Fontaine-Ecu : passé, présent et futur

Publié le 20/03/2013 - 09:59
Mis à jour le 20/03/2013 - 15:03

270 logements situés à Fontaine-Ecu à Besançon vont être "grignotés"  pour faire place à un nouveau quartier où  mixité sociale et générationnelle seront au rendez-vous. Ce mardi19 mars 2013 en début d'après-midi, le 24-26 rue Fontaine Ecu est le premier bâtiment à être déconstruit, non sans émotion pour les habitants... 

réhabilitation

PUBLICITÉ

C’est la technique du « grignotage » qui a été choisie pour déconstruire le premier bâtiment dans le cadre de la réhabilitation du quartier. Petit à petit, morceau par morceau, le quartier va changer de physionomie. Deux autres bâtiments vont entamer leur déconstruction. Seul l’immeuble de la rue de Chaillot avec sa cinquantaine de logements restera dans le paysage, mais va être entièrement restauré. 

Michel Loyat, adjoint à l’urbanisme et le maire de Besançon Jean-Louis Fousseret étaient présents ce mardi matin aux côtés des habitants qui ont vécu dans ces « grands » appartements. Moment d’émotion et souvenirs entre la joie d’avoir habiter 

L’objectif pour la ville avec ce chantier de réhabilitation est de dédensifier le quartier avec la construction de plus petits collectifs : des  logements en locatif et en accession pour une meilleure mixité sociale. Des bâtiments beaucoup plus économes également en énergie. Une résidence pour personnes âgées devrait également sortir de terre rue Chaillot. 

Reportage photos Sébastien Schwaller-Chatron

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

En Bourgogne-Franche-Comté, un quart des personnes sont en situation de vulnérabilité énergétique selon l’Insee. Pour chauffer convenablement leurs logements, les habitants doivent y consacrer une part importante de leur revenu. Actuellement, la part des ménages vulnérables est plus forte en Bourgogne-Franche-Comté qu’au plan national.

Deux bisontines à la conquête du Maroc… et de sponsors

Deux bisontines à la conquête du Maroc… et de sponsors

Anne Gay-Mignerot, 40 ans, et Karine Mary-Odelot, 44 ans, prendront le départ de la 30ème édition du rallye Aïcha des Gazelles au Maroc l’an prochain, le 13 mars 2020. Une course folle qui nécessite de l’entraînement et une entente irréprochable. Mais avant cela, les deux copines devront trouver quelques sponsors pour participer à cette aventure.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.23
ciel dégagé
le 16/06 à 15h00
Vent
2.61 m/s
Pression
1020.8 hPa
Humidité
57 %

Sondage