Didier Gendraud travaille sur une liste dissidente "sans étiquette"

Publié le 26/11/2013 - 11:15
Mis à jour le 26/11/2013 - 11:16

Lors d’un entretien téléphonique ce mardi 26 novembre, Didier Gendraud, adjoint au maire de Besançon, confirme sa volonté de créer une liste dissidente. Il affirme y travailler depuis quelques jours mais que « ce n’est pas facile à faire ».

"Je travaille depuis quelques jours sur une liste dissidente mais ce n'est pas facile à faire. Je cherche à rassembler des personnes de bonne volonté" a précisé Didier Gendraud, "je souhaite faire comme dans un village, une liste sans étiquette".

Il ajoute que"Je souhaiterais mener un projet participatif, donner plus de dynamisme à la ville de Besançon pour qu'elle reste capitale comtoise. Pour ce faire, il faudra faire des choix politiques".

Une alliance avec Franck Monneur et Emmanuel Dumont ?

Franck Monneur, conseiller municipal délégué aux Musiques actuelles et de rues, associations culturelles, fabrique culturelle et Emmanuel Dumont, adjoint en charge de la communication ont également été exclus de la liste du PS pour les municipales 2014. Ils restent en contact avec Didier Gendraud mais selon lui "leur démarche est différente et s'ils veulent faire une liste dissidente, je pense qu'il n'y aura pas assez de place".



Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Christophe Grudler au lancement d’Ariane 6 : ”Ce succès va permettre à l’Europe de retrouver son accès autonome à l’espace”

Le député européen terrifortain, Christophe Grudler (MoDem / Renew Europe), spécialiste des questions spatiales au Parlement européen, a assisté au succès du vol de qualification d’Ariane 6 mardi 9 juillet 2024 du port spatial de l’Europe à Kourou. Seul représentant des institutions de l’Union européenne sur place, il appelle à généraliser la préférence pour un lanceur européen, pour les lancements de satellites européens.

2e tour des législatives 2024 : réaction d’Éric Fusis, candidat RN battu dans la 2e circonscription du Doubs

Dans la deuxième circonscription du Doubs, Éric Fusis, le candidat du Rassemblement National est arrivé derrière la candidate du Nouveau Front populaire, Dominique Voynet, lors du deuxième tour des élections législatives anticipées de ce dimanche 7 juillet 2024.

2e tour des législatives 2024 : réaction de Séverine Véziès (Nouveau Front populaire)

Dans la première circonscription du Doubs, Séverine Veziès, candidate du Nouveau Front populaire est arrivée en troisième position (31,51%) derrière Laurent Croizier (36,18%, élu) et Thomas Lutz (32,31%) lors du second tour des élections législatives anticipées du dimanche 7 juillet 2024. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 13.77
légère pluie
le 13/07 à 03h00
Vent
1.59 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
93 %