Joyeuses Pâques !

Publié le 20/04/2014 - 11:00
Mis à jour le 20/04/2014 - 11:49

C’est le jour de Pâques… Les cloches passent dans vos jardins ou sur vos balcons pour les plus citadins ! Les chocolatiers de Besançon ont démarré calmement cette période en raison du beau temps et des chaleurs printanières. Cette année, les traditionnelles poules et petits lapins en chocolat sont toujours d’actualité mais les Bisontins sont aussi à la recherche de nouveautés voire même de fraîcheur… Les chocolatomanes n’ont qu’à bien se tenir !

Miam miam…

"On s'est rendu compte cette année de les clients cherchaient des choses qui sortent de l'ordinaire" raconte Bruno Grandvoinnet, pâtissier chocolatier dans la rue de Belfort. C'est pourquoi il propose, en plus des œufs de Pâques façon Grandvoinnet, les Minions, ces fameux petits personnages de "Moi, moche et méchant" en chocolat, des moutons garnis de chamallow, des "angry birds" etc.

A la chocolaterie Le Criollo, on y trouve des "oeufs faïencines" : cette spécialité connue de la chocolaterie qui change les habitudes en matière de chocolat de Pâques. C'est un praliné feuilleté aux épices enrobé d’un chocolat blanc moiré de bleu qui laisse une légère fraîcheur dans la bouche après l'avoir dégusté. "Nos clients restent très attachés à l'oeuf, la cloche, la poule. D'ailleurs, nos poules remportent un franc succès !" indique Jérôme Freyburger, chargé de la communication au Criollo.

Du côté de la chocolaterie Hors des sentiers battus (rue Battant), Rodolphe Chassaing façonne plutôt des crocodiles, des dinosaures, des aquariums, des ballons de foot et de rugby, des limaces, sans oublier les traditionnels lapins. Quant à la poule, le chocolatier dit en faire moins mais laisse place aux perroquets… Le tout, en chocolat bien sûr !  Mais le chocolatier note que jusqu'à aujourd'hui, les clients se faisaient discrets : "Le soleil profite aux gens mais pas à Pâques. Mais c'est bien, qu'ils profitent !" plaisante-t-il.

Du chocolat, oui… mais des fraises aussi ! 

Joël Baud (Grande rue) a constaté ces derniers temps que les bisontins avaient une grande envie de fraises. Le chocolatier indique "le week-end dernier, nous étions en rupture de stock de fraises". Il propose donc le Montebello, un nid de Pâques soit une tarte aux fraises avec un nid fait de chocolat blanc avec une poule en chocolat. Du côté des ventes, cette période pascale a plutôt bien démarré : "C'est vrai que Pâques au mois d'avril c'est un peu tardif mais ça se présente bien. On a une bonne fréquentation depuis mercredi matin" explique Joël Baud.

Bruno Grandvoinnet utilise aussi des fruits pour confectionner des tartes aux fraises, framboises, groseilles et cassis entourés de macarons et de petits œufs au chocolat (voir diaporama).

Info éco : les chocolatiers réalisent en moyenne 18% de leur chiffre d'affaire annuel en période de Pâques. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Sondage – Avez-vous prévu de partir en vacances d’hiver cette année ?

Les vacances d’hiver ont démarré, l’occasion pour les plus chanceux de partir profiter des sports d’hiver ces deux prochaines semaines. Avec l’inflation et la crise énergétique, le budget vacances peut en prendre un coup… Et vous, avez-vous prévu de partie en vacances d’hiver ? C’est notre sondage de la semaine.

Bouge ton coQ recherche de nouvelles épiceries participatives en Bourgogne-Franche-Comté

Après l'ouverture de six premières épiceries participatives en région Bourgogne-Franche-Comté, le mouvement citoyen Bouge ton coQ lance du 1er au 28 février un troisième appel à candidatures. Une phase de réunions publiques sera organisée dans chaque commune du 15 mars au 15 mai 2023.

La préfecture du Doubs signe un pacte pour aider les jeunes de Planoise

mobilisation planoise • Ce mardi 31 janvier, le préfet du Doubs, Jean-François Colombet s'est réuni aux côtés d'élus pour signer un pacte d'émancipation destiné aux jeunes du quartier de Planoise à Besançon. L'objectif : les aider à construire un avenir plus stable à l'aide d'une trentaine d'actions concrètes.    

Solidarité et éducation à la citoyenneté : 15.000€ pour des projets associatifs à Besançon

APPEL À PROJETS • La Ville de Besançon soutient les associations bisontines engagées dans un projet de solidarité internationale ou d'éducation à la citoyenneté mondiale, en leur apportant une aide financière d’un montant total de 15.000 euros répartis entre les différents projets retenus, par le biais d'un appel à projets. 

Vie étudiante en Bourgogne Franche-Comté : 87.000 étudiants interrogés pour créer " une véritable boussole "

Dans le cadre de la première conférence territoriale de la vie étudiante en Bourgogne Franche-Comté qui s’est déroulée lundi 30 janvier à Dijon, les résultats d’une vaste concertation inédite en France réalisée auprès de 11.500 étudiants dans un premier temps (sur les 87.000 étudiants) ont été dévoilés par Nathalie Albert-Moretti, rectrice de la région académique de Bourgogne Franche-Comté.

Morts solitaires : le bilan glaçant des Petits Frères des Pauvres

Dans un communiqué du 30 janvier 2023, les Petits Frères des Pauvres alertent sur ces morts solitaires que l’association recense chaque année en l’absence de statistiques. C’est la conséquence la plus extrême de l’isolement croissant des personnes âgées, tout particulièrement de celles en situation de "mort sociale", sans liens avec famille, amis, voisinage ou tissu associatif.

72,12 millions d’euros pour accélérer la transition écologique dans les territoires de Bourgogne-Franche-Comté

Annoncé le 27 août 2022 par la Première ministre Élisabeth Borne et effectif depuis début janvier 2023, le Fonds vert est doté au plan national de 2 milliards d’euros, dont une enveloppe pour la région Bourgogne- Franche-Comté de 72,12 M€.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 -1.24
peu nuageux
le 07/02 à 6h00
Vent
3.35 m/s
Pression
1032 hPa
Humidité
75 %