Fonderie MBF : une pétition en ligne pour sauver les 270 emplois

Publié le 09/07/2021 - 14:36
Mis à jour le 09/07/2021 - 09:44

Le tribunal de commerce de Dijon a rejeté ce 7 juillet la demande de suspension de la liquidation prononcée le 22 juin contre la fonderie automobile MBF Aluminium, qui emploie 270 personnes. Suite à la liquidation, le Comité de défense de la turbine à gaz dans le Territoire de Belfort a lancé une pétition sur change.org.

 © Emploi MBF aluminium FBK
© Emploi MBF aluminium FBK

Dans sa pétition, le Comité explique les raisons pour lesquelles il juge cette décision inacceptable :

  • "Parce que notre pays a besoin de l’industrie stratégique qu’est la fonderie
  • Parce que des transferts suspects de fonds ont eu lieu vers une holding anglaise dans l’indifférence de l’Etat, et ce malgré une alerte
  • Parce qu’une solution de reprise soutenue par la région est proposée".

Cette dernière a est soutenue par plus de 16 800 signataires. Le comité social et économique de la fonderie MBF de Saint-Claude a fait appel de la liquidation judiciaire le 1er juillet et espère que le Président de la Cour d’appel et le Procureur de la République entendent sa demande. Malgré cela, la Cour d'appel de Dijon a rejeté mercredi la demande de suspension de la liquidation...

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Il y a 80 ans, les femmes obtenaient le droit de vote : l’hommage d’Aline Chassagne à Besançon

Il y a 80 ans, le 21 avril 1944, les femmes obtenaient le droit de vote en France. Aline Chassagne, adjointe à la maire de Besançon en charge de la culture et du patrimoine historique, a rendu hommage, samedi matin rue Gisèle Halimi, à celles qui se sont battues pour avoir ce droit. Elle a également appelé à "retourner aux urnes".

Qui sont les travailleurs indépendants en Franche-Comté ?

Depuis novembre 2022, le nombre de travailleurs indépendants (TI) n’a cessé d’augmenter en Franche-Comté avec un rythme moins soutenu qu’en 2021, selon les dernières donnés de l'Urssaf Franche-Comté. La région compte désormais 59.500 indépendants dont 27.900 travailleurs indépendants classiques et 31.600 auto-entrepreneurs (AE).

Un Français n’obtient pas la naturalisation suisse… après avoir tondu le gazon les jours fériés

INSOLITE • Un résident français de Clos-du-Doubs, commune suisse du canton du Jura, s’est vu refuser la naturalisation suisse lors de l’assemblée communale du canton du Jura le 10 avril 2024. Pourquoi ? Il lui a été reproché notamment d’avoir tondu sa pelouse pendant des jours fériés, rapporte nos confrères du Quotidien Jurassien.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 1.41
couvert
le 22/04 à 6h00
Vent
2.77 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
94 %