Faute de place, une commune peut refuser l'accueil d'un écolier à la cantine

Publié le 26/03/2021 - 16:33
Mis à jour le 26/03/2021 - 16:33

Le Conseil d’Etat a donné raison à la ville de Besançon en estimant que la municipalité pouvait « légalement refuser » d’admettre un élève à la cantine si elle n’avait pas la « capacité » matérielle de l’accueillir, a-t-on appris vendredi 26 mars 2021.

Cantine scolaire à Besançon © Ville de Besançon
Cantine scolaire à Besançon © Ville de Besançon

La mairie de Besançon avait saisi le Conseil d'Etat pour contester l'obligation imposée par le tribunal administratif, confirmée ensuite par la cour administrative de Nancy, d'inscrire à la cantine un écolier écarté faute de place.

Dans son arrêt rendu lundi, le Conseil d'Etat rappelle la loi Egalité et citoyenneté du 27 janvier 2017 : "L'inscription à la cantine des écoles primaires, lorsque ce service existe, est un droit pour tous les enfants scolarisés" et "il ne peut être établi aucune discrimination selon leur situation ou celle de leur famille".

Le "principe d'égalité" entre élèves doit être respecté pour leur accès à la cantine, mais les dispositions de cette loi "ne font pas obstacle à ce que les collectivités territoriales puissent légalement refuser d'y admettre un élève lorsque, à la date de leur décision, la capacité maximale d'accueil de ce service public est atteinte".

Rappel des faits à Besançon

En décembre 2017, le tribunal administratif de Besançon avait donné raison à la maman d'un petit garçon de 7 ans, qui se plaignait que son enfant n'avait pas pu obtenir de place à la cantine.

La restauration scolaire est "un droit", avait à l'époque estimé le tribunal dans une décision inédite, "susceptible de concerner de nombreuses communes" en France. "Les collectivités publiques qui choisissent de créer un service de restauration scolaire pour les écoles primaires (...) sont tenues de garantir à chaque élève le droit d'y être inscrit".

La mairie de Besançon soutenait pour sa part que sa "capacité d'accueil" dans les restaurants scolaires était "limitée", et qu'"accueillir davantage d'enfants serait susceptible de créer de graves difficultés en termes de sécurité et d'encadrement des enfants".

La décision du Conseil d'Etat, qui demande à la cour administrative de Nancy de rejuger le dossier, a ainsi valeur de jurisprudence pour les nombreuses communes confrontées au problème du manque de place dans les cantines scolaires.

Infos +

Selon le quotidien des élus locaux Maire Info, l'Association des maires de France a constaté dans une enquête sur la restauration scolaire publiée en 2020 que "le droit d'accès de tous les élèves au service existant, lorsque les parents en font la demande, continue de soulever des difficultés pour 14% des collectivité".

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Une équipe UTBM en finale nationale des Entrep’

L’équipe Modul’ de l’Université de Technologie de Belfort-Montbéliard (UTBM) a décroché la victoire au concours des Entrep’ de Franche-Comté face à 17 autres équipes de la région. En promouvant une nouvelle définition de la productivité axée non pas sur l'augmentation des heures de travail, mais sur leur optimisation, apprend-on mercredi 24 avril 2024.

Gabriel Attal appelle la Nation à se mobiliser contre la violence des jeunes

+ Nouvelles mesures • "Mobilisation générale" et "sursaut d'autorité", Gabriel Attal a promis une réponse rapide de son gouvernement, avant l'été, à l'"addiction à la violence" d'une partie de la jeunesse, lors d'un déplacement jeudi 18 avril 2024 dans la ville de Viry-Châtillon (Essonne) pour son centième jour à Matignon.

La CCI Saône Doubs encourage les entreprises locales à prendre des élèves secondes en stage

La Chambre des Commerces et de l'Industrie Saône - Doubs propose aux entreprises du territoire d'envoyer par le biais du site 1jeune1solution des offres de stage pour la période du 17 au 28 juin. Cette plateforme permet de répertorier les offres des entreprises, associations ou d'autres organismes où les élèves peuvent candidater.

Une quarantaine d’élèves du lycée Pergaud en voyage à Espagne…

Quarante-neuf élèves du lycée Pergaud de Besançon ont participé à un voyage culturel et linguistique à Valencia en Espagne du 7 au 12 avril 2024. Les élèves émanant de la section européenne espagnol et des classes technologiques ST2S, ont été accompagnés par leurs professeures Mesdames Mougenot, Lallemand, Jeanningros et Ferreira-Lopes.

Une vingtaine d’écoles bisontines reçoivent un arbre jumeau de la place de la Révolution

Dans le cadre de la végétalisation de la place de la Révolution, la Ville de Besançon a organisé jeudi 11 avril 2024 une cérémonie avec 476 enfants issus de 21 écoles bisontines. Un arbre, ayant son jumeau place de la Révolution, est ainsi remis à chaque école. Ils seront plantés à l’automne prochain.

Partiel blanc pour les premières années de médecine...

Comme chaque année, le Tutorat Santé Besançon organise un examen classant blanc le 4 mai pour les Pass (Parcours accès santé spécifique) et l’après-midi du 3 mai pour les Las (Licence à accès santé). Cet évènement, plus communément appelé “partiel blanc”, totalement gratuit et accessible à tous, se déroulera dans les locaux de la faculté de médecine.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 7.02
légère pluie
le 25/04 à 9h00
Vent
1.77 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
76 %