Exercice de sécurité à La Rodia : le syndicat Alliance Police nationale dénonce un manque de "déontologie" de la part du préfet

Publié le 25/11/2016 - 10:50
Mis à jour le 25/11/2016 - 10:52

Suite à l'exercice de sécurité qui s'est déroulé le 23 novembre 2016 à La Rodia à Besançon, le préfet du Doubs, entouré de la police, de la gendarmerie et du parquet, a dévoilé des informations sur le déroulement de l'opération ainsi que des éléments sur les techniques d'intervention. Pour le syndicat Alliance Police Nationale, "vu le contexte de la menace terroriste, est-il bien raisonnable de communiquer sur les méthodes de forces d'intervention ?"

 ©
©

Le syndicat Alliance PN rappelle dans un communiqué l'article R. 434-8 du code de déontologie de la police nationale : " Secret et discrétion professionnels Soumis aux obligations du secret professionnel et au devoir de discrétion, le policier (...) s’abstient de divulguer à quiconque n’a ni le droit, ni le besoin d’en connaître, sous quelque forme que ce soit, les informations dont il a connaissance dans l’exercice ou au titre de ses fonctions." 

Dans son communiqué, le syndicat pose une question rhétorique : "Pourquoi pas une série TV sur les exercices et les simulations anti terroristes du RAID, de la BRI, ainsi que des techniques de surveillance des services de renseignements ?" 

Enfin, le syndicat "considère que la déontologie, si souvent prônée par l’administration, doit s’appliquer à tous !!!"

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Solidarité : un couple d’artistes bisontins vend des oeuvres pour aider l’Ukraine

L’actualité française a quelque peu pris le dessus sur l’actualité en Ukraine et pourtant, la guerre continue, des familles continuent de fuir le pays pendant que des femmes et des hommes luttent contre l’envahisseur russe. En solidarité, Marianne Blanchard, dessinatrice, et son compagnon Anthony Maraux, artiste peintre, tous les deux originaires de Besançon, ont décidé de proposer quelques unes de leurs oeuvres dont une grande partie des bénéfices sera reversée à la Croix Rouge de Besançon.

Chantal Carroger, la directrice du CHU de Besançon, part en retraite

Après sept années passées à la direction générale du CHU de Besançon, Chantal Carroger quittera ses fonctions le 23 mai 2022 pour partir en retraite. L’intérim sera assuré par Emmanuel Luigi, actuel directeur général adjoint, jusqu’à la nomination d’un nouveau directeur général dont la prise de fonction débutera au 1er janvier 2023.

Une marche militante contre l’homophobie et la transphobie le 21 mai à Besançon

Les agressions liées à l’orientation sexuelle sont en hausse depuis plusieurs années en France comme partout dans le monde. Face à cette recrudescence des agressions lgbtqiaphobes, des associations bisontines ont décidé de se rendre visibles à l’occasion du mois des fiertés lors d’une marche militante qui se déroulera samedi 21 mai 2022 à Besançon.

Nutri-score D et E : « Gare aux fausses interprétations ! » alerte l’UFC Que Choisir

L'UFC Que choisir organise ce mois de mai 2022 une campagne de communication en faveur du Nutri-score, étiquetage affichant la qualité nutritionnelle des produits alimentaires. L’association met en garde sur les mauvaises interprétations, notamment sur les aliments traditionnels de Bourgogne-Franche-Comté.

Développement d’un « engagement différencié » chez les sapeurs-pompiers du Doubs 

Le service départemental d’incendie et de secours du Doubs (SDIS 25) organise ce samedi 7 mai 2022 un séminaire à destination de tous les chefs de centre d’incendie et de secours du corps départemental sur la thématique de l’engagement différencié. Zoom sur ces missions ciblées avec Charles Claudet, chef du cabinet du chef de corps départemental des sapeurs- pompiers du Doubs.
Offre d'emploi

Foire Comtoise 2022

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 27.37
couvert
le 19/05 à 12h00
Vent
5.27 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
31 %

Sondage