France 3 : une rédactrice en chef à poigne ?

Publié le 29/03/2009 - 13:08
Mis à jour le 29/03/2009 - 13:08

Sophie Guillin vient d’être nommée rédactrice en chef de France 3 Franche-Comté à Besançon. Elle prendra ses fonctions au courant du mois de mai en remplacement de Joël Barcy. A croire certaines de ses déclarations datant de 2004, elle n’a pas la langue de bois…

1238325326.jpg
Avant de s’occuper de la rédaction locale de Lyon comme rédactrice en chef adjointe de France 3 Rhône-Alpes, la journaliste avait le même titre à France 3 Picardie.
 
En 2004, elle déclarait dans un article au journal Fakir, repris par le site Acrimed (Observatoire des médias) que « la grande maladie de la profession c’est la paresse, le métier souffre d’une grande paresse». Et de décrire des journalistes installés dans un «ronron» accusés de «repomper» sans résistance les dossiers de presse.
 
«Passent chez les flics pour les faits divers. Quittent le boulot à 18 heures 30. Et ne se mobilisent plus qu’autour d’une seule cause : défendre leurs abattements fiscaux, afin de régler au plus vite leur maison», peut-on lire par ailleurs sur Acrimed.
 
Si Sophie Guillin a vraiment tenu ces propos, il y a de quoi faire réfléchir les journalistes de la rédaction franc-comtoise de l’antenne…
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Violences conjugales : le dépôt de plainte bientôt possible à l’hôpital de Besançon…

Dans le cadre de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes ce 25 novembre 2020, plusieurs acteurs du département ont signé une convention relative à l’accueil, la prise en charge et la prise des plaintes des femmes victimes de violences, dans les locaux du Centre Hospitalier Universitaire de Besançon.

Violences conjugales : le premier bracelet anti-rapprochement testé dès le 8 décembre à Besançon

À l'occasion de la journée de lutte contre les violences faites aux femmes, le procureur de la République de Besançon et le préfet du Doubs entouré de leurs partenaires (France Victime Besançon, Police, Gendarmerie et Service Pénitentiaire d'Insertion et de Probation) ont signé ce mercredi 25 novembre 2020 le protocole de mise en œuvre du "Bracelet anti-rapprochement" au sein du tribunal judicaire de Besançon. Objectif : mieux protéger les victimes de conjoints ou ex-conjoints violents.

Violences conjugales : un signalement possible sur le site internet de l’enseigne Carrefour

Dans le cadre de la mobilisation des forces de l’ordre contre les violences conjugales, Marlène Schiappa, ministre déléguée auprès du ministre de l’Intérieur, chargée de la Citoyenneté, s’est rendue ce 24 novembre 2020 dans le magasin Carrefour de la Ville du Bois afin de lancer officiellement le partenariat entre Carrefour et la Gendarmerie Nationale.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.34
ciel dégagé
le 26/11 à 12h00
Vent
0.44 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
64 %

Sondage