"Fantastique galette" : L’Écho de la Boucle s'amuse en lançant un nouveau canular...

Publié le 04/01/2022 - 14:15
Mis à jour le 05/01/2022 - 09:37

Le site parodique « l’Écho de la Boucle » fait de nouveau parler de lui depuis ce week-end… Il a voulu jouer sur la polémique suite aux illuminations de la Ville de Besançon où l’on pouvait lire « Fantastique Décembre » au lieu de « Joyeux Noël ». Ce 2 janvier, le site a expliqué (via une fake news) qu’Anne Vignot avait demandé aux boulangers qu’il utilisent le terme de « fantastique galette » pour la galette des rois…

© AA  ©
© AA ©

"URGENT : la maire de Besançon demande aux boulangers de sa ville d’utiliser l’appellation « Fantastique galette » à la place de « Galette des Rois », qu’elle juge à la fois sexiste et anti-républicaine", lance le site l’Écho de la Boucle ce dimanche.

Il s’agit d’une boutade qui a largement fait réagir sur les réseaux sociaux. Cette "fake news" a d’ailleurs été relayée par plusieurs internautes qui ont cru la publication. D’autres bisontins ont également pris le ton de l’humour :

  • "Et le Caprice des Dieux ? On le garde, ou on l’appelle Frometon Citoyen ?"
  • "Attention aux joueurs de belote : roi dame, valet....ce n'est pas du tout politiquement correct !!"
  • "On appelle toutes les pizzerias, je veux plus de reines, mais une fantastique pizza"

Cette publication découle du choix des illuminations de Noël intitulées : "Fantastique Décembre". Pour rappel, Eric Ciotti (candidat malheureux à la primaire LR) avait repris à son compte dans un tweet l’attaque lancée par l’élu de droite Ludovic Fagaut : "À Besançon, grâce à la maire écolo, on ne dit plus ‘Joyeux Noël’ mais plutôt ‘Fantastique décembre’".

Sur ce, on vous souhaite une fantastique année 2022 ! Blague mise à part, belle et heureuse année à vous tous !

1 Commentaire

Plusieurs élus politiques sont néanmoins tombés dans le panneau comme Eléonore Bez, conseillère régionale Rassemblement National Paca (tweet supprimé) ; Laurence A. Gougeon, conseillère municipale LR dans le Var (tweet supprimé) ; Benoît Auguste, conseiller régional RN en Auvergne-Rhône-Alpes (tweet supprimé) ou encore Valérie Boyer, sénatrice Les Républicains des Bouches-du-Rhône (tweet supprimé). De son côté Catherine Procaccia, sénatrice Les Républicains, a aussi supprimé son tweet mais a quand même tenu à préciser : "Merci, mais vu les positions d’autres maires EELV, ce n’était même pas surprenant." Plus inquiétant encore, des journalistes se sont aussi fait piéger comme Jean-Christophe Buisson, directeur-adjoint du Figaro Magazine ou Jean-Sébastien Ferjou, fondateur du média Atlantico. Ce dernier, plutôt que de reconnaître simplement son erreur et supprimer sa fausse information a ajouté, faisant fi au passage du point 6. de la Charte mondiale d’éthique des journalistes : "La parodie ressemble tellement à la réalité verte qu’on s’y perd… La maire de Besançon est juste anti 5G, pas (encore) anti galette des rois."
Publié le 4 janvier 2022 à 16h33 par grlulu • Membre

Un commentaire

  • grlulu dit :

    Plusieurs élus politiques sont néanmoins tombés dans le panneau comme Eléonore Bez, conseillère régionale Rassemblement National Paca (tweet supprimé) ; Laurence A. Gougeon, conseillère municipale LR dans le Var (tweet supprimé) ; Benoît Auguste, conseiller régional RN en Auvergne-Rhône-Alpes (tweet supprimé) ou encore Valérie Boyer, sénatrice Les Républicains des Bouches-du-Rhône (tweet supprimé).

    De son côté Catherine Procaccia, sénatrice Les Républicains, a aussi supprimé son tweet mais a quand même tenu à préciser : “Merci, mais vu les positions d’autres maires EELV, ce n’était même pas surprenant.”

    Plus inquiétant encore, des journalistes se sont aussi fait piéger comme Jean-Christophe Buisson, directeur-adjoint du Figaro Magazine ou Jean-Sébastien Ferjou, fondateur du média Atlantico. Ce dernier, plutôt que de reconnaître simplement son erreur et supprimer sa fausse information a ajouté, faisant fi au passage du point 6. de la Charte mondiale d’éthique des journalistes : “La parodie ressemble tellement à la réalité verte qu’on s’y perd… La maire de Besançon est juste anti 5G, pas (encore) anti galette des rois.”

Laisser un commentaire

Société

La CGT revendique des congés menstruels dans les trois collectivités de Besançon

Alors qu’aujourd’hui, en France, 1 personne menstruée sur 2 déclare souffrir de dysménorrhée (règles douloureuses) et 1 personne menstruée sur 10 est atteinte d’endométriose (maladie chronique), la CGT propose de "lever le tabou" des règles douloureuses et réclame "le congé menstruel pour les personnes menstruées qui en ont besoin" pour les personnes travaillant à la Ville de Besançon, au CCAS et à Grand Besançon Métropole.   

En images : cérémonie, village des armées et défilé du 14 juillet

De nombreux Bisontins et Bisontines se sont donnés rendez-vous ce dimanche 14 juillet 2024 sur le parking Chamars pour assister à la dernière cérémonie de prise d’armes du Général Rondeau et visiter le village des armées. Les spectateurs ont également pu assister au défilé à pied et motorisé des forces armées avec la présence de blindés sur le Boulevard Charles de Gaulle.

La Biscuiterie Billiotte réintègre le centre-ville de Besançon

Autrefois situé place Pasteur, la Biscuiterie Billiotte revient cette fois au 56 Grande Rue à Besançon dans l’ancienne boutique d’habillement pour enfant Catimini. Après Valentigney, Montbéliard et Bart, l’enseigne spécialisée dans le biscuit en vrac vient d’ouvrir sa quatrième boutique le 28 juin 2024. 

Saint-Vit : le chef Thibault Etienne du restaurant Le Prélude à Saint-Vit, intronisé Maître cuisinier de France

C’est au sein de son propre restaurant Le Prélude installé à Saint-Vit le 24 juin dernier que Thibaut Etienne a officiellement été intronisé en tant que Maître cuisinier de France (MCF) lors du lancement du Guide des MCF de Bourgogne-Franche-Comté. 

Un accompagnement spécifique pour les projets d’installation agricole en Bourgogne-Franche-Comté

L’AFOCG du Doubs, le CIVAM le Serpolet, Terre de Liens et le collectif InPACT proposent le parcours "de l’idée au projet", en partenariat avec le Grand Besançon Métropole et la région Bourgogne Franche Comté. Celui-ci vise à accompagner "l’émergence de tous types de projets" en lien avec l’installation agricole durant un parcours de 11 jours qui débutera en octobre prochain à Besançon. 

Recette du week-end : le cocktail rhubarbe et fraise des bois du restaurant Épicéa à Besançon

Pour ce week-end des 13 et 14 juillet 2024, comme le soleil semble avoir fait son grand retour, nous vous proposons une recette de l'un des sublimes coktails proposés par Camille et Bastian les chefs du restaurant Épicéa à Besançon. Voici deux versions avec ou sans alcool de leur cocktail du moment à l'eau de rhubarbe, fraise des bois et gin. 

Pour la Fête nationale, un Mirage 2000-5 survolera la ville de Belfort

À l’approche du défilé militaire du 14 juillet prochain à Belfort, Cédric Perrin, sénateur du Territoire de Belfort et président de la Commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées, nous informe du passage d’un Mirage 2000-5 de l’escadron 1/2 cigogne de la Base Aérienne de Luxeuil-les-Bains.

Réserves de sang faibles : l’EFS Bourgogne Franche-Comté appelle à un sursaut de mobilisation !

Alors que les vacances estivales ont démarré, l’Établissement français du sang (EFS) invite les personnes qui peuvent donner leur sang à prendre rendez-vous. L’organisation s’inquiète de la fréquentation sur les collectes futures qui vont être impactées par une actualité notamment sportive très chargée en raison des JO et Tour de France… Un "sursaut de mobilisation" est donc nécessaire d’après l’EFS.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.55
ciel dégagé
le 17/07 à 21h00
Vent
2.01 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
85 %