de 6 %, soit 6.830 chômeurs en moins. En France la baisse est de 6,2%.  Sur une année, la baisse s'établit à -13,2% au niveau régional. En France, la baisse est de 12,6 %. Le nombre de chômeurs atteint fin 2021 son plus bas niveau depuis le troisième trimestre 2012.

Fermeture du pont de la République aux voitures : réaction de l’UCB…

Le 7 janvier dernier, la maire de Besançon annonçait la fermeture programmée du pont de la République à partir du printemps prochain. Surprise de ne pas avoir été informée au préalable, l'Union des commerçants de Besançon, présidée par Serge Couësmes, nous en parle…
Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -0.33
couvert
le 29/01 à 0h00
Vent
1.09 m/s
Pression
1037 hPa
Humidité
100 %

Sondage