Alerte Témoin

Enseignement supérieur : beaucoup plus de boursiers en Franche-Comté qu'ailleurs

Publié le 15/09/2010 - 16:26
Mis à jour le 15/09/2010 - 16:26

36% des étudiants francs-comtois sont boursiers contre seulement 30% au niveau national.

1284558221.jpg
Christian Quentin, directeur du CROUS, Eric Martin, recteur, Albane Peaudecerf, vice-présidente étudiante du CROUS ©carvy
S'il y a une particularité régionale en matière d'université, c'est bien celle-là. Alors que la Franche-Comté compte 1,4% des étudiants français, elle touche 1,53% du total des bourses distribuées. Environ 10 000 étudiants se partagent 24,4 M€, une somme en augmentation de 5,6% à la suite du passage de 9 à 10 mois de versement. Le montant des bourses s'échelonne en fonction des revenus des parents entre 161€ et 460 €. De plus, 854 000 € ont été distribués à 1700 étudiants en difficulté ponctuelle.

«Il n'y a pas de grande misère » à l'université de Franche-Comté a noté le recteur Eric Martin à l'issue d'un conseil d'administration du CROUS (Centre régional des oeuvres universitaires et scolaires) à Besançon. A l'heure où les étudiants rentrent, le discours est plutôt positif dans la région. Christian Quentin, directeur du centre, se plait à rappeler que Besançon est dans les cinq premiers en matière de délais de paiement des bourse.

Même les représentants des étudiants au CA ont relevé avec satisfaction «la réactivité du CROUS de Besançon par rapport aux annonces tardives du gouvernement sur les bourses ». Certains constatent néanmoins que les bourses ne suffisent pas pour vivre et que se pose le problème des étudiants en rupture avec leurs parents.

En ce qui concerne le logement, problème crucial dans de nombreuses villes universitaires, l'optimisme est également de mise en Franche-Comté qui compte 3600 places. « Nous avons encore des disponibilités à Belfort et à Montbéliard. Il reste une cinquantaine de chambres disponibles sur les 908 que compte l'Aire urbaine. Le parc est suffisant pour couvrir les besoins à Montbéliard, il n'est pas utile de construire», a précisé Christian Quentin. Il est vrai que de nombreux étudiants font le choix des rester « chez papa-maman ».

A Besançon, les chambres du CROUS sont toutes louées, mais il peut y avoir des défections. « Nous sommes très en avance sur d'autres régions. En 2013, tout le parc sera réhabilité », a précisé le directeur qui a annoncé le début des travaux à la Cité Canot à Besançon dont les 161 chambres seront rénovées pour la rentrée 2011.

En terme de restauration, le CROUS franc-comtois distribue en moyenne plus de repas qu'au niveau national avec pas loin d'un million de plateaux servis en 2009 dans 9 structures (4 à Besançon, 2 à Belfort, 1 à Montbéliard, 1 à Sévenans et 1 à Vesoul). Besançon comptera un nouvelle entité en 2013 liée à l'ouverture de la nouvelle faculté de médecine à Châteaufarine.
 

31 300 étudiants dans la région

Sur 2,2 millions d'étudiants en France, la Franche-Comté en compte 31 300. 16 743 fréquentent l'Université de Franche-Comté, 4070 sont dans les sections de techniciens supérieurs, 3356 sont en IUT, 3184 en écoles d'ingénieurs (UTBM et ENSMM) et 969 sont en classes préparatoires aux grandes écoles.

Le chiffre de 31 300 inclut également les écoles paramédicales et sociales, les écoles de commerce, les écoles artistiques ce qui permet la comparaison avec le chiffre national qui considère l'ensemble du supérieur

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

En Franche-Comté, des activités éducatives dans les écoles tout en respectant la distanciation physique

Dans le cadre de la reprise progressive des cours dans les écoles et les collèges, les contraintes de distanciation entraînent des conditions d’accueil très particulières, avec un nombre restreint d’élèves pris en charge simultanément par leur professeur. Avec le dispositif Sport-Santé-Culture-Civisme (2S2C) il est possible de proposer aux élèves des activités pendant le temps scolaire, complémentaires de leurs apprentissages, pendant qu’un autre groupe d’élèves est accueilli en classe. C'est le cas dans l’académie de Besançon...

Covid-19 : maintien des concours post-Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles et des Etudes de Santé

La situation sanitaire étant devenue plus favorable, la phase 2 du déconfinement se met progressivement en place. Ainsi, le calendrier des concours post-concours post-Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles (CPGE) et en santé prévus, après concertation avec les formations, pour être organisés entre le 20 juin et le 7 août, est confirmé.

Y aura-t-il des sessions de rattrapage du baccalauréat en Franche-Comté ?

Cette année, compte tenu de la situation sanitaire liée au covid19, des aménagements des examens nationaux comme le baccalauréat ont été décidés : l’ensemble des épreuves du diplôme national du brevet et du baccalauréat général, technologique et professionnel sont validées à partir des notes du livret scolaire. Pour celles et ceux qui n'auront pas leur baccalauréat de cette façon, des sessions de rattrapages seront programmées comme l'a déclaré ce vendredi 29 mai Jean-François Chanet, recteur de l'Académie de Besançon.

Réticences à la réouverture des écoles : « Cela fait partie des efforts de persuasion que nous avons à faire » (Recteur)

Des communes telles que Besançon ne souhaitent pas rouvrir toutes les écoles pour diverses raisons. Pour le recteur de l'Académie de Besançon, "il y a un effort à faire (…) aujourd'hui le département du Doubs est à 82% des ouvertures des écoles, il faudra que nous soyons à 100% au cours du mois de juin", a-t-il indiqué lors d'une conférence de presse vendredi 29 mai 2020.

Le Club lecture : « L’appel de la Forêt » (dernier chapitre)

La lecture du soir... • Durant le confinement, l'Académie de Besançon et maCommune.info vous invite à une lecture tous les soirs. Après le chapitre 5 de L'appel de la forêt de Jack London, la lecture se poursuit aujourd'hui, avec le dernier chapitre de l'histoire...        
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.02
couvert
le 05/06 à 15h00
Vent
7.42 m/s
Pression
1007 hPa
Humidité
78 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune