Joyeuses Pâques !

Publié le 20/04/2014 - 11:00
Mis à jour le 20/04/2014 - 11:49

C’est le jour de Pâques… Les cloches passent dans vos jardins ou sur vos balcons pour les plus citadins ! Les chocolatiers de Besançon ont démarré calmement cette période en raison du beau temps et des chaleurs printanières. Cette année, les traditionnelles poules et petits lapins en chocolat sont toujours d’actualité mais les Bisontins sont aussi à la recherche de nouveautés voire même de fraîcheur… Les chocolatomanes n’ont qu’à bien se tenir !

Miam miam…

"On s'est rendu compte cette année de les clients cherchaient des choses qui sortent de l'ordinaire" raconte Bruno Grandvoinnet, pâtissier chocolatier dans la rue de Belfort. C'est pourquoi il propose, en plus des œufs de Pâques façon Grandvoinnet, les Minions, ces fameux petits personnages de "Moi, moche et méchant" en chocolat, des moutons garnis de chamallow, des "angry birds" etc.

A la chocolaterie Le Criollo, on y trouve des "oeufs faïencines" : cette spécialité connue de la chocolaterie qui change les habitudes en matière de chocolat de Pâques. C'est un praliné feuilleté aux épices enrobé d’un chocolat blanc moiré de bleu qui laisse une légère fraîcheur dans la bouche après l'avoir dégusté. "Nos clients restent très attachés à l'oeuf, la cloche, la poule. D'ailleurs, nos poules remportent un franc succès !" indique Jérôme Freyburger, chargé de la communication au Criollo.

Du côté de la chocolaterie Hors des sentiers battus (rue Battant), Rodolphe Chassaing façonne plutôt des crocodiles, des dinosaures, des aquariums, des ballons de foot et de rugby, des limaces, sans oublier les traditionnels lapins. Quant à la poule, le chocolatier dit en faire moins mais laisse place aux perroquets… Le tout, en chocolat bien sûr !  Mais le chocolatier note que jusqu'à aujourd'hui, les clients se faisaient discrets : "Le soleil profite aux gens mais pas à Pâques. Mais c'est bien, qu'ils profitent !" plaisante-t-il.

Du chocolat, oui… mais des fraises aussi ! 

Joël Baud (Grande rue) a constaté ces derniers temps que les bisontins avaient une grande envie de fraises. Le chocolatier indique "le week-end dernier, nous étions en rupture de stock de fraises". Il propose donc le Montebello, un nid de Pâques soit une tarte aux fraises avec un nid fait de chocolat blanc avec une poule en chocolat. Du côté des ventes, cette période pascale a plutôt bien démarré : "C'est vrai que Pâques au mois d'avril c'est un peu tardif mais ça se présente bien. On a une bonne fréquentation depuis mercredi matin" explique Joël Baud.

Bruno Grandvoinnet utilise aussi des fruits pour confectionner des tartes aux fraises, framboises, groseilles et cassis entourés de macarons et de petits œufs au chocolat (voir diaporama).

Info éco : les chocolatiers réalisent en moyenne 18% de leur chiffre d'affaire annuel en période de Pâques. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Qui sont les travailleurs indépendants en Franche-Comté ?

Depuis novembre 2022, le nombre de travailleurs indépendants (TI) n’a cessé d’augmenter en Franche-Comté avec un rythme moins soutenu qu’en 2021, selon les dernières donnés de l'Urssaf Franche-Comté. La région compte désormais 59.500 indépendants dont 27.900 travailleurs indépendants classiques et 31.600 auto-entrepreneurs (AE).

Un Français n’obtient pas la naturalisation suisse… après avoir tondu le gazon les jours fériés

INSOLITE • Un résident français de Clos-du-Doubs, commune suisse du canton du Jura, s’est vu refuser la naturalisation suisse lors de l’assemblée communale du canton du Jura le 10 avril 2024. Pourquoi ? Il lui a été reproché notamment d’avoir tondu sa pelouse pendant des jours fériés, rapporte nos confrères du Quotidien Jurassien.

Besançon et Montbéliard : 4.500 personnes et 3.500 véhicules contrôlés en 5 jours

Du 8 au 12 avril 2024, une opération "Place Nette" de grande ampleur s’est déroulée dans le département du Doubs. Réalisée en étroite coordination avec les procureurs de Besançon et de Montbéliard, cette action "coup de poing" s’inscrit dans le cadre des actions de lutte contre la délinquance liée aux trafics de stupéfiants, à l’économie souterraine et au proxénétisme voulues par le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer et le Garde des Sceaux. L'heure est au bilan...

Effondrement rue de Vesoul : une période charnière commence…

Les études, investigations et travaux menés jusqu’ici permettent de dire que la période actuelle est une période charnière, selon le dernier communiqué du Département du Doubs en date du 12 avril 2024 : les travaux restant à effectuer et leurs délais de réalisation pour le rétablissement de la route départementale 572 demeurent de plus en plus concrets.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 0.86
nuageux
le 19/04 à 6h00
Vent
2.89 m/s
Pression
1024 hPa
Humidité
92 %