La possible baisse des moyens liés à l'apprentissage provoque des inquiétudes...

Publié le 05/09/2023 - 15:33
Mis à jour le 07/09/2023 - 15:57

Le réseau des Chambre de métiers et de l’artisanat (CMA) et la CMA de Région Bourgogne-Franche-Comté tirent une nouvelle fois la la sonnette d’alarme ce mois de septembre 2023 suite à la baisse des niveaux de prise en charge des "coûts contrats" envisagée par le gouvernement.

 © mlinderer/pixabay
© mlinderer/pixabay

Selon la CMA, la baisse de la prise en charge est "susceptible d’entrer en vigueur dans les tous prochains jours" et "menace clairement le modèle de cette voie d’excellence".

Concrètement, la décision du gouvernement entraînerait une baisse de près de 8 % du financement des formations emblématiques de l’artisanat de premier niveau (CAP). "Cela signifie que 57 % des formations deviendraient déficitaires", nous précise-t-on.

À court terme, la CMA indique que certaines formations pourraient être arrêtées notamment celles ayant un "faible effectif". Les CFA de proximité pourraient également être menacés de fermeture…

À moyen terme, la CMA estime qu’il est "impossible de poursuivre les formations déficitaires… L’appareil de formation s’en retrouve ainsi "menacé".

C’est donc une totale "incompréhension" qui règne actuellement dans les centres de formation notamment au regard du "besoin de main d’œuvre et de compétences des entreprises artisanales", indique la CMA qui trouve cette décision en inadéquation avec de l’objectif fixé par le gouvernement de favoriser les premiers niveaux de formation qui ont la plus forte plus-value en matière d’insertion dans l’emploi.

Face à cette menace, le réseau des Chambres de métiers et de l’artisanat et la CMA de
Région Bourgogne-Franche-Comté demandent instamment au gouvernement :

  • Un report de cette baisse
  • Et réitère son appel à lancer une véritable concertation sur le financement durable de l’apprentissage en France.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

Base de loisirs d’Osselle : qui sont les deux chefs bisontins à la tête du nouveau restaurant ?

Suite à un appel d’offres lancé par Grand Besançon Métropole en février dernier pour trouver les gérants du snack et du restaurant de la base de loisirs d’Osselle, le projet de deux chefs bisontins, déjà bien connus, a été retenu. Celui d’Adrien Rognon, gérant de la Pizzeria Piano et de Sylvain Piguet, gérant de LÔ à Besançon.

En colère, les commerçants mènent une action rue de Vesoul à Besançon

C’en est trop pour les commerçants de rue de Vesoul à Besançon... Ils ont décidé de mener une action pour se faire entendre mardi 4 juin 2024 en couvrant symboliquement le panneau lumineux indiquant la fermeture de la route. Une communication qu’ils déplorent depuis l’effondrement de la rue survenu le 25 février dernier. Ils dénoncent également un manque de concertation "au détriment de la santé financière des entreprises". Le tout sans "qu’aucune aide" ne leur ait encore été accordée…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 17.62
légère pluie
le 17/06 à 12h00
Vent
0.65 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
91 %