Emplois à domicile : la Fepem se réjouit des mesures votées à l'Assemblée

Publié le 05/12/2012 - 10:24
Mis à jour le 05/12/2012 - 10:24

Les députés ont adopté lundi le projet de loi de financement de la Sécurité sociale PLFSS 2013. Tous les particuliers employeurs bénéficieront d’un allègement de charges pour l’emploi d’un salarié à domicile à compter du 1er janvier 2013. En Franche-Comté, 27.000 salariés sont employés par 56.000 particuliers employeurs principalement pour la garde des jeunes enfants et l’accompagnement de la perte d’autonomie ou du handicap.

 ©
©

Pour la FEPEM (fédération des particuliers employeurs) , l’adoption du PLFSS 2013 améliore les droits sociaux des salariés à domicile et réintroduit un allègement de charges patronales.  "Ces dispositions confirment le soutien à un secteur créateur d’emplois. Dans le même temps, le PLF 2013 maintient le crédit d’impôt de 50% pour l’emploi d’un salarié à domicile".

Selon la fédération, la déduction forfaitaire de 0,75€ par heure déclarée, votée à l’Assemblée nationale, entraîne, au 1er janvier 2013, une baisse du coût de l’emploi de 0,38€ (après déduction d’impôt) pour les 70% des Particuliers Employeurs qui déclarent déjà au réel. Pour les 30% qui déclarent au forfait, le surcoût de l’emploi induit par le passage au réel sans contrepartie serait de 0,59€ (pour un taux horaire net de 9,42€1): avec la déduction forfaitaire il sera en moyenne de 0,22€.

« L’adoption d’un allègement de charges universel pour les particuliers employeurs est un signe encourageant pour l’emploi à domicile. Si l’on considère le réinvestissement de la déduction forfaitaire, dans ces emplois, l’enjeu dans un secteur traditionnellement et fortement créateur d’emplois est un potentiel de croissance de 5%.» a souligné Marie Béatrice Levaux, Présidente de la FEPEM. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Nouvelle gouvernance et nouvelles ambitions pour la Vallée de l’énergie

Lundi 22 novembre 2021, le conseil d’administration de la Vallée de l’Energie a renouvelé ses instances de gouvernance. EDF prend la présidence de l’association qui a été confiée à Alain Daubas, d’EDF Bourgogne-Franche-Comté. Il succède à  Jean-Luc Habermacher, de General Electric. Le CA a ensuite élu au poste de vice-président Damien Delmont, dirigeant de la société 3DLM, ainsi que douze membres au bureau exécutif.

Noël à Besançon : des décorations lumineuses particulièrement écolo

Une entreprise qui a développé une matière 100 % biosourcée, fabriquée en circuit court en France, Greenfib, s'est associée à Leblanc Illuminations, concepteur d'éclairage et de décorations lumineuses, pour développer des décorations de Noël éco-responsables dans les villes de Besançon et Bordeaux, a-t-on appris ce mercredi 24 novembre.

La fondation Desperados commande 200 oeuvres à 4 artistes bisontins

Du 15 novembre au 12 décembre 2021, la Fondation Desperados pour l’Art Urbain reconduit son projet « Impressions partagées » pour une deuxième saison. L’opération, qui concerne Besançon du 29 novembre au 5 décembre, met en lumière le travail de quatre artistes : Justine Cadoual, Clown, Simone Découpe et Saturn, les invitant à créer une oeuvre originale, sérigraphiée en 65 exemplaires et offerts au grand public sur réservation, via le site web de la Fondation Desperados.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -0.2
nuageux
le 30/11 à 9h00
Vent
5.74 m/s
Pression
1024 hPa
Humidité
96 %

Sondage