Des innovations pour retrouver motivation et bonne humeur au travail !

Publié le 18/06/2014 - 10:25
Mis à jour le 18/06/2014 - 17:05

Se former, s’informer, de?couvrir, participer, tels sont les enjeux de cette semaine, qui du 16 au 20 juin, met en lumie?re les actions concre?tes mene?es autour des questions de de?veloppement de la qualite? de vie au travail. Elle est aussi un temps fort de re?flexion et d’e?changes pour tous les chefs d’entreprise, DRH, consultants, managers, me?decins du travail, charge?s de pre?vention, partenaires sociaux, institutionnels… et, bien su?r, tous les salarie?s. 
 ©
©

11ème semaine pour la qualité au vie travail !

La 11e?me Semaine pour la qualite? de vie au travail organise?e par le re?seau Anact-Aract sera sur le the?me "Concilier vie prive?e et vie professionnelle : sante?, e?galite? et organisation du travail en questions". Ce the?me est pre?sent dans l’ANI qualite? de vie au travail signe? en 2013 par les partenaires sociaux et fait l’objet de mesures prises par les pouvoirs publics.

Pour beaucoup, cette question de la conciliation des temps reste cantonne?e a? un exercice d’e?quilibrisme individuel et singulier soutenu au mieux par des dispositifs de type te?le?travail, temps partiel, cre?che d’entreprise, conciergerie d’entreprise, etc. Pourtant, cette proble?matique "n’est pas motive?e par un souci de confort mais bien par d’importants enjeux pour les salarie?s selon la Fact (Franche-Comté amélioration des conditions de travail), comme les relations familiales, proble?me de satisfaction au travail, renoncements multiples – au travail, a? l’enfant supple?mentaire, a? la carrie?re ; et pour les entreprises (absente?isme, diminution de la motivation, du rendement, re?sistance a? la mobilite?, rotation du personnel....

La conciliation des temps concerne l’ame?nagement du temps de travail, "mais elle est e?galement en lien avec la formation professionnelle continue, la prise en compte des compe?tences cle?s..." indique la Fact. Elle explique également que "La relation travail et famille n’est pas une donne?e naturelle, c’est une relation socialement construite, elle incorpore les influences des politiques publiques, du contexte culturel et de la division sexuelle du travail. De nombreuses variables influencent les proble?me de conciliation : sexe, a?ge, situation maritale, pre?sence d’enfants au foyer, dure?e des transports domicile / travail, horaires de travail, secteur d’activite?..."

On parle également d'innovation sociale soit de nouvelles pratiques, de nouvelles prestations, de nouveaux produits de nouvelles organisations originales qui sortent les salariés de leur quotidien. Des innovations sociales ont été mises en place dans certaines entreprises franc-comtoises sur le thème de la conciliation des temps.

Exemples : 

  • A la Biocoop La Canope?e à Besanc?on (vente de produits issus de l’agriculture biologique -17 salarie?s) :

"Le dirigeant s’engage a? ne pas imposer de temps partiel et a? adapter le rythme de travail de ses salarie?s selon leurs besoins. Une fac?on d’e?tre en lien avec sa philosophie, qui tend vers l’ame?lioration tant dans le de?veloppement de l’agriculture biologique, que dans la prise en compte de l’humain et la transparence pour redonner confiance a? l’ensemble des acteurs : clients, producteurs re?gionaux, partenaires associatifs et entreprises de l’e?conomie sociale et solidaire." 

  • Alstom à Ornans (Conception et fabrication de moteurs pour mate?riel roulant - 400 salarie?s) :

"Pour faciliter l’articulation vie professionnelle – vie prive?e des salarie?s, la de?marche d’Alstom, c’est de reconnai?tre qu’un salarie? peut e?tre un pe?re ou une me?re, un citoyen engage?, une personne qui a une vie prive?e. Afin d’harmoniser les pratiques de ses onze e?tablissements, Alstom Transport France finalise en 2009 un accord de deux ans renouvelable. Il stipule que 0,1 % de la masse salariale doit e?tre consacre? a? cet objectif. En 2011, le budget alloue? est passe? a? 0,2 %."

  • Mutualite? Franc?aise Franche-Comte? à Besanc?on (Accompagnement mutualiste – 3000 salarie?s en France) :

"Une action innovante a permis aux salarie?s bisontins d'acque?rir un ve?lo e?lectrique a? moitie? prix par un double financement CE / Employeur. L'objectif : faciliter les de?placements dans la capitale comtoise et ainsi acce?der a? un mode de de?placement doux et respectueux de l'environnement."

Rally'nov 2014

  • Appel a? candidatures au prix de l’innovation sociale 
  • les entreprises socialement innovantes peuvent de?poser leur candidature jusqu’au 30/06/14.
  • 17 juin 2014 – 11 h 00 (photo d'illustration)
  • Mutualite? Franc?aise Franche-Comte?
  • Pre?sentation a? la presse d’une action innovante
  • Le CE et la direction de la Mutualite? Franc?aise prennent en charge a? 50 % l’achat de ve?los e?lectriques pliables pour les salarie?s. Un be?ne?fice pour 80 salarie?s.
  • 19 juin 2014 – 14 h / 17 h
  • Manifestation « Innovation sociale en entreprise, les conditions ? » Trois te?moignages d’entreprises sur le the?me de la conciliation
  • vie prive?e / vie professionnelle a? Montbe?liard – Pays de Montbe?liard Agglome?ration – 8 avenue des Allie?s
  • 14 octobre 2014
  • Manifestation « Les conditions favorables a? l’innovation sociale sur les territoires » Lieu et programme a? pre?ciser
  • 11 de?cembre 2014
  • Remise des quatre prix de l’innovation sociale par l’Etat la Re?gion Franche-Comte? A Besanc?on - Lieu et programme a? pre?ciser 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Sondage – Avez-vous prévu de partir en vacances d’hiver cette année ?

Les vacances d’hiver ont démarré, l’occasion pour les plus chanceux de partir profiter des sports d’hiver ces deux prochaines semaines. Avec l’inflation et la crise énergétique, le budget vacances peut en prendre un coup… Et vous, avez-vous prévu de partie en vacances d’hiver ? C’est notre sondage de la semaine.

Bouge ton coQ recherche de nouvelles épiceries participatives en Bourgogne-Franche-Comté

Après l'ouverture de six premières épiceries participatives en région Bourgogne-Franche-Comté, le mouvement citoyen Bouge ton coQ lance du 1er au 28 février un troisième appel à candidatures. Une phase de réunions publiques sera organisée dans chaque commune du 15 mars au 15 mai 2023.

La préfecture du Doubs signe un pacte pour aider les jeunes de Planoise

mobilisation planoise • Ce mardi 31 janvier, le préfet du Doubs, Jean-François Colombet s'est réuni aux côtés d'élus pour signer un pacte d'émancipation destiné aux jeunes du quartier de Planoise à Besançon. L'objectif : les aider à construire un avenir plus stable à l'aide d'une trentaine d'actions concrètes.    

Solidarité et éducation à la citoyenneté : 15.000€ pour des projets associatifs à Besançon

APPEL À PROJETS • La Ville de Besançon soutient les associations bisontines engagées dans un projet de solidarité internationale ou d'éducation à la citoyenneté mondiale, en leur apportant une aide financière d’un montant total de 15.000 euros répartis entre les différents projets retenus, par le biais d'un appel à projets. 

Vie étudiante en Bourgogne Franche-Comté : 87.000 étudiants interrogés pour créer " une véritable boussole "

Dans le cadre de la première conférence territoriale de la vie étudiante en Bourgogne Franche-Comté qui s’est déroulée lundi 30 janvier à Dijon, les résultats d’une vaste concertation inédite en France réalisée auprès de 11.500 étudiants dans un premier temps (sur les 87.000 étudiants) ont été dévoilés par Nathalie Albert-Moretti, rectrice de la région académique de Bourgogne Franche-Comté.

Morts solitaires : le bilan glaçant des Petits Frères des Pauvres

Dans un communiqué du 30 janvier 2023, les Petits Frères des Pauvres alertent sur ces morts solitaires que l’association recense chaque année en l’absence de statistiques. C’est la conséquence la plus extrême de l’isolement croissant des personnes âgées, tout particulièrement de celles en situation de "mort sociale", sans liens avec famille, amis, voisinage ou tissu associatif.

72,12 millions d’euros pour accélérer la transition écologique dans les territoires de Bourgogne-Franche-Comté

Annoncé le 27 août 2022 par la Première ministre Élisabeth Borne et effectif depuis début janvier 2023, le Fonds vert est doté au plan national de 2 milliards d’euros, dont une enveloppe pour la région Bourgogne- Franche-Comté de 72,12 M€.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 -1.24
peu nuageux
le 07/02 à 6h00
Vent
3.35 m/s
Pression
1032 hPa
Humidité
74 %