Direction du FMI : Bruno Le Maire veut un "accord européen"

Publié le 06/07/2019 - 18:43
Mis à jour le 06/07/2019 - 18:24

Le ministre français de l'Economie Bruno Le Maire a déclaré ce samedi 6 juillet 2019 vouloir "un accord européen sur la meilleure personnalité possible" pour succéder à Christine Lagarde à la tête du Fonds monétaire international (FMI).

PUBLICITÉ

« Aujourd’hui aucune décision n’a été prise par la France et personne ne peut se prévaloir du soutien de la France », a dit M. Le Maire à quelques journalistes en marge des Rencontres économiques d’Aix-en Provence.

« La seule chose que je peux dire c’est qu’il faut qu’il y ait un accord européen », a ajouté le ministre qui a précisé avoir dit vendredi à Emmanuel Macron qu’il n’était pas lui-même candidat à cette succession. « C’est le président de la République qui se prononcera », a expliqué Bruno Le Maire qui doit en reparler avec Emmanuel Macron ce week-end, avant les réunions des ministres de l’UE et de la zone euro lundi et mardi à Bruxelles.

Depuis sa création en 1944, le FMI a été dirigé par des Européens tandis que la Banque mondiale a toujours été présidée par un Américain. Et cinq des 11 dirigeants du FMI ont été des ressortissants français. Plusieurs noms français circulent depuis la nomination de Christine Lagarde à la Banque centrale européenne (BCE) dont le commissaire européen aux Affaires économiques Pierre Moscovici, Benoît Coeuré, membre du directoire de la BCE, ou encore le franco-ivoirien Tidjane Thiam, directeur général de
Crédit Suisse.

Il y avait aussi celui du gouverneur de la Banque de France François Villeroy de Galhau, mais ce dernier a fait savoir à ses équipes qu’il n’était pas candidat. « Certaines rumeurs m’enverraient maintenant au FMI. Je vous confirme s’il en est besoin que je suis très heureux à la Banque de France et que j’y reste, avec vous. Nous avons encore beaucoup d’ambitions à réussir ensemble », a déclaré le gouverneur dans un courriel envoyé à ses collaborateurs et dont l’AFP a eu connaissance.

« la stabilité est clé pour la puissance économique et financière de la France »

Au FMI, des voix avancent le nom de la Bulgare Kristalina Georgieva, qui fut présidente par intérim de la Banque mondiale, alors que d’autres veulent réformer le fonds et donner plus de voix aux pays émergents. L’ancien ministre britannique des Finances George Osborne et le gouverneur de la Banque d’Angleterre Mark Carney sont évoqués par la presse d’outre-Manche comme de possibles candidats. M. Carney possède les nationalités britannique mais aussi canadienne et irlandaise, ce qui pourrait en faire un candidat de l’UE, y compris dans la perspective du Brexit.

M. Le Maire a quant à lui expliqué ne pas vouloir briguer la succession de Christine Lagarde par souci de stabilité dans son poste actuel. « J’ai dit que, pour la première fois depuis 30 ans, je souhaitais inscrire le poste de ministre de l’Economie et des Finances dans la durée. C’est ce qui fait la force de l’Allemagne », a dit Bruno Le Maire. Il a ajouté que « la stabilité est clé pour la puissance économique et financière de la France ».

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Municipale 2020 à Besançon : le candidat Jean-Philippe Allenbach dévoile ses premières propositions

Municipale 2020 à Besançon : le candidat Jean-Philippe Allenbach dévoile ses premières propositions

"Liste Utinam" • Le régionaliste a tenu une conférence de presse jeudi 18 juillet 2019 afin de faire connaître sa candidature officielle pour l'élection municipale de mars 2020à Besançon. Jean-Philippe Allenbach dit avoir déjà au moins une vingtaine de noms sur sa liste et dévoile les propositions que les autres candidats " ne pourront pas lui prendre". 

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme » (M.Schiappa)

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme » (M.Schiappa)

Alors que nous apprenions ce mercredi 10 juillet 2019 vers 22h16 l'officialisation de l'investiture d'Eric Alauzet par le bureau exécutif La République En Marche, le ton est monté à Paris, selon Le Parisien, qui relate les propos tenus par la secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes…

Investiture « En Marche » : Alauzet veut « rassembler » autour des valeurs « écologistes humanistes et entrepreneuriales »

Investiture « En Marche » : Alauzet veut « rassembler » autour des valeurs « écologistes humanistes et entrepreneuriales »

Après l'annonce officielle de son investiture ce mercredi 10 juillet 2019 dans la soirée , le candidat officiel d'En Marche à Besançon a réagi sur sa  page Facebook. Éric Alauzet a dévoilé une des quatre priorités issues de sa consultation auprès des Bisontins : la santé.

Municipales à Besançon : Nicolas Bodin (PS) dévoile ses priorités et sa méthode

Municipales à Besançon : Nicolas Bodin (PS) dévoile ses priorités et sa méthode

Dans une lettre aux Bisontins, le candidat socialiste, place publique société civile, a souhaité faire part de ses priorités : transition écologique, qualité de vie pour tous et attractivité de Besançon et de sa communauté urbaine. Au-delà, Nicolas Bodin souhaite "ouvrir la voie vers de nouvelles méthodes de gouvernance plus ouvertes et inclusives".

Municipales 2020 : le candidat En Marche « officiellement » désigné le 10 juillet 2019

Municipales 2020 : le candidat En Marche « officiellement » désigné le 10 juillet 2019

Le nom du candidat désigné  par En Marche pour les municipales devait être annoncé ce lundi 1er juillet lors de la seconde vague d'investiture. Mais LREM a fait un pas en arrière et a repoussé l'annonce au 10 juillet. En coulisses, le nom d'Éric Alauzet revient avec force et insistance. Alexandra Cordier quant à elle ne souhaite pas commenter l'imbroglio politique bisontin dans l'attente de la décision du bureau exécutif. Difficile de savoir si le match se joue encore...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 26.86
couvert
le 20/07 à 9h00
Vent
6.67 m/s
Pression
1014.43 hPa
Humidité
50 %

Sondage