Jeanine Dessay tuée à Pontarlier : un "crime de hasard" selon le vice-procureur

Publié le 17/04/2019 - 19:58
Mis à jour le 07/05/2019 - 16:01

L'homme suspecté d'avoir donné les coups mortels à Jeanine Dessay, une femme de 69 ans, dans les toilettes du supermarché Géant Casino à Pontarlier a été placé en examen pour assassinat, apprend-on ce mercredi 17 avril 2019 auprès du parquet.

PUBLICITÉ

Un travail commun entre la brigade de Pontarlier et la police judiciaire de Besançon a été mené pour retrouver cet homme âgé de 42 ans. Ce dernier a été mis en garde à vue lundi 15 avril après 16h00 puis placé ce mercredi en examen. 

Posté dans les toilettes avant l'arrivée de la victime

L'interpellation de l'individu a pu être possible grâce aux caméras de surveillance du supermarché et de la ville de Pontarlier. 

Il a ainsi été possible de savoir que l'homme a quitté son hôtel vers 10h30 et a emprunté à 10h44 une rue distante d'une quinzaine de minutes du supermarché. Arrivé au supermarché, il s'est dirigé vers les toilettes pour femmes. La victime a ensuite pénétré à l'intérieur. L'individu s'y trouvait toujours. 

C'est une cliente du supermarché, qui, alertée par "des bruits suspects", a alors découvert le corps de Jeanine Dessay, frappé par plusieurs coups d'un "objet tranchant". La gravité des blessures n'a pas permis aux secours de la sauver. "C'est un crime de hasard", explique ce mercredi Christian Mole, procureur adjoint de Besançon : "Aucun élément ne permet à ce stade de retenir une quelconque relation entre l'auteur et la victime. Un témoin a fait preuve d'une grande maîtrise de soi et a communiqué un signalement".

L'individu a ensuite été interpellé à son hôtel. 

L'individu garde le silence

"Il a gardé le silence et a refusé toutes explications face aux enquêteurs", indique le vice-procureur qui précise que "des objets lui appartenant ont été retrouvés sur la scène de crime et sur lesquels on a pu relever son ADN. Il y a également des éléments qui ont été identifiés sur les effets qu'il portait et sur lesquels on a retrouvé le sang de la victime". 

Un homme connu des services de police et de gendarmerie

Son casier judiciaire compte six condamnations entre 2003 et 2016 pour des faits d'infractions à la législation pour stupéfiants, des faits d'atteinte aux biens et "également pour des faits de vols avec violence", précise Christian Mole. Cela a entraîné une peine avec sept ans d'emprisonnement. Il a été également jugé par une juridiction Suisse pour deux peines en 2010 et 2016 pour des faits de vols avec arme. "Il sortait de détention, car il avait purgé sa peine en Suisse. Il a été élargi le 8 avril dernier", précise le Vice-procureur. 

L'individu a été placé ce mercredi soir en détention. L'arme n'a pas encore été retrouvée.

Info +

La Ville de Pontarlier et le Centre Communal d'Action sociale invitent la population à un moment de recueillement en mémoire de Jeanine Dessay ce vendredi 19 avril à 18h30, place d'Arçon.

Soyez le premier à commenter...

Un commentaire

Laisser un commentaire

homicide pontarlier

Dans la catégorie

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 3.91
légère pluie
le 29/01 à 18h00
Vent
3.38 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
96 %

Sondage